Tout savoir sur la préparation des varenikis

Victoria Drey
Ces conseils et astuces vous aideront à obtenir les meilleurs résultats dans la préparation de ces ravioles version slave.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les varenikis aux pommes de terre, champignons et oignons sont sans conteste mon type préféré des ravioles végétariennes salées. J’en prépare au moins une fois par semaine, lorsque je veux prendre un petit-déjeuner ou un déjeuner solide. Il n'y a rien de très compliqué dans la préparation ces ravioles ; cependant, mieux vaut garder à l'esprit ces quelques conseils qui garantissent une garniture équilibrée, une pâte tendre, une forme appropriée et le bon goût des varenikis.

Des œufs pour réussir la pâte

Il existe deux recettes de pâte de varenikis populaires : avec et sans œufs. On suppose généralement qu'il est préférable d'utiliser de la pâte aux œufs pour les varenikis sucré et sans œuf pour les varenikis salés. Honnêtement, je pense que l'ajout d'œufs à la pâte est toujours une bonne idée car cela la rend beaucoup plus tendre et élastique, ce qui, en outre, l'empêche de se déchirer lors de la mise en forme.

Pétrir, pétrir, pétrir

Pour obtenir une bonne pâte de varenikis, qui doit être à la fois assez épaisse, douce et élastique, préparez-vous à pétrir avec vos mains pendant au moins 5 minutes ou mieux 10-12 minutes : c'est un travail difficile, mais le résultat en vaut vraiment la chandelle.

>>> Varenikis aux cerises: des ravioles faciles à préparer pour un petit-déjeuner délicieux et sain  

Donnez un peu de repos à votre pâte

Après le pétrissage, il est également important de laisser la pâte de côté pendant 30 à 40 minutes à température ambiante : juste après avoir pétri, la pâte sera trop serrée pour être déroulée. Après avoir « reposé » pendant une demi-heure, vous remarquerez que la pâte devient plus molle et plus élastique.

Moins de garniture, c'est mieux

N'essayez pas de surcharger votre vareniki avec de la garniture, sinon la pâte pourrait se déchirer lors de la mise en forme ou de la cuisson dans de l'eau bouillante. Une cuillère à café de farce par raviole suffit.

L'oignon est la clé

Lors de la cuisson de tout type de varenikis salés, ajoutez toujours de l'oignon dans la garniture. Agissant comme un booster de goût naturel, l’oignon donne aux varenikis une saveur plus riche.

Façonner comme un pro

Il existe trois techniques courantes pour façonner les varenikis : la première et la plus simple consiste simplement à plier la raviole en deux, à sceller les bords avec vos doigts et à la laisser comme ça. En outre, vous pouvez utiliser une fourchette pour décorer le bord. Les varenikis les plus impressionnants sont ceux avec un motif tressé, ce qui est beaucoup plus facile à faire qu'il n'y paraît.

>>> Le guide ultime des vrais pelménis sibériens (recette)

Conversation adéquate

La cuisson des varenikis est toujours un processus qui prend beaucoup de temps, il n'y a donc absolument aucun sens à en faire juste pour un repas ; il vaut mieux en préparer et en cuire beaucoup et les conserver au congélateur. Il existe un moyen pratique de congeler les varenikis afin qu’ils ne collent pas les uns aux autres. Après la mise en forme, placez-les sur une planche à découper ou sur toute surface plane saupoudrée de farine. Mettre au congélateur pendant 1 à 1,5 heure jusqu'à ce que le tout ait bien pris, puis transférer dans un sac en plastique.

Ingrédients pour la pâte :

  • 300 g de farine
  • 150 ml d'eau
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café d'huile
  • ½ cuillère à café de sel

Ingrédients pour la garniture :

  • 200 g de champignons
  • 300 g de pommes de terre
  • 1 petit oignon
  • 30 g de beurre
  • huile de friture
  • poivre fraîchement moulu
  • sel

Préparation :

Commencez avec une pâte de pelmenis russes classique et dans un bol, fouettez un œuf avec de l'eau, de l'huile et du sel.

Tamisez toute la farine dans un bol séparé ou directement sur une surface de cuisson, et faites une sorte de cratère au centre. Versez le mélange liquide directement dans le cratère et commencez à mélanger avec une fourchette ; puis continuez à pétrir la pâte avec vos mains. Lorsque tous les ingrédients sont incorporés, déposez la pâte sur une surface de cuisson saupoudrée d'un peu de farine et continuez à pétrir.

Pétrir pendant environ 7 minutes jusqu'à ce qu'elle devienne assez épaisse mais toujours élastique et très douce en surface. Faites une boule et laissez reposer sous une pellicule plastique pendant 30 minutes.

>>> Sept petits déjeuners russes pour bien commencer la journée

Pour la garniture, faites revenir l'oignon haché dans n'importe quelle huile végétale jusqu'à ce qu'il soit tendre. Ajoutez des champignons finement hachés - des champignons de Paris dans mon cas - et remuez jusqu'à ce soit prêt. Assaisonner avec du sel et du poivre fraîchement moulu.

Entre-temps, faire bouillir les pommes de terre dans de l'eau salée jusqu'à ce qu'elles soient très tendres ; égoutter et écraser avec un généreux morceau de beurre ; laisser refroidir pendant une minute.

Combinez la purée de pommes de terre et les champignons avec des oignons - voici votre garniture pour varenikis.

Revenons maintenant à la pâte : utilisez un rouleau à pâtisserie pour l’aplatir assez finement. Découpez des cercles dans la pâte (environ 7 cm de diamètre) ; ramassez les restes, raffermissez à nouveau une boule et répétez le processus jusqu'à ce que vous manquiez de pâte et que vous ayez de nombreux cercles.

Mettez une cuillère à soupe de garniture sur chaque cercle et commencez à former vos varenikis : pliez en demi-cercle et scellez bien les bords ; répétez avec le reste. Laissez les bords tels quels ou décorez comme vous le souhaitez.

>>> Écoulez votre potiron à l’aide de cette recette de ravioles végétariennes slaves

Pour cuire les varenikis, mettez-les dans de l'eau bouillante bien salée ; attendez qu'ils fassent surface puis faites cuire encore 2 minutes. Si vous cuisinez des varenikis congelés, faites bouillir encore 1 à 2 minutes.

Égoutter et servir avec un morceau de beurre ou de la crème aigre, ainsi que de l'aneth haché - priatnovo appetita !

Connaissez-vous vraiment la cuisine russe ? Nous vous invitons à tester vos connaissances.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies