Hamburger végan au sarrasin: quand la «gretchka» devient à la mode

Yulia Mulino
Vous n'êtes pas obligé d'être un fan de la bouillie de sarrasin pour aimer ce burger végétalien. De toute façon, deux pains briochés, des légumes et de la sauce n’ont jamais fait de mal à personne!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Il n'y a pas de consensus sur la façon dont le sarrasin asiatique a fait son entrée dans la cuisine russe. On dit que des moines byzantins le cultivaient dans la Rus’ de Kiev (le nom médiéval de la Russie, lorsque sa capitale était Kiev) et qu'ils ont ensuite transmis cette tradition aux peuples slaves locaux. Malgré des techniques de culture compliquées, le sarrasin est depuis largement reconnu en Russie comme un produit extrêmement sain.

Il est utilisé en plat principal, comme accompagnement de la viande et comme garniture pour les tartes. Il peut également être cuisiné dans un certain nombre de variantes sucrées. Mais il faut être prudent : il existe différents types de sarrasin.

En Europe, on trouve la « gretchka » dans les supermarchés des rayons bio en deux variantes : grillée ou verte. Le sarrasin grillé européen est absolument différent de ce que les gens cuisinent et mangent en Russie. Il se dissout instantanément dans l'eau et se transforme en une substance homogène en 5 minutes. J'ai été surprise de cet effet en l'achetant pour la première fois aux Pays-Bas. À l'origine, la « gretchka » devient juste molle, tout en gardant sa forme.

Incapable de cuisiner les plats habituels avec cela, j'ai donc créé quelque chose de nouveau. Cette pâte épaisse s'est avérée être un matériau parfait pour cuire des hamburgers végétaliens. En ajoutant quelques saveurs comme l'ail et la coriandre et en ajustant la structure avec des carottes et des oignons frits humides, j'ai obtenu un résultat impressionnant. En fait, j'ai trouvé le moyen de présenter ce repas sain à ma famille. Je vous propose donc la recette du « burger végan au sarrasin » !

Lire aussi : Les meilleures adresses végétariennes de Moscou

Ingrédients:

Sarrasin grillé – 200g

Farine d'épeautre – 80g

Carotte – 1

Oignon – 1

Ail – 2 gousses

Poudre de coriandre – ½ cuillère à café

Ail en poudre – ½ cuillère à café

Cumin en poudre – ½ cuillère à café

Sel – 1 cuillère à café

Poivre noir – 1 cuillère à café

Huile de tournesol – 20ml

Pains à hamburger – 2

Tomate – 1

Oignon rouge – 1

Feuilles de salade – 3

Concombre mariné – 1 (remplaçable par des cornichons)

Sauce : moutarde + sirop sucré + huile de tournesol – en proportions égales (20ml)

Préparation :

Faites cuire le sarrasin en suivant les instructions sur l'emballage. Je décrirai mon cas. Mettez le sarrasin grillé dans une louche et couvrez-le avec 200ml d'eau chaude. Attendez que le sarrasin absorbe toute l'eau. Ainsi, vous obtiendrez une pâte épaisse.

Si vous avez de la gretchka classique, vous devrez la cuire comme il est recommandé dans le mode d'emploi et en écraser la moitié pour obtenir une masse homogène comme vous le voyez sur la photo.

Hachez la carotte et l’oignon en petits cubes et faites-les frire jusqu'à ce qu'ils deviennent tendres et dorés.

Mélangez la masse de sarrasin, la carotte et l’oignon frits, les épices, l'ail frais écrasé et la farine pour obtenir une pâte épaisse.

Utilisez un anneau de fer culinaire pour former un (ou plusieurs, en fonction du nombre de portions voulu) palet. Conseil : recouvrez la planche de plastique pour éviter que le burger n'y colle.

Faites frire le(s) palet(s) dans l'huile jusqu'à ce qu'ils soient dorés de chaque côté.

Réchauffez les petits pains dans la même poêle.

Mélangez la moutarde, le sirop et l'huile en proportions égales pour faire la sauce.

Remplissez le hamburger avec vos ingrédients préférés.

Savourez votre burger végétalien !

Dans cet autre article, nous vous proposons différents plats traditionnels russes qui raviront les végétariens !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies