Teaser de la saison 4 de Stranger Things: qu’y voient les Russes?

Netflix, 2020
Netflix a publié un teaser pour la prochaine saison de la série «Stranger Things». Cette vidéo confirme que Jim Hopper est toujours en vie et se trouve en Union soviétique. Mais que peut-on y voir exactement?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

[Attention, cet article comprend des spoilers pour la saison 3 de Stranger Things]

Jim Hopper, le chef de la police de la ville fictive de Hawkins, et l'un des protagonistes de la série, est présumé mort dans l'incendie qui a détruit le centre commercial à la fin de la saison 3. L'incendie était le résultat de la destruction d'une base militaire soviétique secrète située sous ce site. Or, dans les dernières secondes du dernier épisode, les téléspectateurs ont pu avoir l'impression que le flic héros avait en réalité été capturé par les communistes. À ce moment-là, il semble être détenu dans une cellule d'un centre de recherche secret en Russie et éviter de justesse d'être donné en pâture à un Démogorgon inhabituellement pâle.

Le nouveau teaser de la saison 4 se déroule dans une vaste étendue de neige et de pins (filmée en Lituanie, tout comme la série Tchernobyl), créant une ambiance russo-soviétique crédible. Voici ce que les Russes voient dans cette vidéo.

Hopper est définitivement prisonnier. Il semble être parmi les condamnés d'un des camps de travail correctionnels, rasé, habillé et traité comme un détenu ordinaire. Les tours de garde sont occupées par des hommes armés de mitrailleuses, qui étaient là pour veiller au respect des règles et empêcher les évasions. Le seul garde que nous voyons de près porte une version assez coûteuse d'un manteau de style tulup, en fourrure à l’intérieur et en cuir à l’extérieur. Ce genre de manteau était apparemment parfois porté par les gardiens de camps du Goulag, mais celui présenté dans ce teaser semble un peu trop chic.

Pour être prisonnier d'un camp de travail, Hopper aurait dû être condamné par un tribunal soviétique, une chose aisément subie à l'époque du Goulag, mais qui n'était plus aussi rationnel au milieu des années 1980. Or, la saison 3 se termine à l'été 1985, et, en supposant que ce que nous voyons soit l'hiver 1985-1986, Mikhaïl Gorbatchev est déjà le leader de l'Union soviétique. Nous ne sommes plus qu'à quelques mois de l'explosion de Tchernobyl. Étant donné que Hopper a été capturé aux États-Unis, pour qu'il se retrouve dans un camp de prisonniers, il doit avoir déjà fait quelque chose en Union soviétique et, vraisemblablement, ne plus être utile pour les recherches liées au Démogorgon. Peut-être le teaser n'est-il finalement pas le point de départ de la saison ?

Lire aussi : Les personnages de la série culte «Friends» étaient-ils des espions russes sous couverture?

En outre, les détenus paraissent être utilisés comme main-d'œuvre forcée dans la construction d'un chemin de fer. Tout spectateur russe suppose initialement qu’il s’agit du BAM, la Magistrale Baïkal-Amour, une célèbre voie ferrée qui a été le projet d'infrastructure le plus ambitieux et le plus coûteux jamais réalisé par l'Union soviétique. L'une des tentes aperçue dans le teaser (même s'il semble y avoir des baraques résidentielles construites à proximité) nous rappelle une rudimentaire tente en toile de bâche, figurant dans une chanson éponyme liée à la construction du BAM du célèbre artiste soviétique Yuz Aleshkovsky.

Le travail forcé des prisonniers a effectivement été utilisé pour construire les premiers tronçons du BAM – l’on dit même que les condamnations au temps du Goulag ont été accélérées, afin de fournir au projet une main-d'œuvre suffisante. Mais tout cela s'est terminé avec la fin du Goulag, peu après la mort de Staline en 1953.

Dans la dernière étape de la construction du BAM, à partir des années 1970, le travail des prisonniers n’était déjà plus utilisé. Le chantier a en réalité été repris par les divisions ferroviaires spécialisées de l'armée soviétique, les brigades du Komsomol (jeunesse communiste) et des volontaires, qui étaient attirés par les incitations financières proposées. De plus, le chemin de fer a été officiellement inauguré à l'automne 1984. Il n'existe ensuite aucune preuve d'un projet dans lequel la main-d'œuvre de camps de prisonniers aurait été utilisée pour construire un chemin de fer dans la neige en 1985.

À la lumière de cela, nous pouvons déduire du teaser qu'il y a peut-être du vrai dans les rumeurs selon lesquelles la saison 4 introduira le voyage dans le temps dans le scénario. Si Hopper était tombé dans un vortex qui l'a transporté 33 ans en arrière (comme dans une autre série de Netflix, Dark), il n’est alors pas à exclure qu’il ait véritablement été condamné pour quelques crimes et envoyé pour construire le BAM.

Enfin, alors que Hopper participe à ce chantier, la chanson L'Armée rouge est la plus forte (officiellement intitulée Armées blanches, baron noir)est jouée. Il s'agit d'une chanson patriotique populaire de l'époque de la guerre civile russe, au cours de laquelle la nouvelle Armée rouge a combattu les tenants de la monarchie, les Armées blanches, entre 1917 et 1922. La chanson a été écrite en 1920.

En conclusion, Hopper est en Russie, et il est prisonnier, potentiellement transporté dans le temps jusqu'aux premiers jours de la construction du BAM. Ou pas ! En tous cas, il y a de la neige, des mitraillettes, des manteaux de fourrure et des chansons en russe, donc l’on s’en rapproche certainement !

Dans cet autre article, nous vous présentons les séries télévisées russes les plus populaires.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies