À la découvertes des plus beaux domaines nobles de Moscou  

Legion Media
Ces résidences appartenant à d’éminents nobles de Moscou, autrefois situées à la campagne, sont désormais dans les limites de la ville et ravissent les habitants de la jungle urbaine avec leur verdure, leurs parcs et leurs ensembles de palais.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1. Kouskovo

L'un des plus beaux domaines de Russie appartenait à la famille Cheremetiev. L’épanouissemente et la construction de l'incroyable palais ont eu lieu au XVIIIe siècle. Sur le territoire du domaine se trouvent un palais en bois, des jardins, dont ceux à l’anglaise, ainsi que plusieurs dépendances aux allures de bâtiments étrangers : des maisons hollandaises, italiennes et suisses, ainsi qu'une grande serre où poussaient des fruits rares. Il existe une légende selon laquelle le comte Cheremetiev a décidé de surprendre Catherine II en lui offrant en plein hiver un panier de pêches de sa serre – un cadeau  exotique sans précédent pour le XVIIIe siècle.

2. Ostankino

Les Cheremetiev, lignée richissime, possédaient également un autre domaine, beaucoup plus proche du centre-ville. Il y avait aussi des serres où des arbres et des plantes rares étaient cultivés. En outre, le domaine possède une église dans un style unique du XVIIe siècle. Surtout, ce domaine est connu pour son théâtre des serfs, pour lequel un palais spécial avec une scène et un auditorium a été construit. La bien-aimée de Nikolaï Cheremetiev, l’artiste serve Praskovia Kovaliova-Jemtchougova, brillait sur sa scène. À la fin du XVIIIe siècle, il y avait déjà des théâtres impériaux à Saint-Pétersbourg, mais le théâtre Cheremetiev était souvent invité à se produire devant l’empereur et l’impératrice.

>>> Cinq raisons de visiter les Monts Pouchkine, berceau de la littérature russe

3. Tsaritsyno

Catherine II a conçu ce projet grandiose de « Tsarskoïe Selo près de Moscou ». Une somme énorme a été allouée pour la construction, cependant, l'impératrice a rapidement perdu tout intérêt pour l'idée et ne s'est arrêtée à Tsaritsyno qu'une seule fois. Le complexe de palais du XVIIIe siècle a été construit selon le projet des principaux architectes de l'époque - Vassili Bajenov et Matveï Kazakov - et s'est avéré être un exemple rare de pseudo-gothique pour la Russie. À propos, le palais est en briques rouges et blanches, qui, selon l'idée des architectes, devaient rappeler la gamme de couleurs du Kremlin (blanc à l’origine, ndlr) et de la place Rouge. C'était le premier ensemble de palais à grande échelle en-dehors de la capitale de l’époque, Saint-Pétersbourg, et l'une de ses principales caractéristiques était également un grand et pittoresque « parc paysager ».

4. Kouzminki

Ce domaine appartenait à la famille noble des Stroganov, et plus tard, en tant que dot, a été transféré aux princes Golitsyne, les deux familles entretenant des liens familiaux. Ce domaine a accueilli à différentes époques de nombreux tsars, de Pierre Ier à Alexandre II. Un centre d'attraction de cet endroit était une réplique de l'icône de la Mère de Dieu des Blachernes, en l'honneur de laquelle une église en bois puis en pierre dans le style classique a été construite ici. Sous les Golitsyne au XVIIIe siècle, le domaine s'est agrandi, et le manoir a été reconstruit.

Malheureusement, toutes ces beautés n'ont pas survécu jusqu’à nos jours - le manoir a brûlé peu de temps avant la révolution. Mais on y trouve toujours plusieurs dépendances, une serre et une belle cour à chevaux. De plus, le domaine dispose d'un grand parc avec un système d'étangs et de ponts pittoresques.

>>> Kouskovo: quels secrets renferme la propriété moscovite des comtes Cheremetiev?

5. Arkhangelskoïe

Ce domaine a souvent changé de propriétaires : les Cheremetiev et Golitsyne déjà mentionnés, ainsi que les Ioussoupov - des familles princières anciennes et très riches – en ont tour à tour été les heureux possesseurs. Cet ensemble de palais a été formé à la fin du XVIIIe - début XIXe siècle et ressemble assez aux luxueuses résidences des tsars en banlieue de Pétersbourg. On y trouve un jardin à la française avec un grand nombre de sculptures, plusieurs palais, son propre théâtre et même l’église familiale des Ioussoupov avec une colonnade. Le domaine pittoresque offre une vue imprenable sur la rivière Moskova.

À quoi ressemblait un domaine russe, ce « paradis terrestre » des nobles d’antan ? Trouvez la réponse dans cette publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies