Que faire en hiver à Novossibirsk, la capitale de Sibérie?

Legion Media
Ville ayant le plus grand bâtiment d’opéra de Russie, un centre scientifique situé au milieu de la taïga, la capitale officieuse de la Sibérie a de quoi vous surprendre.

À pied et en métro

Novossibirsk est apparue en 1893 grâce à l'ingénierie. Pour poursuivre la construction du chemin de fer transsibérien, il a en effet fallu construire un pont ferroviaire sur l'Ob. L’on a alors cherché un endroit sur le fleuve qui se prêterait à un tel chantier et ce dernier a marqué le début du peuplement de ce lieu, qui s'est rapidement développé et n’a pas tardé à s’imposer comme la capitale officieuse de la Sibérie.

Aujourd'hui, Novossibirsk est la troisième ville la plus peuplée de Russie, ainsi qu’un important centre scientifique et culturel. Sur la rive gauche de l'Ob se trouvent des zones industrielles et de nouveaux quartiers résidentiels. La partie historique de la ville se trouve sur la rive droite. C'est ici que se concentre la vie culturelle et nocturne de la cité.

>>> Comment s’habiller par -50° en Russie?

La rue principale, qui part directement de l'Ob, porte le nom de Krasny Prospekt (la Perspective Rouge). Sur la plus grande partie de l'avenue, la large chaussée est divisée par un boulevard arboré. Du fleuve à la place centrale Lénine, il faut compter une demi-heure à pied. Vous pouvez également prendre le métro jusqu’à la place. Les plus belles stations sont Retchnoï Vokzal avec ses vitraux, et Sibirskaïa avec ses fresques en mosaïque réalisées à l’aide de pierres précieuses sibériennes.

Qu’y faire en deux jours ?

Jour 1

8h-10h (ou 8h-11h30) : Petit-déjeuner

Pour un bon café, dirigez-vous vers Akademia kofe ou Pitchii Coffee and Waffles sur la rue Lénine, au cœur de Novossibirsk, ou vers Blackwood Coffee Roastery. Un des trois sites de cette dernière chaîne se trouve sur la rive gauche et deux sur la droite, tous à proximité du métro.

À 8 heures, ouvre également le café Outrovetchera dans le centre culturel Pobeda, toujours sur la rue Lénine. C'est calme, délicieux, et rien ne peut y empêcher une conversation d'affaires ou amicale. En outre, Pobeda est un centre cinématographique, où seuls des films dignes d'intérêt, d'auteur, de festival ou de box-office sont en distribution, souvent projetés en langue originale, alors pourquoi ne pas vous offrir une séance matinale ? 

10h-12h30 : Promenade dans le « Centre paisible »

En hiver, le lever du soleil se produit tardivement. Néanmoins, à 10h ou 11h30 l’astre illumine d’ores et déjà les rues. Cette saison à Novossibirsk peut soit être glaciale, avec des températures inférieures à -30°, soit plus clémente, lorsque le mercure se stabilise à -10/-15°. Il y a toutefois toujours beaucoup de neige.

Faites donc une balade dans les quartiers voisins. Cette zone s'appelle le « Centre paisible », et se caractérise par des trottoirs étroits et confortables, des squares et des arbres enneigés, où l'on peut observer des bouvreuils pivoines.

Sur la rue Tchaplyguine, vous verrez la façade peinte d'un immeuble résidentiel ordinaire : entrez-y ! S’y trouve le magasin ethnique Kollektsia poustiakov (Collection de bagatelles) et le café Kardamom : café turc, menu intéressant du monde entier, vin chaud, alcool fort – un endroit idéal pour se réchauffer et se détendre. Le grand écrivain russe Tchekhov notait dans son journal il y a un siècle et demi : « Il est bon de passer du gel à une izba chaude et de boire un verre de vodka. Et un deuxième immédiatement après ». Suivez cette recommandation. En outre, il vaut la peine de prendre un en-cas complet, car vous attendent ensuite des activités en plein air !

>>> La Sibérie résumée en dix photographies

12h30-15h30 : À la montagne ou au zoo

Où voulez-vous aller ? Le choix est vaste : patinoire, base de ski d’un parc forestier, vaste complexe de ski, ville de glace sur les quais de l'Ob. Et si vous préférez les divertissements plus passifs, s’offre également à vous le zoo de Novossibirsk, finaliste du concours des Sept Merveilles de la Russie.

Le complexe de ski Albatros est en service à partir de 10 heures. Bien entendu, il n’épatera pas les habitués des stations alpines, la longueur de sa piste étant de 270 mètres et la différence d'altitude d'environ 50 mètres. Mais il a le mérite d’être situé dans les limites de la ville et d’être le site de glisse le plus proche du centre.  On peut y louer du matériel et il est équipé de remontées mécaniques, tandis qu’une forêt de pin l’entoure. Le club de ski Inia se trouve aussi non loin de la ville. Vous y trouverez trois pistes d'une longueur totale de 2 500 mètres, avec des différences de hauteur de 85 à 100 mètres, une piste de snow tubing d'une longueur de 250 mètres, deux remontées mécaniques, un café. Il est nécessaire de se rendre à ces deux points en taxi. Utilisez n'importe quelle application pour en réserver un, par exemple, Yandex.Taxi ou Uber Russia.

La base de ski Lokomotiv est quant à elle située dans le parc Zaeltsovski. Jusqu'à récemment, elle était au beau milieu de la taïga. Le centre n'est pas très éloigné, mais il est plus pratique d'y aller en taxi, le trajet en transport public étant complexe. La location de skis de fond, de patins et de tubing est possible à partir de 9 heures. Le soir, la piste est éclairée.

Le zoo est situé à proximité, dans la zone naturelle. Il compte 770 espèces d'animaux, dont 350 sont déclarées menacées. Vous pourrez notamment vous y familiariser avec différents félins. D’ailleurs, ici est né un rare hybride de lion et de tigre – le ligre, semblable à une très grande lionne, mais avec des rayures floues. À présent, elle a déjà des petits, eux aussi hybrides. Vous pourrez en outre y observer un léopard des neiges, qui à l’état sauvage vit à une altitude de cinq mille mètres. Des ours polaires émerveillent enfin le public, nagent et plongent, puis se prosternent artistiquement sur le bord de leur propre bassin.

Ne manquez pas non plus la ville de glace construite chaque hiver sur la berge du fleuve Ob. Des statues et des toboggans de glace ainsi qu’une patinoire vous y attendent. Le soir, la glace est illuminée comme par magie.

16h-18h : Déjeuner tardif

Entre 16h et 18h hâtez-vous de profiter d’un bon repas au restaurant #SibirSibir de Denis Ivanov, le créateur du premier établissement de haute gastronomie à Novossibirsk, aujourd'hui propriétaire d’une chaîne de restaurants ici et à Moscou. Le menu propose une cuisine russe, nordique et soviétique traditionnelle et moderne. La carte des vins comprend un bloc séparé des meilleurs cépages russes. À noter que le menu est conçu par Andreï Makhov, qui a été reconnu en 2019 comme le meilleur chef de la cuisine russe en Russie.

>>> Attentes vs Réalité: à quoi ressemblent vraiment les lieux touristiques de Russie?

18h30-22h30 : Opéra

Le Théâtre académique d'État d'opéra et de ballet de Novossibirsk n’est pas uniquement connu pour être le plus grand bâtiment de théâtre de Russie, sa scène étant si immense qu'une voiture pourrait y faire demi-tour en toute tranquillité. Novossibirsk possède en effet sa propre école de chorégraphie, l'une des meilleures de ballet en Russie.

Si possible, acheter vos billets à l'avance. Soulignons qu’il est toujours plus facile de trouver des places pour un opéra que pour un ballet. Nous vous conseillons de ne pas manquer le ballet Peer Gynt et l'opéra Prince Igor. Au fait, ne choisissez pas le parterre, mais l'amphithéâtre ou le premier balcon : l'acoustique n'est pas moins bonne et vous bénéficierez d’une belle vue d'ensemble de l'espace scénique.

Vous n’aimez pas l’opéra ? Regardez le programme de la Salle de concert d’État Arnold Kats. Si l'Orchestre symphonique de Novossibirsk s’y produit, vous devriez absolument y aller. Ce lieu a été construit récemment et son architecture moderne ainsi que son excellente acoustique raviront vos sens.

Nous vous conseillons de finir la soirée dans les bars Le Pin ou Pardon my French dans le « Centre paisible » que vous connaissez déjà. Une variété de boissons alcoolisées, de menus, un bon service, et une ambiance agréable, voilà ce dont vous avez besoin après une telle journée. 

Jour 2

9h-10h : Petit-déjeuner

Accordez-vous un réveil plus tardif que la veille et choisissez vous-même où commencer cette journée. À partir de 9h, le petit-déjeuner est servi chez #SibirSibir. À 8h, les établissements où vous avez dégusté votre café hier sont également ouverts. Habillez-vous plus chaudement, et préparez-vous pour une heure de trajet en taxi.

10h-11h : En route pour Akademgorodok

Dans les années 1960, dans une forêt de conifères à trente kilomètres de Novossibirsk, s’est développé un autre quartier de la ville, conçu pour la vie et le travail des chercheurs. Des chalets et de nombreux instituts de recherche ont ainsi vu le jour en pleine forêt, sans que l'ensemble du territoire ait été préalablement déboisé. Akademgorodok s’avère par conséquent verdoyant et accueillant, et même les gratte-ciel apparus plus tard n'ont pas pu rompre cet aspect champêtre. Akademgorodok est classé parmi les monuments historiques et culturels de Russie.

>>> Arkhangelsk, un paradis de l’architecture en bois à la lisière du cercle polaire

L'Université d'État de Novossibirsk est située ici, ce qui vous permettra de rencontrer de nombreux étudiants. Et enfin, Akademgorodok se trouve sur le rivage de la « mer » – c'est ainsi que les locaux appellent cette masse d'eau qu’est le long réservoir de l'Ob, d'une superficie de 1070 km² et d'une longueur de 200 km. Il est apparu après la construction du barrage de la centrale hydroélectrique de Novossibirsk. En hiver, ce lac artificiel gèle et une promenade sur ses espaces glacés impressionne tout le monde.

11h-12h30 : Dans la peau d’un empereur russe

Le Musée du matériel ferroviaire est apparu ici en 2000. Non loin de la gare, des wagons du milieu du XIXe siècle à nos jours sont exposés. Vous pouvez examiner l'équipement de l'extérieur, mais aussi jeter un œil à l'intérieur. Parmi les objets présentés, vous verrez un wagon en état de marche datant de l'époque de la Seconde Guerre mondiale, et pourrez prendre place dans un compartiment de train impérial.

12h30-16h (ou 12h30-19h) : Mer, café, écureuils

Le musée se trouve à proximité du centre d'Akademgorodok et comme c'est l'heure du déjeuner, dirigeons-nous au café Port Briou, sur la Morskoï Prospekt, où l'on trouve un excellent café et un thé non moins décent. Puis, descendons l'avenue jusqu'à la forêt, où les pins ont les pieds dans la neige et où les écureuils n'ont pas peur des passants. Ils réclament même des graines et des noix. La « mer » précédemment évoquée n’est plus très loin.

Un petit secret : en semaine, vous devez quitter Akademgorodok à 16 ou 19h pour éviter les embouteillages. Vous n’y êtes pas parvenu avant 16h ? Ce n’est pas grave, effectuez un détour au Musée intégral – appartement du quotidien d'Akademgorodok. Ici, l'histoire du quartier prend vie dans des objets que l’on peut toucher. Les employés effectueront toute excursion pour les visiteurs en russe ou en anglais, soit à travers le musée, soit dans Akademgorodok tout entier. Il est d’ailleurs probablement préférable de faire connaissance avec Akademgorodok précisément par le biais d’une telle excursion. Il suffit d’appeler au 7 (913) 912-53-62 à l'avance.

20h-01h : Enfin un peu de repos

Au départ d'Akademgorodok, faites un crochet par la boutique de cuisine russe Dobrianka. On y trouve du miel, des tisanes d’herbes et baies, des gâteaux peints. Idéal pour l’achat de souvenirs !

Choisissons ensuite notre lieu pour faire le point sur notre visite, se restaurer et se détendre. Au restaurant Goodman steak house, comme son nom l’indique, la viande est à l’honneur. Il dispose d'une grande carte des vins, et le sommelier est toujours prêt à apporter ses conseils. Le restaurant Fenimore Cooper est également situé sur la rue Sovietskaïa. Il s’agit d’un véritable saloon de 180 places et y sont proposé une cuisine américaine ainsi que plus de 100 variétés de whisky. Syrovarnia, sur la rue Lénine est aussi une adresse sûre : cuisine, vins, narguilés, tout y est de haut niveau. Sans oublier le fromage, sa spécialité. Enfin, Botchkari vaut lui aussi le détour, puisque vous y trouverez de la bière, du fun et de la musique.

>>> Les sept plus belles routes de Russie

Et si vous voulez finir votre découverte de Novossibirsk sur une touche artistique, pourquoi ne pas aller au cabaret-café Brodiatchaïa sobaka, sur la rue Kamenskaïa ? Le plat principal, ce sont ici les émotions ! Chaque jour, il y a un programme différent, musical, théâtral ou littéraire. Les plats et les boissons sont inclus. Le café est petit, réservez une table à l'avance.

Si Ekaterinbourg est sur votre itinéraire en Russie, retrouvez ici notre guide touristique hivernal.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies