Immeuble plat et écrivains nus: échantillon des bâtiments les plus insolites de Moscou

Guennadi Gratchev (CC BY 2.0)
La capitale russe ne manque pas de constructions fantaisistes, fruits de l’imagination sans borne de leurs créateurs. En voici une sélection haute en couleur.

L’Institut de chimie bioorganique de Moscou (16/10, rue Miklouko-Maklaïa)

L’Institut de chimie bioorganique de Moscou est le seul bâtiment au monde construit en forme de molécule d’ADN. On peut clairement le voir depuis les airs, mais du sol, l’édifice est un exemple impressionnant d'architecture brutaliste.

Le Garage Gosplan (63, rue Aviamotornaïa)

Autre démonstration du talent de l’architecte Konstantin Melnikov, le garage du Comité d'État pour la planification, à l’allure steampunk, a été sa dernière création.  La fenêtre en forme de cercle géant (donnant sur la cantine des employés) ressemble à un phare de voiture. Le projet initial en comportait deux symétriques, mais un seul a été construit.

Lire aussi : Les bâtiments les plus insolites de Saint-Pétersbourg (Vidéo)

L’immeuble plat (36, Presnenski Val)

Ce bâtiment semble parfaitement plat, n’est-ce pas ? En réalité, le terrain sur lequel il a été bâti avait une forme particulière, l’architecte a donc trouvé un moyen d’adapter la structure en rendant l’un de ses angles très aigu.

Le gratte-ciel horizontal (125, chaussée Varchavskoïé)

Le bâtiment le plus long de Moscou comprend 6 étages et mesure 735 mètres de long ! Érigé dans les années 1970, il s’étend sur trois arrêts de bus et abrite des bureaux en location.

Le bâtiment au verre à shot (3/14, rue Ostojenka)

Cet immeuble a été construit en 1907-1909 sur un terrain appartenant à l'homme d'affaires Iakov Filatov. À un moment de sa vie, ce dernier a sombré dans l'alcoolisme et a presque perdu tout son argent et son business. Après avoir retrouvé le droit chemin, Filatov a ordonné qu'une tour de ce bâtiment soit conçue en forme de verre à liqueur, afin qu'il se rappelle de ne jamais recommencer à boire.

Lire aussi : Huit édifices insolites pouvant être achetés en Russie

L’immeuble aux animaux (12, boulevard Tchistoproudny)

L’un des premiers édifices de Moscou construit à l’aide de béton armé, cet immeuble a été bâti en 1908-1909. Sergueï Vachkov, peintre et élève du célèbre Viktor Vasnetsov, a imaginé cette magnifique façade ornée de bas-reliefs en terre cuite représentant des animaux fantastiques. Il a déclaré s’être inspiré du décor de la cathédrale Saint-Dimitri, construite au XIIe siècle à Vladimir (179 kilomètres à l’est de Moscou).

Le bâtiment aux écrivains nus (4/5, ruelle Plotnikov)

Bâti en 1907, cet immeuble d’habitation a été conçu par Nikolaï Jerikhov, l’un des plus éminents architectes de l’Art nouveau à Moscou, qui aimait décorer ses bâtiments de sculptures et de bas-reliefs. Il s’agit ici de son œuvre la plus contestée, puisqu’elle présente Tolstoï et Pouchkine s’embrassant.

Quarante personnages grandeur nature sont disposés en groupes de deux ou trois et ressemblent fortement à des écrivains russes tels que Tolstoï, Pouchkine, Gogol et d’autres, accompagnés de muses (ou simplement de prostituées?) et revêtus de toges, le tout, dans des poses frivoles. À Moscou, cet édifice est généralement appelée « Le bâtiment aux écrivains nus ». Suite à une récente restauration, les bas-reliefs sont en parfait état.

Dans cet autre article, nous vous présentons dix édifices soviétiques inspirés par Le Corbusier.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies