Lorsque Saint-Pétersbourg devient le refuge d'«animaux fantastiques»

Vadim Soloviov
Saviez-vous qu’une baleine dans la Neva était présage de beau temps? Le Russe Vadim Soloviov anime un blog depuis une réalité parallèle.

Tout comme tant d’autres habitants de Saint-Pétersbourg, Vadim Soloviov, directeur artistique d’une agence publicitaire de la ville, emprunte au quotidien le même trajet qu’on saura résumer au célèbre « métro-boulot-dodo ». Même le week-end, sa relation avec la ville ne se distingue pas par sa diversité.

Et voilà qu’au début de l’année 2019, Vadim a décidé de créer sur Instagram un Saint-Pétersbourg imaginaire, qui ne cessera d’étonner les locaux.

« J’ai créé le blog que j’anime à la première personne depuis une réalité parallèle remplie de technologies étranges et de créatures non moins étonnantes. Je soulève la discussion des problèmes imaginaires auxquels la ville est heurtée, fais part d’événements fantaisistes, parle du comportement des monstres », c’est ainsi que Vadim résume l’idée de son blog dans un commentaire à Russia Beyond.

>>> Ces «bêtes fantastiques» d’Hollywood nées dans une petite ville russe

Il avoue qu’il ne s’attendait pas à un tel succès. Les médias locaux ont soudain découvert son Instagram et ont commencé à parler de lui et de ses montages. Dans la presse, il est désigné comme artiste (ce que lui-même conteste), tandis que ses créatures sont qualifiées d’« animaux fantastiques ».  En voici quelques-unes.

« Depuis le quai de Sverdlovsk nous avons observé les premières baleines de l’année. Comme le veut ce présage populaire : "À première baleine brisant la glace, annonce faite d’un tiède mois de mars". Donc nous pouvons compter sur un bon printemps ! ».

« Vers le début du printemps, les moineaux de Saint-Pétersbourg trouvent plus de nourriture accessible. Cette année, il semble qu’il y en ait trop ».

« Malade, j’ai passé plusieurs jours à la maison.  Sorti ce soir, je m’attendais au printemps, mais... ».

« Pendant ce temps, le système antiaérien "Ciel paisible au-dessus de Pionerskaïa" a été déployé perspective Kolomiajski. C’était évident que les abeilles géantes seraient un problème pour la ville dans son ensemble. Mais mieux vaut tard que jamais ».

« Primo, le kébab au poisson est un échec total. Secundo : je ne comprends pas comment les mouettes le préparent. Elles n’ont pas de mains. Avec leurs pattes ? Elles marchent par terre, puis roulent les sandwichs ? ».

« Bon, visiblement l’hiver a pris fin à Saint-Pétersbourg. Je lui dis adieu à l’aide de ce cliché merveilleux que j’ai pris en janvier dernier dans un parc ».

« À Saint-Pétersbourg on cherche petit à petit la solution au problème des conducteurs de minibus non qualifiés. Une double sensation lorsqu’il faut présenter le laissez-passer à la tête du robot ... ».

« En janvier j’avais déjà mis en ligne la photo d’un pigeon géant. Il s’avère que le bébé oiseau a grandi ».

« C’est  @viki_mast, elle est l’une des rares personnes s’occupant des serpents de tuyaux de [l’usine, ndlr] Triangle rouge. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, car ils sont imprévisibles. Mais Vika aime le risque ».

« Je considère que la coopération des supermarchés avec l’Usine cybernétique de Leningrad propulse le concept de multitâche à un nouveau niveau ! Impressionnant ».

« Chaque printemps, en prévision de la saison des datchas, c’est la même chose. Les retraitées sont obligées de chasser aux balais les sauriens de mai. Il se trouve que ces reptiles raffolent de l’odeur des jeunes plantes présentes sur les rebords de fenêtre dans les immeubles résidentiels. La seule solution pour échapper à leur attention est de partir au plus vite à la datcha ».

« Personnellement je suis content que cette année [la société des chemins de fer, ndlr] @rzd_official ait complétement transféré les transports de banlieue de la région de Leningrad sur la plateforme des trains aériens. Les beignets, l’eau minérale et les mots croisés acquièrent un goût particulier lorsqu’on roule à une vitesse réactive ».

« Quelle que soit la personne à qui je le demande, personne ne parvient à se souvenir du moment où les pangolins raisonnables sont apparus à Saint-Pét ». 

« C’était l’achat de chips le plus long de ma vie ».

Dans cet autre article, découvrez les œuvres d’un artiste ayant imaginé l’allure de la Russie en 2077. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies