Dix incroyables grottes de Russie à explorer sans plus tarder

Getty Images
Cela vous tenterait-il de pratiquer la plongée dans l’une des grottes immergées les plus vastes du monde ou d’admirer les formations de glace d’un volcan actif ? Certains de ces lieux reculés sont devenus de véritables attractions touristiques, tandis que d’autres ne sont fréquentés que par des voyageurs de l’extrême.

Un rêve de plongeur

Vous êtes las de la plongée ordinaire ? Les amateurs russes de cette discipline affirment que l’endroit du pays le plus excitant pour s’y adonner est situé dans l’Oural, près du village d’Orda (région de Perm). S’y trouve en effet la plus longue grotte de gypse immergée de Russie et l’une des plus étendues au monde. Bien qu’elle ne soit pas très profonde (seulement 43 mètres), elle s’étire en effet sur près de 4,5 kilomètres, et des centaines de galeries souterraines attendent encore d’être découvertes ! En plus de ce labyrinthe subaquatique, les plongeurs y font face à de basses températures, avoisinant les 4-6 degrés Celsius. Mais au final, c’est bien plus que celles enregistrées à l’extérieur en hiver.

La boîte de Pandore

Cette grotte, située en République sibérienne de Khakassie, près du village de Malaïa Syïa, doit son surnom, la boîte de Pandore, à son système complexe de souterrains. Il n’est pas recommandé de s’y aventurer sans guide expérimenté, car les risques de ne pas retrouver le chemin retour sont élevés. Des ossements humains ainsi que des objets en céramique y ont été trouvés et, en 1981, un groupe de spéléologues y ont découvert une galerie souterraine de 11 kilomètres de long. Cascades de grottes, galeries à plusieurs niveaux, lacs souterrains, mais seulement une seule sortie !

>>> Carnet de voyage: le lac Baïkal, un désert de glace

Un ancien sol océanique

Il y a des millions d’années existait un océan appelé Téthys, mais suite aux changements survenus à la surface du globe, ses profondeurs sont devenus notamment les actuelles montagnes du Caucase, et notamment les grottes de Vorontsovskié. Aujourd’hui, ce site souterrain long de 11 kilomètres est l’un des lieux les plus populaires de la cité balnéaire de Sotchi. Ses quatre immenses cavités disposent de quatorze issues et sont connectées entre elles. Ici, vous apercevrez de nombreux coquillages et animaux marins fossilisés.

La grotte du Diable Noir

À 180 kilomètres d’Abakan, capitale de la République de Khakassie, les locaux connaissent bien la grotte de Kachkoulakskaïa. Ils croient en effet que les visiteurs non désirés de ce lieu sinistre sont maudits et voués à perdre la raison. Durant l’époque soviétique, de nombreux courageux explorateurs n’accordant aucun crédit à ces théories y ont tenté leur chance mais … selon une légende, en 1960, un groupe de 20 étudiants a pénétré dans la grotte et seules deux jeunes filles en sont ressorties, avant de finir en hôpital psychiatrique. Six mois plus tard, 30 individus parfaitement entrainés s’y sont à leur tour rendus, et tous ont juré avoir vu quelque chose les ayant rendus fous. Personne ne sait de quoi il s’agit exactement, peut-être est-ce simplement l’effet des conditions extrêmes, la perte de l’orientation ou encore la claustrophobie subaquatique, mais le fait est que cette grotte laisse une trace indélébile sur les explorateurs la parcourant.

>>> Pourquoi des gens disparaissaient dans les grottes de Sablinski?

Le cratère éteint

À Piatigorsk (1 359 kilomètres au sud de Moscou), la grotte baptisée Proval (Doline) a été découverte au XVIIIe siècle. Même l’écrivain russe Mikhaïl Lermontov a, dans ses romans, décrit ce lieu comme une destination de vacances. « De l’avis des savants du lieu, ce Proval n’est pas autre chose qu’un cratère éteint ; il se trouve sur une des pentes douces du Machuk, à une verste de la ville. Un étroit sentier, bordé d’arbres et de rochers, y conduit. J’ai offert mon bras à la jeune princesse pour gravir la montagne, et elle ne m’a plus quitté pendant la promenade », a-t-il par exemple écrit dans Un héros de notre temps. À l’intérieur de la grotte se trouve par ailleurs un lac aux eaux chaudes et turquoise, qui aurait, selon les croyances, des propriétés magiques.

Grotte glacée et volcanique

L’un des lieux les plus incroyables du Kamtchatka, péninsule de l’Extrême-Orient russe, est la grotte du volcan actif Moutnovski (80 kilomètres de la capitale régionale Petropavlovsk-Kamtchatski). Suite à ses éruptions, des tunnels inondés d’eau issue des glaciers fondus sont apparus et se sont avec le temps transformés en formations de glace aux couleurs multiples. Fantastique !

La gorge de Balrog

La plus profonde grotte de Russie (près de 900 mètres) doit son nom à la créature démoniaque du Seigneur des Anneaux. En 1994, lorsque les spéléologues sont descendus dans son étroit puits, ils ont en effet eu le sentiment d’être à l’intérieur de la gorge d’un monstre gigantesque. Cette grotte se situe dans la République de Karatchaïevo-Tcherkessie, dans le Caucase.

>>> Huit merveilles naturelles de Russie (relativement) faciles d'accès

Domicile d’une espèce éteinte du genre Homo

Durant des milliers d’années, la grotte de Denisova, dans la région de l’Altaï, à 250 kilomètres de la capitale Biïsk, a été l’abri d’une ancienne population du genre Homo. L’une des plus célèbres découvertes y ayant été faites sont en effet les restes d’une espèce humanoïde inconnue, qui a existé il y a environ 50 000 ans. Nommé Homme de Denisova, il était très probablement un cousin de l’Homme de Néandertal. Il vous est en outre possible d’observer leurs traces par vous-mêmes, puisque la grotte est un site populaire auprès des touristes et aucun équipement spécial n’est nécessaire.

La reine des grottes

Avec 62 kilomètres, la grotte de Botovskaïa, dans la région d’Irkoutsk, est la plus longue de Russie. Elle a été découverte par accident par un chasseur qui pistait un ours et en a aperçu l’entrée. À l’intérieur se trouve un complexe dédale de souterrains, où seuls des spéléologues chevronnés peuvent s’aventurer.

>>> Onze photos à couper le souffle de l'endroit où l'hiver ne se termine jamais

Le Royaume de l’Hiver éternel

D’immenses formations semblables à des stalactites suspendues au-dessus de votre tête, d’éternels blocs de glace sous vos pieds et des lacs souterrains sans fond, tels sont les trésors glaciaux de la grotte de Koungour, dans l’Oural. Elle constitue sans aucun doute l’une des plus populaires destinations de cette chaîne de montagnes et s’impose comme la plus ancienne attraction souterraine de Russie. Elle est connue depuis le XVIIIe siècle et attire de nombreux touristes, charmés par ses structures de glace, dont la beauté ne fond jamais, même en été !

Dans cet autre article, nous vous présentons les cinq meilleurs endroits pour vous adonner à la plongée en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies