La Russie dévoile l'AK-19, un fusil destiné aux pays équipés selon les normes de l'Otan

Pavel Kuzmichev
L’AK-19 dernier cri a été créé pour les munitions aux standards de l’Otan de 5,56х45 mm et, selon la rumeur, le fusil d'assaut de fabrication russe devrait débarquer sur le marché du Moyen-Orient, actuellement dominé par les fabricants d'armes américains et européens.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Vendredi 21 août, la société russe Kalachnikov a présenté au pays et au monde son petit dernier, l’AK-19, chambré avec des cartouches aux standards de l’Otan de 5,56x45 mm.

La nouveauté a constitué l'une des principales sensations du salon de l’armement  Armée-2020 qui se déroule dans la région de Moscou. Les participants et visiteurs de l'exposition ont activement discuté des projets de la société Kalachnikov visant à s'emparer du marché des armes de l'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis, désormais dominés à 100% par les sociétés d'armement américaines et européennes.

>>> «Crépuscule», le seul fusil de précision au monde capable de frapper des cibles à 4 km

Dans le même temps, ni le directeur général de Kalachnikov Dmitri Tarassov, ni la direction de l'entreprise n'a confirmé ou démenti ces plans, invoquant des « secrets d'entreprise » et ajoutant que « toutes les informations sur les clients de produits militaires restent confidentielles et ne peuvent être rendues publiques que sur décision du client après la signature de l'accord ».

L'AK-19, qu’est-ce que c’est ?

L'AK-19 est un développement ultérieur des fusils d'assaut AK-12 qui sont entrés en service dans l'armée russe en 2018.

Selon le représentant de Kalachnikov Vladimir Onokoï, la société planche depuis plusieurs années sur des tests visant à prendre en compte toutes les lacunes et desiderata des utilisateurs. Objectif : créer une arme qui satisfera les intérêts des clients les plus pointilleux.

« La munition de 5,56x45 mm est la cartouche militaire la plus populaire au monde, ce qui ouvre l'accès aux marchés de centaines de pays équipés de fusils automatiques aux normes de l’Otan. Désormais, nous pouvons participer aux appels d'offres avec nos armes, qui sont plus fiables que les fusils d'assaut étrangers, et sont désormais au même niveau en termes d'ergonomie », a déclaré un représentant de la société.

Différences avec l’AK-12

Les caractéristiques et performances des fusils d'assaut AK-12 et AK-19 sont identiques. Ils sont tous deux conçus pour fonctionner à des distances allant jusqu'à 250-300 mètres, mais sont chambrés de munitions différentes.

Les principales différences résident dans les détails. Pour le marché étranger, la société Kalachnikov a équipé son fusil d'assaut d'une nouvelle crosse pliante encore plus légère, réglable en longueur et que chaque militaire peut ajuster indépendamment, qu'il porte ou non un gilet pare-balles.

>>> On a testé pour vous le tout premier fusil américain AR-15 Made in Russia

« Le fusil a un design complètement différent : léger et même, je n'ai pas peur de ce mot, ajouré et esthétique ; avec une gamme d'ajustements assez large », a ajouté Vladimir Onokoï.

Dans le même temps, toujours pour les étrangers, Kalachnikov a créé et installé une poignée complètement différente afin de réduire encore davantage le recul lors du tir et de rendre le maniement de l'arme plus confortable.

Les concepteurs ont également attiré l'attention sur une nuance importante : la mire et le cadre de pointage aux normes de l'Otan.

« Nous voulons que nos armes soient compatibles non seulement avec les cartouches qui sont utilisées dans les armées étrangères, mais aussi avec les systèmes de visée qui vont avec. Par exemple, tous les complexes russes peuvent être fixés sur l'AK-12, mais en cours de fonctionnement, il s'est avéré que comme le cadre de pointage occupe une partie des rails de montage, les forces spéciales ont eu des difficultés à installer certains caméras thermiques et dispositifs de vision nocturne étrangers », a noté le représentant de Kalachnikov.

Selon lui, quand on parle d’armement, de petites nuances peuvent se transformer en énormes problèmes sur le champ de bataille.

En outre, le fusil d’assaut est équipé d'un silencieux sur lequel est installé un compensateur avec fonctions de frein de bouche (une pièce qui réduit le recul et la « déviation » de l'arme lors du tir). « Dans le même temps, l'AK-19 est un modèle universel qui peut être équipé de n'importe quel silencieux étranger à démontage rapide », a déclaré l'expert de la société.

Atouts face aux concurrents

Le holding Kalachnikov s’abstient de répondre directement à la question de savoir en quoi l'AK-19 est techniquement supérieur aux fusils d'assaut allemand H&K 416 ou au belge FN SCAR.

La société considère toujours la fiabilité de ses machines comme un atout majeur.

>>> Le Vepr-12, l’un des meilleurs fusils semi-automatiques au monde

« Nous sommes plus fiables que nos concurrents. Et l'expérience montre que plus les conditions de test et le climat du pays client sont sévères, plus nous avons de chances de rester le seul modèle lors d’un appel d'offres pour la livraison d'armes », a déclaré Vladimir Onokoï.

Selon lui, la tâche du groupe Kalachnikov lors du développement de l'AK-19, consécutif à celui de l'AK-12, était de « régler des broutilles » et d'amener cet échantillon au niveau des concurrents allemands et belges en termes d'ergonomie.

« Dans le même temps, notre AK est plus léger et moins cher, et notre précision et notre ergonomie ne sont pas pires que celles de nos concurrents », a conclu notre source.

Dans cet autre article découvrez trois armes russes dont vous n'avez jamais entendu parler.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies