Le Vepr-12, l’un des meilleurs fusils semi-automatiques au monde

Vitaly Kuzmin
Sa puissance de frappe et sa fiabilité sont les principales raisons pour lesquelles certaines unités des forces de l'ordre européennes ont opté pour le «sanglier» russe.

La carabine à canon lisse et auto-chargement Vepr-12 (Vepr signifie « sanglier ») a été créée au début des années 2000 sur la base du RPK-74, l'une des principales mitraillettes de l'armée russe.

Le mécanisme de libération des gaz et le verrouillage rotatif sont au cœur de son système. En même temps, la gâchette et la culasse, contrairement au RPK-74, sont conçues pour une large gamme de cartouches pour fusils de calibre 12 avec douille de 70 ou 76 millimètres, le tout déclinable en différentes versions.

Ce qui le distingue de ses concurrents

Vepr-12 diffère de ses principaux concurrents, comme le modèle italien Benelli M-4 Super 90 ou le SRM Arms modèle 1216, et d’autres fusils, tout d'abord en raison de sa fiabilité.

>>> Le Top-3 des meilleurs fusils d'assaut au monde

« Le Vepr-12 peut tirer pas moins 15 000 fois, ce qui en fait une arme très durable. Dans le même temps, comme la mitrailleuse Kalachnikov, il n'a pas peur de la poussière et du sable - l'arme fonctionne de manière stable dans toutes les conditions difficiles. Ses concurrents ne peuvent pas se vanter d’une telle prouesse », explique Dmitri Safonov, ancien analyste militaire du journal Izvestia.

En même temps, Vepr-12 est l’un des fusils les plus populaires entre les mains des unités menant des opérations antiterroristes en milieu urbain.

Pourquoi le Vepr, et pas l’AK ou le M-16

La cartouche des fusils d'assaut AK ou M-16 est souvent trop puissante lors d'un assaut contre des immeubles et lors d'escarmouches en ville. Ceci est particulièrement évident dans les zones avec des bâtiments et densément peuplées. Les munitions peuvent pénétrer non seulement à travers un terroriste, mais aussi blesser un passant.

À cet égard, les structures de police du monde entier préfèrent utiliser des carabines lors de l'assaut, car ces armes fonctionnent efficacement à des distances « urbaines » allant jusqu'à 50 mètres.

>>> La Russie crée le premier fusil au monde capable de frapper l’ennemi à 4 km

Cependant, le Vepr n'est pas dénué de tout défaut. Un tir équivaut à vider tout un magasin de pistolet PM : neuf balles de huit millimètres volent vers la cible. Dans ce cas, un policier peut, si nécessaire, utiliser des munitions traumatiques, par exemple de la mitraille.

Actuellement on élabore pour le Vepr-12 des tambours pour 20 et 25 balles. Dans la version civile, il est livré avec des magasins 4 et 8 coups.

En Russie, vous pouvez l’acheter dans n’importe quel armurier avec un permis de port d’arme.

Il se vend également en Amérique latine et dans les pays de l'OTAN. En Grèce, par exemple, les unités EKAM du ministère de l'Intérieur sont équipées du Vepr-12.

Dans cette autre publication nous vous parlons des meilleures versions israéliennes de la Kalachnikov 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies