Géants des cieux: les plus impressionnants avions de Russie et d’URSS

Russia Beyond vous propose de prendre un peu de hauteur et de vous imaginer à bord des plus grands avions de fabrication russe ou soviétique. Attachez vos ceintures, décollage imminent!

Le Ilia Mouromets était un avion russe précurseur conçu et construit par Igor Sikorski en 1913, juste avant la Première Guerre mondiale. Nommé d’après un célèbre personnage de la mythologie slave, il a été le premier avion quadrimoteur et le premier avion de ligne au monde. Contrairement à ses prédécesseurs, il disposait d’une confortable cabine pour les passagers, séparée du cockpit. Il comprenait même des lits et une salle de bain. Des ouvertures des deux côtés du fuselage permettaient en outre aux mécaniciens de sortir sur les ailes inférieures de l’appareil, et ce, en plein vol.

Dès le début de ses vols à la fin de 1913, le Ilia Mouromets a établi plusieurs records mondiaux. En février 1914, il a par exemple transporté 16 personnes et un chien, pour un poids total d’environ 1 300 kilos, soit deux fois plus que le record précédent. Cela a naturellement été d’une grande aide lorsque, une fois la guerre commencée, l’avion a été converti en appareil militaire. En décembre 1914, plusieurs engins de ce modèle ont ainsi formé le premier escadron de bombardiers de l’histoire.

Lire aussi : Dix superbes photos d'avions russes prises depuis les cieux

Conçu en 1930, le Tupolev TB-3 était un imposant quadrimoteur. Durant la Seconde Guerre mondiale, il a été utilisé comme bombardier ainsi que comme avion-cargo. Néanmoins, il a également pris part à un projet des plus spéciaux : le projet Zveno (Chaînon). Le TB-3 a alors été converti en vaisseau mère ayant pour mission de porter et de lancer en vol des avions de combat « parasites » majoritairement convertis en bombardiers. On dénombrait alors entre 2 et 5 appareils de ce type. Le concept a été couronné de succès durant la première période de la guerre, lorsque le Zveno était utilisé pour bombarder des sites stratégiques de Roumanie, alors alliée d’Hitler.

L’avion le plus grand des années 1930 était le Tupolev ANT-20 Maxime Gorki, équipé de huit moteurs et d’une envergure de 63 mètres. Il pouvait accueillir jusqu’à 70 passagers et a reçu son nom en l’honneur du célèbre écrivain russe Maxime Gorki. Cet appareil détient lui aussi différents records de capacité de transport et a par ailleurs été conçu à des fins propagandistes, puisqu’il était équipé d’un puissant équipement radio baptisé « La voix venue du Ciel ». Son premier vol a eu lieu en 1934, mais dès l’année suivante il a été détruit suite à un crash lors d’un vol de démonstration. Cet appareil gigantesque a en réalité été percuté par un avion de combat qui l’accompagnait dans les airs. 49 personnes ont alors trouvé la mort.

Lire aussi : Est-ce la fin du légendaire avion soviétique Antonov?

L'Antonov An-22 Antée est le plus lourd appareil à turbopropulseurs jamais construit. Il a été imaginé par le Bureau de design Antonov au milieu des années 1960 et a été produit jusqu’au milieu de la décennie suivante. Cet avion était destiné au transport militaire pour les troupes aériennes soviétiques, mais a également été largement utilisé dans le cadre de missions humanitaires. En dépit de sa taille impressionnante (il s’agissait du premier avion à fuselage large d’URSS), il est capable de décoller depuis des pistes courtes et non goudronnées. L’An-22 a par ailleurs attiré tous les regards lors du Salon international de l'aéronautique et de l'espace de 1965 à Paris, les visiteurs n’ayant jusque-là jamais vu cet avion en mesure de transporter 60 tonnes sur 5 000 kilomètres.

Autre modèle Antonov, l’An-124 Ruslan est le plus grand avion de transport militaire. Dans les années 1980, il était l’avion-cargo dont la masse brute était la plus élevée au monde. Il a été conçu de manière à pouvoir transporter des pièces de lanceurs de missiles balistiques et des objets de taille imposante pour des projets civils de construction. Ce sont des An-124 qui ont d’ailleurs été utilisés pour le transport des 140 tonnes d’équipements musicaux pour le premier concert de Pink Floyd à Moscou en 1989, ou encore des 310 tonnes pour celui de Michael Jackson en Russie au début des années 1990. De temps en temps, des rapports font leur apparition dans le pays concernant une éventuelle reprise de la production de Ruslan (stoppée au milieu des années 2000), mais le fait que le Bureau de design Antonov se situe en Ukraine rend la concrétisation de cette idée difficile.

Lire aussi : Le «Concorde soviétique», prise de risque maximale et résultats mitigés

Le Tupolev Tu-160 est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire. Il s’impose également comme le plus rapide bombardier stratégique. Il dispose d’ailes à géométrie variable et est, en Russie, surnommé le « Cygne blanc » et « Blackjack » par l’OTAN. Conçu dans les années 1980, il est la colonne vertébrale des forces aériennes stratégiques de Russie.

Construit au milieu des années 80, l’Antonov An-225 Mriya est encore aujourd’hui le plus long au monde. Il peut se targuer de pouvoir transporter 253 tonnes de marchandises, un record mondial. Cet avion a en effet été conçu pour transporter des fusées d’appoint ainsi que la navette Bourane pour le programme spatial soviétique. Un seul exemplaire a été assemblé. Il se trouve aujourd’hui en Ukraine, sur le territoire de laquelle se situe à présent le Bureau de design Antonov.

Regagnez à présent la terre ferme et admirez dans cette autre galerie six motos faisant la fierté de l’industrie russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies