Top-6 des motos russes qui rivaliseraient avec n'importe quelle Harley-Davidson

Vitaliy Ankov/Sputnik
Les motos russes sont si populaires aujourd'hui en Occident que presque toutes les motos Oural nouvellement fabriquées sont exportées vers les États-Unis, le Canada et l'Europe. Leur liste de fans fidèles comprend même la star hollywoodienne Brad Pitt.

1. IJ

L'une des premières motos de l'Union soviétique, l'IJ, remonte à la fin des années 1920. Depuis lors, des douzaines de modèles IJ ont été produits, avec un nombre total de près de 11 millions d’exemplaires fabriqués.

L'un des modèles les plus réussis était l'IJ Planeta Sport. La première moto sportive soviétique a été exportée au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, où elle était très populaire.

En 2008, la production de motos IJ à l'usine IJmoto a pris fin. Actuellement, les motos IJ sont produites par le Holding Kalachnikov. Bientôt, il sortira un nouveau modèle : une moto lourde d'escorte destinée au cortège présidentiel. Elle aura une vitesse maximale de 200km/h et pourra atteindre 100km/h en 3,5 secondes.

Lire aussi : Monstres du Moto-ball: un sport extrême dans lequel la Russie excelle

2. Voskhod

À l'époque soviétique, les motos Voskhod étaient essentiellement utilisées comme « mules » pour le travail dans les zones rurales. Même aujourd'hui, des Voskhod en assez bon état peuvent être trouvées dans certains villages reculés.

3. Toula

Fabriquée pour la première fois en 1984, la Toula est devenu la première moto hors route soviétique, et elle a connu un succès immédiat auprès des amateurs de chasse et de pêche. Cependant, le modèle n'a pas survécu aux difficiles années 1990 sur le plan économique et sa production s’est arrêtée en 1996.

4. Oural

La légendaire Oural de l'ère soviétique est encore utilisé aujourd'hui. Le modèle est l'une des rares motos lourdes dans le monde et, en tant que tel, elle jouit d'une énorme popularité en Occident. Par exemple, l'acteur hollywoodien Brad Pitt est un fan dévoué. En URSS, les Oural, très lourdes, devaient impérativement avoir un sidecar, sinon elles étaient trop difficiles à contrôler. Cependant, cette exigence ne s'appliquait pas aux policiers, qui pouvaient choisir d'utiliser ou non un side-car.

Lire aussi : Toutes les voitures des dirigeants russes, de Nicolas II à Poutine

5. Stels

Le groupe VELOMOTORS est l'un des plus grands fabricants européens de quads, de motoneiges et de bicyclettes. Il compte désormais occuper une place de choix sur le marché de la moto, avec sa gamme de motos Stels qui compte déjà 15 modèles.

6. Irbis

Fondée en 2001 à Vladivostok, la jeune entreprise Irbis est très vite devenue l'un des leaders du marché russe de la moto. Ses motos, faciles à entretenir et bien adaptées au climat rigoureux du pays, présentent déjà une concurrence sérieuse aux marques étrangères et nationales.

Saviez-vous comment les motards de l'URSS se distinguaient-ils de leurs homologues occidentaux ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies