Moscow-City: sept faits surprenants sur le centre d'affaires de la capitale russe

Pixabay
Situé dans l’ouest de la capitale russe, Moscow-City est un groupe de gratte-ciel qui recèle de nombreux secrets.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Record du monde Guinness de Highline (funambulisme sur sangle)

Le record a été établi en 2019 par une équipe de sept athlètes de Russie, d'Allemagne, de France et du Canada. Ils l’ont fait le 8 septembre, à l’occasion de la « Journée de Moscou ». Le corde était tendue à une hauteur de 350 m entre les gratte-ciel OKO (« Œil ») et Neva Towers (tours Néva). La distance les séparant est de 245 m. Le premier des athlètes à traverser était Friede Kuhne (Allemagne). Les sept sportifs téméraires ne se sont pas contentés de marcher, mais ont également exécuté des figures audacieuses. Leur record est de 103 mètres plus haut que le précédent, établi à Mexico en décembre 2016.

Sept des dix plus hauts gratte-ciel d'Europe

Sept des dix plus hauts gratte-ciel d’Europe sont situés à Moscow-City. Auparavant, le gratte-ciel Vostok (Est) du complexe tour de la Fédération était considéré comme le plus haut d'Europe. Cependant, en 2018, la construction du Lakhta Center de 462 mètres de haut à Saint-Pétersbourg a été achevée, reléguant Vostok (374 m) à la 2e place. La 3e place est occupée par la tour sud d’OKO (354 m). La 4e - par la plus haute des Neva Towers (345 m). La 5e - par la Mercury City Tower (339 m). La 6e - par le gratte-ciel The Shard à Londres, Royaume-Uni (310 m). La 7e - par la tour Eurasia (309 m). La 8e - par la tour du complexe Gorod Stolits (Ville des capitales) baptisée Moscou (302 m). La 9e - par la Commerzbank Tower à Francfort, Allemagne (298 m). Et enfin, la 10e - par la plus basse des Neva Towers (296,9 m).

Lire aussi : Moscou accueillera le plus haut gratte-ciel résidentiel d’Europe

La tour Rossiya non réalisée

Si tous les plans de construction de Moscow-City avaient été réalisés, le Lakhta Center de Saint-Pétersbourg n’aurait eu aucune chance de s’imposer comme le plus haut gratte-ciel d’Europe. Boris Tkhor, l’architecte qui a conçu Moscow-City, avait prévu que la tour Rossiya serait encore plus haute. Sur le papier, il s'agissait d'un gratte-ciel cylindrique doré de 600 mètres de haut surmonté d’une flèche inspirée les clochers russes traditionnels.

Projet de la tour Rossiya de Sir Norman Foster

Ensuite, le projet a été retravaillé par le célèbre architecte britannique Sir Norman Foster. Il a conçu Rossiya comme une pyramide se terminant par une flèche. Le gratte-ciel lui-même aurait culminé à 612 mètres de haut, et sa hauteur totale, flèche comprise, aurait atteint 744,5 mètres (à titre de comparaison, la Burj Khalifa de Dubaï, aux Émirats arabes unis, n’aurait fait que 83,5 mètres de plus). Malheureusement, les investisseurs ont été confrontés à de nombreux problèmes économiques en raison de la crise financière de 2008, de sorte que le gratte-ciel Rossiya n’a jamais vu le jour. Un centre commercial et le complexe Neva Towers ont été construits à son emplacement en 2019.

Changement d'apparence de la tour de la Fédération

Selon le premier projet, la tour de la Fédération a été conçue pour ressembler à un navire avec un mât et deux voiles. Le mât devait être représenté par une haute flèche de verre avec des passages entre les tours. Il était prévu d'y installer un ascenseur à grande vitesse. Le sommet de la flèche devait être transformé en pont d'observation. Mais le navire a perdu son mât au cours de la construction. Les experts du musée de Moscow-City, basé dans la tour Imperia (Empire), affirment que la construction de la flèche a été abandonnée d'une part pour des raisons de sécurité incendie et d'autre part, parce qu'elle constituait une menace pour les vols d'hélicoptères – la réverbération produite par le verre de la flèche aurait potentiellement pu aveugler les pilotes. Ainsi, la construction à moitié réalisée a été démontée. Cependant, une plate-forme d'observation a vu le jour dans la tour Vostok.

Ouvrir les fenêtres de la tour de la Fédération

Nous savons tous que les fenêtres des étages supérieurs des différents bâtiments de grande taille ne s’ouvrent généralement pas. Les experts disent que ce n’est pas vraiment pour la sécurité des gens. Une chute depuis une telle hauteur serait fatale dans n'importe quel bâtiment. La vraie raison est le système de ventilation. Dans un gratte-ciel, il est géré par un système mécanique, et le bâtiment a son propre climat. Mais dans la tour Zapad (Ouest) du complexe tour de la Fédération, les fenêtres peuvent s’ouvrir. Le 62e et dernier étage de la tour est occupé par un restaurant appelé Sixty. Là, les fenêtres sont équipées d'un système hydraulique spécial. On les ouvre pour une courte période de temps, le tout accompagné de musique classique, afin que les clients puissent prendre des photos à couper le souffle de Moscou.

Lire aussi : Quels sont les quartiers les plus prestigieux et chers de Moscou? 

Vitres fissurées de la tour de la Fédération

Les clients du restaurant Sixty, perché au sommet de la tour Zapad, peuvent être surpris de voir des vitres fissurées. C'est particulièrement étrange, si l'on prend en considération le type particulier de ce verre. Il est extrêmement solide et ne peut pas être brisé une fois installé. Par exemple, pendant des expériences, des gens ont jeté toutes sortes d'objets lourds dessus, mais le verre ne se brisait pas.

Les vitres fissurées de Zapad ont été endommagées pendant le transport. Comme chacune d’elles avait une forme unique visant à donner un aspect lisse à la courbure de la tour, fabriquer un nouvel ensemble de vitres et les transporter en Russie a été jugé trop coûteux. De plus, les investisseurs ont connu des problèmes financiers (encore une fois, en raison de la crise financière de 2008), de sorte que la tour Vostok (Est) est même restée inachevée pendant plusieurs années. Finalement, les vitres fissurées ont été installées à leur place.

Le plus haut restaurant d'Europe

Birds, un autre restaurant de Moscow-City, est remarquable en raison de son emplacement. Il a été inauguré fin 2019 au 84e étage de la tour sud du complexe OKO. Culminant à 336 mètres, les clients du restaurant peuvent profiter d'une vue panoramique incroyable. Le 28 janvier, les experts du « Livre des records russes » ont nommé Birds restaurant le plus haut d’Europe, premier pas vers une reconnaissance du record du monde Guinness.

Dans cet autre article, admirez les 15 plus beaux palais des Romanov.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies