Dix règles tacites qui définissent les Russes

Vous voulez être encore plus russe que les Russes? Ou mieux comprendre pourquoi nous sommes comme nous sommes? Voici un guide détaillé de ce qui fait qu’un Russe est… russe!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Taisez-vous si vous ne savez pas quoi dire

Les Russes ne sont-ils pas des « grandes gueules » ? Peut-être à l'étranger, ou quand ils font la fête et ne ressentent aucune menace. Mais en Russie, c'est différent. Si vous avez déjà été dans le métro de Moscou, vous avez peut-être remarqué que parfois, vous et vos amis êtes les seuls à parler à haute voix. Pourquoi ?

« Les mots sont d’argent, mais le silence est d’or » : ce proverbe est toujours très populaire parmi les Russes. Dans notre pays, certains mots constituaient une infraction pénale dès le XVIe siècle. Il n’y a pas de quoi se vanter, mais c'est un fait. Et cela nous caractérise d'une certaine manière. Tout ce que vous dites devrait avoir une raison d’être dit. Et il vaut mieux ne parler que si on vous adresse la parole. Les mots sont très, très importants dans la culture russe, alors ne les gaspillez pas si vous voulez vous faire passer pour un Russe.

Chantez !

Les Russes ne chantent pas seulement des chansons russes classiques. Ils chantent souvent des chansons soviétiques, ou un tube radiophonique des années 90, peu importe. Mais il y a une chanson pour chaque occasion, et elle est inévitablement mentionnée ou chantée. Mariages, anniversaires, amour, guerre, romance, travail : souvent, vous tomberez sur un Russe en train de fredonner ou de chanter une chanson.

De nos jours, la jeune génération semble tourner le dos aux chansons russes. Mais ils chantent toujours - par exemple, les tubes de Billie Eilish. Soit dit en passant, lorsque la chanteuse est venue à Moscou pour son tout premier spectacle en Russie, elle a été étonnée par le fait que le public connaissait les paroles de toutes ses chansons.

>>> Quiz: êtes-vous réellement prêts pour déménager en Russie?

Osez ! Surtout quand personne d’autre n’ose…

Supposons que vous et d’autres personnes attendiez un ascenseur dans un centre commercial. Trois d'entre eux fonctionnent et le quatrième semble hors service. Même si aucun panneau « En réparation » n’est visible, personne n’ose appeler l’ascenseur mystérieux. Soudain, une personne arrive, attend un peu, puis essaie d'appeler le quatrième ascenseur, au cas où. Vous pouvez pariez que cette personne est russe !

Il n'a pas peur d'être ridicule. Et oui, il a probablement remarqué que personne d'autre n'attendait cet ascenseur. Mais, et si ? Et s’il marchait déjà ? Et si tout le monde avait tort ?

Les Russes osent toujours. Même si cela signifie prendre un objet sans surveillance. (Si c'est à quelqu'un d'autre, il va le remettre, pas de souci). Même si cela signifie essayer quelque chose que personne d'autre n'a tenté. Même si cela peut être dangereux ou fatal, les Russes osent toujours. Et c'est comme ça qu'ils réussissent. Quand ils n'échouent pas...

Vous avez été humilié ? Répondez avec humour

Les mots étant très importants, l'art des joutes oratoires a toujours été respecté en Russie. Et parmi les Russes, plaisanter en réponse à des blagues est un signe de pouvoir. Surtout si vous répondez à l'humiliation et à l'offense de manière tout aussi humiliante et offensante. L'ingéniosité dans une conversation est toujours respectée, et un esprit vif peut transformer un argument pernicieux en un simple échange de railleries.

Le folklore des prisons russes regorge de blagues très dures auxquelles vous devez répondre afin de prouver votre dignité. Voici un exemple inoffensif : un homme vous donne un balai et dit : « Joue quelque chose sur cette guitare ». Pour « gagner » cette bataille, vous devez rendre le balai en disant : « Pourriez-vous s'il vous plaît l’accorder ? ».

Critiquez les Russes

Quel intérêt à critiquer votre propre pays et votre peuple ? De toute évidence, la motivation sous-jacente ici est similaire à celle d'un explorateur polaire ou d'un alpiniste qui rage sur les difficultés de son voyage : « Regardez à quel point tout va mal, le danger est élevé, les réserves sont faibles, les gens ne sont pas dignes de confiance, mais je gère comme un pro ! ».

>>> Qu’est-ce qui surprend le plus les étrangers en Russie?

Soyez franc

Les Russes sont obsédés par l'honnêteté. Être honnête (ou, au moins, faire croire aux autres que vous êtes sincère) est considéré comme l'une des plus hautes vertus. Certes, c'est le cas dans la plupart des cultures. Mais pour les Russes, il est essentiel que vous vous comportiez en accord avec vos sentiments et que vous soyez franc.

Si vous vous sentez déprimé, il y a une raison à cela (maladie dans la famille, difficultés financières, malchance, rayez la mention inutile). Il vaut donc mieux se montrer triste, ou (au moins) mélancolique. Sinon, vos collègues soupçonnent que vous cachez quelque chose ou que vous mentez. D'un autre côté, vous êtes censé être heureux et drôle pour une raison aussi. « Rire sans raison est signe de bêtise », disent les Russes. C’est aussi la raison pour laquelle tout le monde pense que les Russes ne sourient pas.

Cherchez une raison à tout

Les Russes n'aiment pas la complexité. Paradoxalement, c'est la raison pour laquelle ils sont si bons pour résoudre des énigmes, écrire des programmes informatiques ou construire des structures bureaucratiques complexes. Les Russes veulent connaître la raison. « Sans raison, même un corbeau ne vole pas », disent-ils.

Dans une institution ou une entreprise russe, vous feriez mieux d'avoir une bonne raison de ne pas terminer le travail à temps ou d'être en retard. Un employé en retard, mais prêt à expliquer ses raisons, peut s’en sortir. Mais restez silencieux de honte sans essayer de trouver des excuses et l’on pensera : « Oh, c'est dommage, il ne peut même pas tenir tête aux autres, nous n'aimons pas les gens faibles de notre entreprise ... ».

Attendez jusqu'au dernier moment !

Bo Andersson, le premier PDG non russe de l'usine automobile VAZ (2013 - 2016), a déclaré un jour : « J'adore les Russes parce que ce qui en Europe prend une semaine ne prendrait qu'une journée en Russie. Mais si vous donnez à un Russe une semaine, il fera tout le dernier jour, de toute façon ».

Finalement, Andersson n'a pas réussi à se faire aux coutumes russes : son séjour à VAZ a été court et infructueux. Mais il a raison : les Russes font tout le dernier jour. Les raisons : les commandes peuvent changer ou être annulées, donc en attendant le dernier moment, vous évitez de faire des tâches inutiles. Un Russe préfère se préparer et tout faire rapidement plutôt que de prendre son temps et de diviser ses tâches en parts égales. L'un des héros archétypiques russes est Ilya Mouromets, un preux chevalier qui a réalisé tous ses exploits célèbres après être resté allongé sur un poêle pendant 33 ans.

Une étude récente a montré que les Russes travaillent plus de nuit et le week-end que les Européens. Le seul inconvénient est, malheureusement, la qualité. Vous ne pouvez pas tout faire rapidement, en une seule journée, et parfaitement. Regardez les voitures VAZ !

Visez la grandeur

C’est vrai, pas facile de concilier rapidité et qualité. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous y efforcer. L'une des parties importantes du rêve russe est de tendre vers la grandeur, quoi qu'il arrive. C’est l’esprit qui fait que les Russes veulent oser (voir point 3), enfreindre les règles, connaître l’inconnu et inventer des voitures à huit roues. Faites quelque chose que personne n'a jamais faite ou, au moins, vieillissez en essayant.

Mais qu'en est-il de tous ces Russes qui croupissent sur leur canapé ? Il y a des gens comme ça dans chaque pays, pourrait-on dire. Certes. Mais un Russe avachi sur son canapé dirait : « Attendez. J'ai de grands projets. Ilya Mouromets a commencé comme ça aussi ».

Buvez du thé

Dernier point mais non le moindre : buvez du thé tout le temps. Beaucoup pensent que c'est le principal secret de l’âme russe

Dans cet autre article, nous vous proposons cinq autres raisons d’être fier de vos origines russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies