Qu’est-ce qui surprend le plus les étrangers en Russie?

Legion Media
Savez-vous que vous devriez enlever vos chaussures, accrocher des tapis au mur et ne pas boire l'eau du robinet quand vous êtes en Russie? Voici sept règles plutôt bizarres.

Il y a des choses que seuls les étrangers peuvent voir. Des modes de vie et habitudes différents qui, comparés à une culture étrangère, prennent une force particulière et révèlent des extravagances inattendues.

Bien sûr, la Russie, comme tous les autres pays, possède des curiosités et des particularités qui étonnent, surprennent, font sourire ou réfléchir. Pas besoin d’être Churchill pour comprendre que la Russie est vraiment une énigme enveloppée dans un mystère ! Certaines habitudes russes sont simplement un mystère pour les étrangers qui débarquent dans le pays pour la première fois.

Nous avons demandé à certains expatriés de nous dire ce qui les a le plus surpris, du travail aux lieux publics, de la maison aux relations personnelles. Commençons par la maison…

Étrangers : soyez les bienvenus, mais déchaussez-vous

Avez-vous déjà essayé d'entrer dans une maison russe sans enlever vos chaussures ? Eh bien, ne prenez pas ce risque ! Vous pourriez causer beaucoup d'embarras.

« Je sais que beaucoup de gens dans différents pays le font, par exemple en Allemagne, mais pour moi, il est étonnant qu’il faille enlever ses chaussures quand vous entrez chez quelqu'un. En Italie, nous ne le faisons généralement pas », déclare Chiara Schiesaro, qui a visité Moscou et Saint-Pétersbourg avec sa famille.

En fait, l'hiver est si long et neigeux ici que les rues sont assez sales. C'est pourquoi les Russes conservent leurs maisons propres en enlevant leurs chaussures.

« Quelques années plus tard, je me suis rendu compte que j'avais beaucoup de mal à entrer avec mes chaussures dans la maison de la femme chez laquelle j’habitais à Saint-Pétersbourg. Pas étonnant qu'elle me regarde si étrangement ! Mais personne ne m'avait expliqué cette règle au préalable », confie Patricia Moro, originaire d'Argentine.

La maison où l’hiver n’entre pas

Felix Martinez Alcover, originaire d'Espagne, a remarqué beaucoup de différences quant à la façon de se réchauffer : « J'ai été choqué quand j'ai vu l'écart de température en hiver : dans la rue, il y a des températures polaires alors qu'il fait très chaud à la maison ! ».

Et lorsque le mercure atteint des températures très basses, c’est encore plus traumatique : « Quand j’habitais en Sibérie, il faisait -65°C à l'extérieur, alors qu'à la maison il faisait +30°C, l’écart de température est tout simplement énorme », explique Peggy Lohse, originaire d'Allemagne.

En fait, en Russie, le chauffage est toujours détenu et contrôlé par l'État et, lorsqu'il fait trop chaud à la maison, la solution est d'ouvrir la fenêtre.

Espaces communs vs. espace personnel

« Il est surprenant de constater comment les zones communes dans les bâtiments sont négligées, contrairement aux espaces privés très confortables », commente Felix Martinez Alcover.

Organisation des pièces

Les appartements russes sont souvent très petits (environ 40 mètres carrés - RB) et plus d'une génération vit souvent sous un même toit : grand-père, parents, enfants. C'est pourquoi, dans certains cas, les gens dorment dans le salon.

« En outre, j'ai été surpris de voir que le WC était séparé de la salle de bain : pour moi, c'est inhabituel, mais j'avoue que cela peut être utile », dit Chiara Schiesaro venue d’Italie.

La facture de fin de mois

« J'ai vécu pendant une longue période à Moscou et j'ai compris que les services publics étaient très peu coûteux : je dépensais moins de 1 500 roubles (environ 7 euros) par mois pour l'électricité, l'eau et le gaz », se souvient l'italienne Eva Greco.

Eau non potable

L'eau du robinet n'est pas potable et il convient de le savoir avant qu'il ne soit trop tard. « Lorsque des amis me rendent visite à Moscou, je recommande toujours de ne pas boire l'eau du robinet. Les Russes en général filtrent et font bouillir l’eau pour préparer du thé. Moi je préfère acheter de l'eau en bouteilles à la place », explique Eva Greco.

Tapis et papiers-peints règnent en maîtres

Les Russes adorent le papier peint. « Ils en accrochent partout et généralement avec des couleurs très excentriques : j'ai trouvé cinq types différents de papier peint dans un petit appartement à Voronej (500 km de Moscou) et une photo de plage sur le papier peint d’un mur », dit Patricia Moro.

Les tapis sont souvent accrochés au mur au lieu d’être placés sur le sol. « Un ami architecte qui construisait une villa de luxe près de Moscou m'a dit qu'il devait expliquer au propriétaire de la maison que les tapis italiens n'étaient pas faits pour les murs, mais pour le sol », a indiqué Eva Greco.

Lire aussi :

Six habitudes étranges des Russes qui désarçonnent les étrangers

Les «règles» non écrites des repas dans une maison russe

Six habitudes russes que vous devriez adopter au plus vite