Ce que vous devez savoir si vous êtes fumeur et que vous voyagez en Russie

BBC One, 2010
Selon l’agence des statistiques Rosstat, un Russe sur cinq est fumeur. Et l'État les combat activement ces dernières années.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Je viens de descendre de l'avion après un long vol. Puis-je m’en griller une ?

Non. En Russie, il est interdit de fumer dans les aéroports. Il n'y a pas non plus de salle fumeur dans les bâtiments aéroportuaires. Et n'essayez même pas de fumer directement dans les toilettes de l'aéroport ou, Dieu vous en garde, dans l'avion – c’est l’amende assurée.

Il en va de même pour les gares et le métro. Certes, il était possible auparavant de fumer sur le quai de la gare en attendant le train, mais à présent, c’est également interdit.

Mais il y a des solutions – la loi vous autorise à fumer à au moins 15 mètres de l'aéroport ou de la gare. Donc, personne ne vous en voudra si vous fumez dans la rue en attendant un taxi.

Lire aussi : Quelles sont les régions russes les plus engagées dans un mode de vie sain? 

Il est donc possible de fumer dans la rue ?

Oui et non. Vous pouvez fumer dans la rue, mais pas dans les lieux publics, qui comprennent universités, écoles, hôpitaux, zones de jeu pour enfants, rues et places animées (place Rouge en premier lieu). En outre, vous ne pouvez pas fumer sur les plages et dans les stations-service.

Il n’existe aucune interdiction formelle de fumer aux arrêts de bus. Mais ce n’est pas si simple : s’il y a des gens près de vous à l’arrêt de bus (et généralement n’importe où) qui ne veulent pas inhaler votre fumée de tabac et vous le disent directement, vous serez dans l’obligation d’éteindre votre cigarette.

Personne n'interdit de fumer dans la voiture, certains chauffeurs de taxi peuvent même vous demander la permission de fumer.

Bon, j'espère qu'il y a des fumoirs dans les restaurants et les bars ?

Non, il est interdit de fumer dans ces endroits. Mais vous pouvez voir des gens avec des cigarettes dans la rue près de presque tous les restaurants et les bars. Vous pouvez les rejoindre en toute sécurité - pourquoi ne pas en profiter pour entamer une conversation avec les Russes ?

Cependant, dans de nombreuses institutions, il y a des narguilés et, en conséquence, des salles pour les fumeurs du narguilé. Donc, personne ne vous priver de ce plaisir.

Puis-je fumer à l’hôtel ou dans un appartement ?

Dans un appartement - oui, mais pas dans l'ascenseur ni dans l'entrée d’immeuble. Il est généralement interdit de fumer dans les hôtels, à l'exception des chambres fumeurs ou des balcons. Mais sur le balcon, il faut fumer avec précaution. Si un mégot de cigarette provoque un incendie, son auteur sera condamné à une amende de 5 000 roubles (environ 70 euros). Si, à la suite d’un incendie, un balcon ou plusieurs appartements brûlent à cause d’une cigarette, le fumeur encourt des poursuites pénales.

Ceci s’applique aux cigarettes ordinaires. Mais qu'en est-il des vapoteuses et autres cigarettes électroniques ?

Les députés ont présenté à plusieurs reprises à la Douma d'État (chambre basse du parlement russe) et à la Douma de Moscou (conseil municipal) des projets de loi assimilant les vapoteuses et les cigarettes électroniques à des cigarettes ordinaires. Certes, aucune de ces lois n'a été adoptée pour le moment, de sorte que vous pouvez fumer officiellement des cigarettes électroniques presque partout. Seule exception : les transports publics, les cabines d'avion et certains établissements qui établissent leurs propres règles (par exemple, les restaurants).

>>>Fumer tue: la Russie lutte contre le tabagisme

Que se passera-t-il si je fume au mauvais endroit ?

En cas de violation de la loi, une amende est infligée - de 500 (environ 7 euros) à 3 000 roubles (environ 40 euros). Des amendes peu élevées sont généralement infligées si vous fumez dans les terrains de jeux pour enfants. Vous devez régler l'amende dans les 60 jours.

Dans cet autre article, nous vous parlons de dix choses qu'un étranger ne devrait jamais faire en Russie 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies