Huit choses que vous pouvez faire pour mieux comprendre la Russie

Getty Images
Même si la Russie n'est pas loin du reste de l'Europe, elle semble constituer une terre étrange et lointaine aux yeux de certaines personnes à l'Ouest. Voici quelques astuces simples pour vous aider à mieux comprendre l’immense pays et voir au-delà des stéréotypes.

1. Apprendre à connaître les Russes

On estime qu’il y a plus de 30 millions locuteurs natifs russes en dehors de la Russie, ce qui en fait l'une des plus grandes diasporas du monde. Cela signifie que même si vous n'avez jamais été en Russie, vous n'êtes jamais très loin de la personne russe la plus proche.

Elles peuvent sembler un peu rustres au début, mais ne vous inquiétez pas - une fois que vous avez dépassé cette impression initiale, les Russes deviennent des amis pour la vie. Imprévisible, émotionnel et honnête, un Russe se souciera sincèrement de vous une fois que vous aurez gagné sa confiance. Cela peut être une expérience enrichissante dans la construction des relations, vous forçant à creuser un peu plus profond afin de penser comme un philosophe et de parler comme si c'était votre passe-temps favori. Cette expérience révélera également beaucoup de choses sur le paysage sociopolitique russe, en particulier dans le sens où la politique est un sujet sans intérêt pour la plupart des Russes. Les Russes ne définissent pas leurs relations avec les gens sur la base de leur relation avec les choses matérielles comme le gouvernement ou les biens de consommation.

Lire aussi : Quel est le visage de la Russie provinciale?

2. Lire les classiques

Une  culture et une mentalité communes sont au cœur de toute la société russe, et personne ne vous le montrera plus clairement que les plus grands écrivains de la Russie du XIXe siècle. La philosophie de l'« âme russe » concerne les paysans comme les millionnaires - la meilleure définition serait une profondeur complexe qui plonge ses racines historiques dans la religion et qui subvertit la pensée logique en ramenant la vie au simple miracle de la survie.

C'est un thème central de la plupart des classiques russes. Dans Guerre et Paix, la grande armée de Napoléon est vaincue par l'esprit de défense collectif et la confiance du feld-maréchal Koutouzov dans le fait que tout va s'arranger. Le personnage principal de Crime et Châtiment, Raskolnikov, finit par trouver la rédemption après ses méfaits parce qu'il est vivant, et capable de souffrir pour payer son crime.

Pour saisir le pragmatisme et le réalisme des Russes, vous devez comprendre pourquoi ils sont disposés à se sacrifier. Et les classiques vous aideront à ces fins mieux que toute autre chose. Vous ne savez pas où commencer ? Laissez Tolstoï vous aider.

Lire aussi : Pauvreté, désespoir et chiens errants: quelles peurs tourmentent les Russes?

3. En savoir plus sur l'histoire russe

Croyez-le ou non, l'histoire russe ne se résume pas à Poutine, au communisme et aux tsars ! L'histoire de la Russie remonte à plus de 1200 ans et, en raison de sa vulnérabilité géographique, le pays a été sous la menace d’une invasion pendant une grande partie de ce temps. Cela a rendu la Russie défensive et conservatrice, son histoire ayant été ponctuée par quelques brusques rafales de modernisation rapide (notamment sous Pierre Ier et Staline).

Pour comprendre pourquoi les Russes semblent souvent avoir besoin d'une « poigne de fer», vous devez remonter des centaines d'années en arrière et regarder le contexte historique. Pourquoi ne pas commencer avec notre guide complet de la dynastie des Romanov ?

4. Faire des affaires avec les Russes

Le sociologue français Emile Durkheim a affirmé que l’hypocrisie des relations de type commercial conduirait à anomie, une sorte d'isolement dans lequel nos interactions sont dénuées de sens. Si Durkheim avait vu la façon dont les Russes modernes font des affaires, il aurait peut-être changé d'avis parce que pour être un véritable partenaire d'affaires aux yeux d’un Russe, vous devez d'abord et avant tout être un ami.

Lire aussi : Réussir dans les affaires: les conseils de sept Russes qui sont allés loin

Cela peut être une expérience étrange pour beaucoup de gens, d'autant plus que les Russes ne sont souvent pas aussi obsédés par l'argent que d'autres cultures occidentales. Un dicton russe dit « l'amitié est l'amitié, et les affaires sont les affaires ». Aussi, nouez amitié avec vos partenaires d'affaires russes, buvez un coup avec eux, et à la fin vous ne verrez plus cette relation comme du business. 

5. Se documenter sur les minorités russes

Le mythe décrivant les Russes comme une sorte d’épouvantail de la politique internationale commence à s'effondrer quand vous vous rendez compte qu'il n'y a en fait aucun archétype russe. Après tout, le pays abrite 22 républiques indépendantes et plus de 160 groupes ethniques, chacun ayant ses propres valeurs, préoccupations et traditions.

Comme un aphorisme russe le stipule, « Grattez un Russe et vous trouverez un Tatar ». En effet, les Tatars sont la plus vaste minorité de Russie, mais d'autres, telles que les Bouriates bouddhistes d’origine mongole ou les Tchouktches lointains sont moins connues mais tout aussi intéressantes. Il n’y a pas deux Russes identiques.

Lire aussi : Ces choses communes en Russie que vous ne trouverez (presque) pas en France

6. Regardez des documentaires

Non, nous ne parlons pas seulement du documentaire Krokodil de Vice. Grâce à Internet, l'immensité de la Russie a été filmée et partagée avec le monde. Le Voyage en troisième classe de Rodion Ismaïlovitch l’illustre parfaitement, capturant la vie unique et animée sur le chemin de fer Transsibérien.

Il vaut également la peine de regarder le Rêve américain d’Andreï Ananine, qui raconte l'histoire de Justus Walker, un Américain qui dirige une ferme en plein cœur de la Sibérie. Et pendant que nous y sommes, pourquoi ne pas jeter un œil à Evgueni Grigoriev avec En regardant sur l’autre rive, un film qui met en évidence la diversité de la Russie en suivant le voyage de huit cinéastes. Cette liste est un excellent moyen de commencer et vous donnera beaucoup de matière à réflexion

7. Elargissez votre lecture des médias

La Russie moderne est loin de se résumer aux allégations de piratage, mais les médias occidentaux tendent à se focaliser principalement sur le rôle de la Russie dans la politique internationale. En conséquence, vous devrez creuser un peu plus pour trouver une bonne couverture de ce qui se passe à l'intérieur de la Russie elle-même.

Lire aussi : Français en Russie, Russes en France: ce qui leur manque le plus

Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'analystes de la Russie décents à l'Ouest. Par exemple, Shaun Walker (@shaunwalker7) du Guardian vient à l'esprit. Mais pour obtenir une image plus complète, assurez-vous d’avoir accès à différents aspects des mêmes faits. Pour un éventail diversifié d'opinions, vous pourriez commencer par regarder les blogs de Sean Guillory (@seansrussiablog), Ben Aris (@bneeditor), Danielle Ryan de RT (@DanielleRyanJ) et Bryan MacDonald (@27khv). Et bien sûr, continuez à lire Russia Beyond.

8. Apprenez le russe

Plonger dans la Russie pourrait nécessiter un peu plus d'engagement que pour d’autres pays et cultures. Cependant, si vous voulez vraiment comprendre pleinement l'expressivité de la culture et de la société russes, apprendre la langue russe est encore le meilleur moyen d'y parvenir. Bien sûr, c'est complexe, et la grammaire est un cauchemar (le cas instrumental, par exemple), mais c’est faisable, promis !

De plus, une fois que vous aurez une compréhension de base du russe, vous verrez que la grammaire fournit en fait une liberté linguistique qui vous permet de faire ce que vous voulez avec la langue, par exemple en jetant les mots dans presque n'importe quel ordre. C'est cette liberté et cette créativité de la langue qui ont fait de la Russie une puissance littéraire. Comme l'a dit Gogol, « la langue russe est admirablement adaptée pour exprimer les nuances les plus délicates de la pensée ». Si vous ne le croyez pas, jetez un œil à ces mots russes intraduisibles !

De la lecture d’une œuvre de Tolstoï dans sa version originale à la recherche d’un emploi, de l’amour ou de nouveaux amis : voici l’histoire d’étrangers qui pensaient initialement se limiter à l’apprentissage des règles de grammaire, mais qui ont finalement découvert un tout autre monde.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies