Dans quels aspects de la vie quotidienne la Russie surpasse-t-elle les États-Unis?

AFP
Deux nations puissantes ayant une vision et une approche différentes à l’égard de bien des sujets, la Russie et les États-Unis ont toujours été comparés. En laissant la politique de côté, Russia Beyond a analysé des publications des sites Reddit et Quora.com concernant les avantages de la vie en Russie par rapport à celle que l’on mène en Amérique.

Au cours des dernières années, la Russie a définitivement attiré l’attention des Occidentaux et pas uniquement en matière de rumeurs de hacking et autres scandales. La façon dont les Russes ordinaires vivent et surmontent leurs problèmes est tout aussi intéressante, notamment lorsqu’on la compare à l’Occident, et aux États-Unis en particulier.

Le 15 janvier 2017, un internaute ayant pour pseudonyme ajl1239 a publié une question sur Reddit : « En tant qu’Occidental, comme on dit, j’aimerais savoir quelles sont les choses que vous pensez avec certitude que la Russie fait mieux que l’Occident (i.e. les États-Unis/l’UE) ? ». Il y a six mois, la même question est apparue sur Quora.com : « En quoi la Russie est-elle meilleure que les États-Unis ? ».

Nous avons étudié les réponses les plus populaires, les avons comparées avec notre propre expérience de la Russie, avons pris connaissance d’informations depuis d’autres sources, et avons établi une liste de ce en quoi la Russie excelle.

Lire aussi : Cinq raisons d’être fier de ses origines russes

Le système de métro

« Presque chaque station de métro en Russie est belle, incomparable avec les stations souterraines en Occident », a écrit Mistogun7 en réponse à la question sur Reddit. C’est sans doute quelque peu exagéré. Après tout, toutes les villes de Russie ne disposent pas de leur propre métro, et encore moins d’un système aussi développé et somptueux que celui de Moscou.

Néanmoins, généralement, lorsque quelqu’un compare les métros russes avec même le plus développé et important des États-Unis (New-York), il en vient généralement à critiquer ce dernier. « J’ai pris le métro de Moscou une journée, et il balaie celui de New-York », a assuré sur le site Insider Dylan Love, profondément impressionné par la rapidité des rames, le coût du trajet et la beauté environnante (les sols en marbre, les stations ressemblant à des palais, etc.).

La connexion Internet à faible coût

Comme l’a mentionné sur Quora Peter Ponine, un expatrié russe qui a vécu plusieurs années à Seattle, « En Russie il n’est pas rare d’avoir à choisir entre 3-4 fournisseurs », ce qui rend Internet bien plus accessible. Et il n’a pas tort, en Russie vous pouvez obtenir une connexion de 100 mégabits (Mbps) par seconde pour 449 roubles (6 euros), tandis qu’aux États-Unis pour un tel débit il faudra compter environ 89 dollars (environ 70 euros).

Lire aussi : Six habitudes russes que vous devriez adopter au plus vite

Néanmoins, Alexander Novikov, un Lituanien, remarque que l’Europe bat à la fois la Russie et les États-Unis en termes de rapport prix/rapidité. « Ici en Lituanie, une connexion symétrique par la fibre de 500/500 Mbits coûte 20 euros par mois », assure-t-il.

La sincérité

Il n’est pas ici question d’infrastructures ou de technologies mais de communication. Ineedmoresleep, un utilisateur de Reddit, a décrit brièvement et de manière on ne peut plus claire la situation : « Pas de conneries », et beaucoup ont rejoint cet avis. Selon eux, de nos jours les Russes sont bien plus sincères que les Occidentaux, qui ont constamment « peur d’offenser quelqu’un » et « ne disent pas ce qui a besoin d’être dit ». Apparemment, les Russes n’ont aucun problème à exprimer leur pensée.

Parfois, ils trouvent même cela inquiétant. Alors que les Américains se plaignent tout le temps d’être trop politiquement corrects, certains Russes aimeraient que leurs compatriotes soient plus sympathiques. Par exemple, Andreï Gounine, un Russe qui a visité les États-Unis, écrit : « Je sais que beaucoup de ceux qui ont été aux États-Unis disent que leur affabilité n’est pas sincère (et je ne le contredis pas). Mais personnellement, je choisirais une amitié non-sincère plutôt qu’une sincère rudesse, que nous rencontrons malheureusement souvent dans notre pays ».

Lire aussi : Sept choses qualifiées de «russes» dans le monde entier

La gratuité des soins de santé

Déterminer quel pays propose le meilleur système de santé est un sujet à débat, mais on peut affirmer avec certitude qu’en Russie c’est moins cher. Bien que l’on trouve aujourd’hui plus de cliniques privées, l’héritage soviétique subsiste : si vous avez une police d’assurance, vous pouvez être soigné gratuitement.

Cela semble impressionner les Américains, Greg Easter (un expatrié vivant en Russie) remarque par exemple : « Vous avez des soins médicaux et dentaires gratuits. Si vous avez un enfant en bas âge qui est malade, un docteur fera une consultation à domicile le jour même sans frais pour vous ».

Le système de santé russe n’est cependant pas parfait. Il est gratuit mais pas forcément toujours disponible. Le nombre d’hôpitaux dans le pays a été réduit de moitié entre 2000 et 2015, le gouvernement ayant décidé de fermer les petites structures régionales afin d’accroître l’efficacité. Selon une étude menée par la Chambre des comptes en 2015, la disponibilité des services diminue. Ainsi, si vous résidez dans une petite ville ou un village de la province russe, recevoir des soins adaptés peut être problématique.

Lire aussi : Brisons les stéréotypes: le guide ultime des idées reçues sur la Russie (volume 1)

L’enseignement gratuit

Tout comme pour le système de santé, c’est un autre vestige de l’époque soviétique. La Constitution russe garantit à tous une éducation gratuite jusqu’à l’université. Par la suite, les diplômés peuvent également étudier gratuitement, s’ils réussissent leurs examens. En effet, de nombreux établissements de l’enseignement supérieur disposent de places gratuites, accordées par l’État, et réservées uniquement à ceux ayant reçu les meilleurs résultats.

Aux États-Unis, il est bien plus difficile d’obtenir gratuitement une formation dans le supérieur, donc beaucoup citent cela comme un atout pour la Russie. « C’est un énorme ascenseur social et un réel égalisateur d’opportunités », a par exemple affirmé un utilisateur de Quora, ajoutant néanmoins quelques inconvénients : « Un trop grand nombre de personnes éduquées entraine une dévaluation de l’enseignement supérieur, et les professeurs ont un faible salaire ».

Lire aussi : Cinq choses qui mettent les larmes aux yeux des Russes

Pour ce qui est de la comparaison des meilleures universités, les États-Unis l’emportent. Les classements internationaux placent les établissements américains plus haut : dans le Classement mondial des universités QS de 2018, les 4 premières sont aux États-Unis, et la meilleure de Russie, l’Université d’État de Moscou, ne se place que 95ème. L’enseignement supérieur américain est indubitablement de meilleure qualité, mais est moins accessible. Au final, dans la vie tout à ses bons et ses mauvais côtés.

Pour étayer cette comparaison entre la Russie et l’Occident, découvrez ce qui manque aux Français lorsqu’ils sont en Russie, et vice-versa, grâce à notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.