Cinq choses qui mettent les larmes aux yeux des Russes

kinopoisk.ru
Il n'est pas facile de faire apparaître un sourire sur le visage d'un Russe, mais pourquoi fondent-ils parfois soudainement en larmes? La réponse se trouve dans des chansons pleines d’âme à la poésie épique, en passant par la nostalgie pour la patrie.

1. Une chanson triste et déchirante

Les Russes apprécient les longues soirées autour de la table avec des amis et des parents. En grignotant de délicieux en-cas et en sirotant un important volume de vodka, ils aiment chanter des chansons touchantes. Habituellement, l'un des invités prend une guitare et commence à jouer une chanson célèbre. Quelles mélodies sont les plus émouvantes ? D'abord, il y a les romances et chansons folkloriques russes. Fin sorbier est l'une des plus tristes, généralement chantée sans accompagnement musical.

« Pourquoi te tiens-tu debout en te balançant, fin sorbier ; Ta belle tête courbée comme jamais jusqu'au bout de la prairie. De l'autre côté de la route large devant la rivière solitaire se dresse un chêne grand et gris, tout comme toi ». Parmi les populaires chansons à boire figurent Oh, gel, gel, Suis-je coupable ? et le Corbeau noir.

Lire aussi : Soundtrack à l'âme russe: huit chansons qui expliquent tout

2. Les toasts sincères

Proposer un toast avant chaque nouvelle tournée de boissons est une vieille tradition russe. Lors des événements officiels, les toasts sont graves et sérieux. Mais lors de soirées avec des amis proches, ils sont généralement ironiques et blagueurs. Certains toasts, cependant, peuvent faire couler des larmes.

La populaire comédie soviétique la Prisonnière du Caucase est une mine d'extraits et de citations drôles qui suscitent des émotions fortes quand on y fait référence.

Dans un épisode, le personnage principal, Chourik, est accueilli dans un restaurant avec du vin et des toasts. L'un d'eux était très émouvant : « Et quand toute la nuée s'envola pour l'hiver dans le sud, un oiseau petit mais fier dit : +Personnellement, je volerai directement vers le soleil+ Et il volait de plus en plus haut, mais très vite ses ailes brûlèrent et il tomba au fond de l'abîme le plus profond. Buvons pour qu'aucun d'entre nous, peu importe la hauteur à laquelle il vole, ne soit jamais séparé de son équipe ! » De façon inattendue, cependant, Chourik commence à pleurer. « Qu'est-ce qui ne va pas ? », lui demande un autre invité. « J’ai de la peine pour l'oiseau », dit Chourik.

Lire aussi : «Flash back» sur l’âge d’or du cinéma soviétique

3. Poésie épique

La poésie peut provoquer un flux rapide d'émotions, surtout lorsqu'elle est liée à quelque chose ou quelqu'un d'important pour nous. Même aujourd'hui, la poésie d'Alexandre Pouchkine, Sergueï Essenine, et Marina Tsvetaïeva touche les Russes dans la profondeur de leur âme. Écoutez la voix d'Anna Akhmatova enregistrée au milieu du siècle dernier. Quand elle prononce ses poèmes sur les événements tragiques de l'histoire du pays, il est impossible de retenir les larmes.

4. Nostalgie de la patrie

La nostalgie provoque souvent de la tristesse et de la mélancolie parmi les Russes émigrés, et parfois ils se sentent si solitaires et tristes qu'ils ne peuvent pas retenir leurs larmes.

Lire aussi : Cinq raisons d’être fier de ses origines russes

Non seulement leurs amis et parents leur manquent, mais ils éprouvent aussi de la nostalgie pour la culture russe. « Je ne peux pas regarder sans larmes des photographies de bouleaux », indique une chanson du célèbre groupe de rock russeBi-2, dont les membres ont passé plusieurs années à l'étranger dans les années 1990.

5. Se rappeler de «ces temps-là»

En plus de leur patrie, les Russes ont de la nostalgie pour « ces temps-là ». Que signifie ce concept? Il y a la perception commune selon laquelle, par le passé, tout en Russie était mieux qu'aujourd'hui.

Ces temps-là signifient non seulement les temps soviétiques (50% des Russes sont nostalgiques de cette période), mais certains Russes regrettent aussi les années 1990 sauvages et sans loi. Les gens sont nostalgiques non seulement de la sécurité de l’emploi et de la nourriture bon marché, mais aussi de leur jeunesse et des années qui ne reviendront jamais. Cette vidéo prouve que « c’était mieux avant » :

Maintenant que vous savez ce qui émeut les Russes, découvrez les sujets qui risquent de les irriter.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer