Guide ultime du banya: tout savoir pour profiter du sauna version russe

Andrey Nikerichev/Moskva Agency
Coupez du bois, chauffez le banya, et prenez un coup de balai - voici tout ce que vous devez savoir pour participer à un banya russe.

Étape 1: Choisissez soigneusement vos compagnons

Le banya n'est pas seulement une question de loisirs, c'est aussi un lieu de socialisation, mais sans pression. N'invitez que des amis proches avec lesquels vous ne vous sentez pas obligé de bavarder. Évitez les amis que vous n'avez pas vus depuis un moment et ceux qui ont des tonnes de nouvelles à déverser sur vous (ils se sont mariés, ont eu des enfants et ont acheté un chien, peu importe) : le banya n'est pas l'endroit pour écouter la vie des autres. L'idéal, c'est trois ou quatre proches qui ne sont pas connus pour souffrir d'attaques de logorrhée verbale une seule fois dans leur vie.

Étape 2: Manger une heure avant, s'abstenir par la suite

Bien que souvent enfreinte, il s'agit d'une règle du banya incontestée: manger avant le temps du banya, s'abstenir par la suite. Il ne faut pas avoir faim pendant le banya, mais se sentir trop rassasié est également exclu. Offrez-vous une salade légère en calories une heure avant l'heure X et cela doit être suffisant. Abstenez-vous de prendre un dîner lourd après le banya également. Un thé et quelques blinis au caviar feront l'affaire si c'est absolument nécessaire.

Lire aussi : Entre feu et glace: les meilleurs banias de Moscou et de Saint-Pétersbourg

Étape 3: Chauffer le banya avec du bois

Nous supposons que vous avez déjà un paquet de bois de chauffage coupé et soigneusement stocké à l'entrée du banya. La manière la plus authentique est, bien sûr, de couper le bois de vos propres mains. Cependant, peu de gens le font actuellement ; l'achat est donc une alternative acceptable, bien que moins satisfaisante.

Juste avant votre moment d'extase, remplissez le four avec du bois et allumez. Vous chercherez à chauffer le banya jusqu'à 70-80°C. La température exacte à l'intérieur du banya est une question très controversée parmi les amateurs de banya expérimentés et les préférences varient de 65°C à 120°C.

En réalité, tout dépend de la façon dont vous supportez la chaleur. Rappelez-vous juste que vous ne cherchez pas à impressionner quiconque avec votre endurance aux conditions climatiques extrêmes, mais à vous détendre et à profiter de tout cela. Il y a des tonnes de types de bois différents ; si vous n'avez pas de préférence arrêtée qui vous dicte quel type d'arbre il faut couper, tenez-vous en au bouleau - c'est un classique intemporel.

Lire aussi : Izba expérience: à la découverte des maisons en bois de Russie

Étape 4: Préparer le balai

Juste quand vous remplissez le poêle du banya avec du bois, versez de l'eau tiède dans une cuvette en métal, mettez votre balai à banya dedans et laissez-le tremper pendant un moment. Il faut que les feuilles soient mouillées et détrempées et que toutes les petites branches soient imbibées - alors seulement le balai conviendra au massage qui va suivre. Tout comme il y a de nombreux types de bois, il y a un vaste assortiment de types de balais. Encore une fois, optez pour le bouleau car c'est un classique intemporel.

Étape 5: Évitez l'alcool et les boissons gazeuses, s'en tenir à la tisane russe

Cette règle est probablement la plus souvent enfreinte de toutes et nous doutons sérieusement qu'il y ait une seule personne vivante qui s'y soit fermement engagée au fil des ans. Il est de notoriété publique que boire de l’alcool au banya est le mal ultime. Pourtant, tant de personnes le font que cela devient une pratique acceptable.

Lire aussi : Neuf choses qui vont vous faire adorer les bottes russes en laine

En fin de compte, c'est à vous de décider : tenez-vous en à la tisane si vous voulez la meilleure expérience possible de banya, mais vous ne serez pas réprouvé si vous ouvrez une bouteille ou une cannette pendant ou après le banya. Mais grands dieux, les boissons gazeuses et l'eau froide, c'est non et encore non.

Étape 6: Allez-y doucement: suivez la technique en trois étapes

Maintenant que le banya est chauffé à la bonne température et que le balai est assez détrempé, il est temps de faire le premier tour.

Prenez une douche sans savon ou tout autre liquide nettoyant. Ceci est extrêmement important car le savon bouche les pores et diminue l'effet curatif du banya.

Ne mouillez pas vos cheveux en prenant une douche - les cheveux mouillés ne pourront pas protéger votre tête contre la surchauffe.

Lire aussi : Tabou: huit sujets à éviter avec les Russes

1er tour

Comme vous avez pris une douche, vous êtes enfin prêt à prendre la vapeur. Entrez et reposez-vous sur le banc le plus bas (il y a habituellement 2 ou 3 niveaux) et restez couché pendant environ 5-10 minutes.

Après cela, sortez et passez du temps dans une pièce voisine. Ne versez pas d'eau froide sur vous pour le moment - réservez ça pour plus tard.

2e tour

Lorsque vous sentez que vous êtes prêt pour le second tour, rentrez (maintenant accompagné d'un autre baigneur) mais cette fois, couchez-vous sur un niveau plus élevé. Cette fois, prenez un peu plus de 10 minutes.

Lire aussi : Les «règles» non écrites des repas dans une maison russe

Laissez votre ami verser de l'eau sur le poêle (ou les pierres) et agiter le balai soigneusement trempé depuis le poêle / pierres vers vous, de manière à disperser la vapeur dans toute la pièce.

Lorsque la pièce est torride, humide et chaude, il est temps que le balai guérisseur frappe : le responsable du balai doit commencer par une légère caresse et une légère caresse qui va et vient le long du corps, du cou aux pieds, puis dans l'autre sens. Vous devez recevoir non seulement le balai lui-même, mais aussi l'air chaud qui circule et se disperse donc autour du corps de celui qui reçoit le massage. Les préposés au bain avancés peuvent utiliser deux balais simultanément.

Lire aussi : Tout ce que vous vouliez savoir sur la vodka russe

Profitez du massage pendant 5 à 10 minutes puis échangez les rôles et rendez la pareille à votre ami.

Pour sceller l'effet de guérison, sortez le banya et versez-vous un seau à glace dessus. Ooh ! Vous sentez l'énergie ? Incroyable ! Enfin, il est temps de faire une pause maintenant.

3ème tour

Entrez dans le banya une dernière fois juste pour s'asseoir (ne pas se coucher) au niveau le plus bas et restez là pendant seulement quelques minutes - assez pour chauffer votre corps après le seau à glace mais pas assez longtemps pour recommencer à transpirer. Quand vous vous réchauffez, quittez le banya et prenez une douche (cette fois avec du savon).

S legkim parom !

Les traditions et la culture de certains coins de la Russie ne s’expliquent pas facilement. Nous avons demandé aux étrangers ce qui les a déroutés le plus. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous diriger vers notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer