Dix plats incroyables des régions russes dont vous n’avez jamais entendu parler

Maksim Bogodvid/Sputnik
Pensez-vous que notre cuisine se résume à la soupe et au porridge? Erreur! Les plats des cuisines régionales peuvent surprendre même les Russes!

1. Tok-tchok du territoire de l'Altaï

Le tok-tchok est un dessert à base de pignons de pin pilés dans un mortier avec des grains d'orge et recouverts de miel afin que l’on puisse en fabriquer une figurine. Dans l'Altaï, des animaux sont généralement modelés - par exemple, un ours, symbole de pouvoir, ou une tortue, personnifiant la sagesse.

2. Chkhomtchkhantkhoups de l’Adygué

Plus difficile à prononcer qu'à préparer ! Le chkhomtchkhantkhoups est une soupe très riche aux marrons et aux haricots. On y ajoute également des oignons frits et du poivron rouge, du sel et de l'ail. On le sert sur la table avec du pain plat de l’Adygué.

Lire aussi : Dix plats de fast-foods russes qui vous feront oublier McDonald's

3. Yourma de la région de Tcheliabinsk

Le yourma est une soupe de poisson et de volaille (gibier) en même temps, ce qui est courant dans la cuisine des Komis de Perm. Pour la cuisson, on utilise un ou deux types de poisson à chair blanche ou rose, par exemple du sandre, du corégone ou de l'ombre. On place le poisson et la volaille (actuellement c’est généralement du poulet) dans des casseroles séparées et l’on fait bouillir avec des oignons, du laurier et du poivre noir. Le filet de poulet est haché, mélangé avec des oignons verts, une petite quantité de semoule et un œuf cru battu, et on forme des boulettes à partir de cette masse. Le bouillon de poulet est versé dans celui de poisson, puis on y place les boulettes, les légumes et le safran, le tout étant bouilli jusqu'à ce que tout soit prêt.

4. Kovbyk du Kouban

Végétariens, s’abstenir ! Le kovbyk est un estomac de porc rempli de morceaux de joue et de langue de porc, d'oignons et d'épices. Le plat ressemble un peu au haggis écossais, mais contrairement à celui-ci, les ingrédients du kovbyk ne sont pas dilués avec de l'orge.

Lire aussi : Dix délices à tester à tout prix dans les épiceries russes de votre ville

5. Zour-belich du Tatarstan

Le zour-belich est un grosse tourte qui peut nourrir huit à dix personnes. On prépare cette tarte traditionnelle tatare avec des pommes de terre, de la viande et des oignons. De l'agneau ou du bœuf est le plus couramment utilisé, idéalement de la viande d'oie, et de la graisse d'oie est également ajoutée à la pâte. Du bouillon est versé dans la garniture pour obtenir un goût juteux. Lorsque le gâteau est prêt, on coupe le « couvercle » et on le partage entre les invités. Ensuite, on mange la partie principale de la tourte.

6. Tabani d'Oudmourtie

Les tabanis sont des galettes plates qui ressemblent à des crêpes à la levure volumineuses, à la différence que l’on mélange diverses garnitures dans la pâte : oignons verts, champignons, chou. On fait cuire au four dans des casseroles en fonte. Pour rendre le tout encore plus savoureux, on verse une sauce visqueuse appelée zyret (on mélange de la farine et du lait dans des proportions égales, de l’œuf battu, et l’on sale et bout).

Lire aussi : Dix plats français provoquant l’incompréhension totale des Russes

7. Salade de germes de bardane de Sakhaline

Pour cette salade, les germes de bardane verts sont préalablement trempés puis cuits dans de l'eau bouillante salée. Ensuite, ils sont coupés en morceaux et jetés dans de l'huile végétale. Lors de l'étape suivante, on ajoute de la sauce de soja, du sésame, des graines de tournesol et de citrouilles, de l'ail et des oignons, avant de faire cuire le tout.

8. Kholtmach à l'ail sauvage et à l'ortie de Tchétchénie

Ce sont de délicieux chaussons à base de farine de maïs farcis avec de l’ail sauvage, de l’ortie, du fromage blanc salé et du beurre. Le kholtmach est bouilli dans de l'eau salée et servi avec du beurre fondu ou de la crème épaisse.

Lire aussi : Le samovar, tsar des tables russes

9. Ourbetch du Daghestan

L’ourbetch est fabriqué à partir de graines de chanvre, de tournesol, de lin, de citrouille, de noix ou d'abricot frites, séchées ou pilées. La masse obtenue est mélangée avec du miel et du beurre fondu. C’est un dessert très nutritif.

10. Balanda de Mordovie

C’est une soupe de lait aux feuilles de follet et de chardon, avec de la carotte, de la semoule et des oignons. En Mordovie, on la mange chaude ou froide avec des œufs broyés et de l'aneth.

Dans cette autre publication, vous trouverez sept idées de petits déjeuners russes, un pour chaque jour de la semaine !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies