De Mylène Farmer à Michael Jackson: ces chansons étrangères où résonnent des mots russes

Getty Images
Peut-être les avez-vous écoutées de nombreuses fois sans jamais le remarquer.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Jamiroquai – Hot Property

Une phrase inattendue dans ce hit du groupe britannique est prononcée par une fille à l’accent prononcé : « Je n'ai pas besoin de vous rappeler que je suis le commandant de cette opération. Vous devez toujours vous soumettre à mes ordres. Sinon, vous attend une liquidation immédiate ».

Depeche Mode – To Have and Hold

La chanson commence par les mots : « Le rapport traite de l'évolution des arsenaux nucléaires et des problèmes socio-psychologiques de la course aux armements ». Ensuite, une sirène retentit et cette phrase est répétée tout au long du morceau.

Michael Jackson – Stranger In Moscow

Cette légende de la musique a écrit cette chanson en 1993 dans une chambre d'hôtel à Moscou. Comme il l'a lui-même précisé plusieurs fois plus tard, à ce moment-là, il se sentait très mal et seul. Les paroles se terminent par ces mots russes : « Pourquoi es-tu venu chez nous, ennemi d'Occident ? Avoue-le. Tu es venu pour nous voler les grandes réalisations, les grandes œuvres des travailleurs. Avoue-le. Tu as essayé de corrompre le peuple avec les richesses de l'Occident ».

Adriano Celentano – Ja Tebia Liubliu

Dans cette chanson, le célèbre briseur de cœurs déclare son amour en quatre langues : anglais, français, allemand et russe. En russe, il prononce la phrase : « Je t'aime, je ne peux pas vivre sans toi ».

Rammstein – Moskau

Le groupe allemand est un invité fréquent en Russie, et une de ses chansons est dédiée à la capitale de ce pays. De manière générale, la langue russe y résonne littéralement dans une phrase sur deux, et tout le refrain est chanté par une voix féminine russe :

« Un, deux, trois, regarde, les pionniers marchent là-bas, entonnent des chansons à Lénine »

Lire aussi : Cinq fantastiques maîtres du chant de gorge originaires de Russie (vidéo)

Ice MC — Laika

Cette chanson sur le dur destin du premier chien cosmonaute est accompagnée de cette communication radio en russe :

« Attention, attention ! À toutes les stations de radio opérant à des fréquences allant de 20 000 kilohertz exactement à 20 012 kilohertz ! Vous perturbez la réception des signaux du vaisseau spatial "Vostok-5". Veuillez cesser de travailler dans ce segment du diapason ».

Mylène Farmer – California

Au début du clip de cette populaire artiste franco-canadienne, l’on peut entendre une phrase tirée de négociations avec la police routière. Si cette partie apparaît difficilement audible et compréhensible, la version la plus populaire avance qu’il s’agit d’une formulation, en russe, signifiant : « Vitesse très lente ».

U.D.O. - Trainride in Russia

Quel étranger ne rêve pas de traverser la Russie en train ? Le chanteur Udo Dirkschneider explique parfaitement ce qu'il faut attendre d’un tel voyage, avec son clip arborant vodka, salade Olivier et accordéon. « Le train avance et avance à travers la Russie. Le train à travers la Russie – cent grammes, et en avant ! ».

Garbo – Perestroika

« Vous voulez la glasnost ? Vous voulez la perestroïka ? », c'est ainsi que commence, en russe, la chanson de ce duo allemand, qui était populaire dans les discothèques à la fin des années 1980. Tout au long de la chanson, des mots russes sont répétés de manière psychédélique.

SNAP! – The Power

Vous avez probablement déjà entendu cette chanson « I got the power ! », mais vous souvenez-vous de la phrase par laquelle elle commence ? Du russe, elle se traduit comme suit : « La firme américaine Transceptor Technology a commencé à produire des ordinateurs Compagnon personnel ».

Dans cet autre article, nous vous dévoilons quels chanteurs français sont les plus connus en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies