Le cinq plus grands impressionnistes russes

Musée Russe
Même si vous n'y connaissez rien à l'art, vous avez probablement déjà vu les œuvres lumineuses et colorées des artistes impressionnistes les plus célèbres du monde. Ce n'est pas par hasard si le musée français d'Orsay est l'un des musées les plus populaires du monde, les gens venant y apprécier les chefs-d'œuvre de Monet, Degas et Cézanne.

Par rapport à l'Europe, l'impressionnisme a connu un développement assez complexe en Russie de 1860 à 1930. Durant cette période, les artistes ont combiné différents styles - les œuvres impressionnistes et post-impressionnistes russes tombent souvent dans d'autres genres artistiques, dont le cézannisme, le néo-primitivisme et le symbolisme russe. Cela contribue à rendre l'impressionnisme russe encore plus intéressant.

La contribution de la Russie au mouvement est présentée au Musée de l'impressionnisme russe, où l'exposition Femmes est actuellement ouverte à tous, présentant des portraits originaux des muses des peintres.

Lire aussi : Dix artistes russes qui ont marqué l'histoire mondiale de l'art

Russia Beyond admire les œuvres des peintres impressionnistes les plus emblématiques du pays.

1. Konstantin Korovine (1861 – 1939)

Paris. Boulevard des Capucines

En tant que l'un des impressionnistes russes les plus importants, Korovine a été fortement inspiré pendant son séjour à Paris, où le genre est né. L'artiste a consacré de nombreux tableaux à la capitale française : Paris. Boulevard des Capucines, Paris. Matin et Rue de nuit. Paris sont quelques-uns d'entre eux. Les Français l'ont apprécié et il a ensuite été fait Chevalier de la Légion d'Honneur.

À la table du thé

Le peintre a également travaillé sur des toiles de fond et des décors pour des opéras, des ballets et des pièces de théâtre, ainsi que des dessins de costumes. Mais on se souvient surtout de lui pour ses peintures.

2. Valentin Serov (1865 – 1911)

Fenêtre ouverte, Lilas

« Au cours du siècle actuel, ils ne peignent que la cruauté, rien de gratifiant. Je désire [de tout mon cœur] ce qui est joyeux et je fais le vœu de peindre seulement la joie », écrivait Serov. C'est peut-être pour cela que ses portraits sont doux, clairs, festifs et pleins de vie.

Lire aussi : Avant-garde russe: pourquoi la nouvelle exposition du Centre Pompidou est-elle incontournable?

Serov est devenu célèbre après que ses peintures La Jeune Fille aux pêches (1887) et La Fille au Soleil (1888) ont été présentées au public. Ses portraits se distinguent par leur représentation de l'âme du sujet.

Les deux enfants Serov

Maître du portrait psychologique, Serov était extrêmement populaire dans les cercles d'élite. Il a même réalisé plusieurs portraits de la famille Romanov.

3. Piotr Kontchalovski (1876 – 1956)

Fleurs variées (nature morte avec des fleurs et un arrosoir)

Passionné de Paul Cézanne et admirateur de la culture européenne, Kontchalovski a cherché sa vocation dans différents mouvements artistiques comme l'impressionnisme, le post-impressionnisme et le cubisme.

Lilacs dans un panier

C'était une personne gaie qui a figé la beauté de la nature dans ses natures mortes remplies de fleurs. Comme Renoir, le peintre croyait que « la douleur passe, et la beauté demeure », s'efforçant d'imprimer le côté positif de la vie.

4. Nikolaï Fechine (1881-1955)

Madame Fechine et sa fille

Fechine est devenu un artiste de renom dans deux pays : sa patrie, la Russie, et les États-Unis, où il a vécu pendant près de 30 ans. En Amérique, il était connu pour ses portraits d'Indiens indigènes et en Russie - pour dépeindre la vie quotidienne du pays.

Lire aussi : Comment un artiste paralysé a immortalisé la vie russe du XIXe siècle

Aujourd'hui, ses peintures rapportent de jolies sommes aux enchères, dépassant des millions de dollars. L'œuvre de Fechine , Petit Cowboy, vendue 6,9 millions de livres en 2010, fait de l'artiste l'un des peintres les plus chers de Russie.

Portrait de Varia Adoratskaïa

L'une de ses œuvres les plus importantes, le portrait de Varia Adoratskaïa (1914), est souvent comparée à La Jeune Fille aux pêches  de Serov.

5. Vladimir Baranov-Rossine (1888-1944)

Sentier dans le jardin

L'artiste a débuté sa carrière en réalisant un certain nombre d'œuvres impressionnistes, mais Baranov-Rossine a poursuivi plus tard sur la voie de l'orphisme et a même créé des sculptures dites polytechniques, composées de matériaux organiques et inorganiques.

Barges sur la Dniepr

Après avoir été diplômé de l'Académie des Arts de Saint-Pétersbourg, le peintre a voyagé à Paris et s'installe dans un quartier bohème avec Marc Chagall et Amedeo Modigliani comme voisins. Ses peintures impressionnistes de natures mortes sont ses œuvres les plus célèbres.

Jetez aussi un œil à ces images chéries qui ont aidé à définir l’identité nationale russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

This website uses cookies. Click here to find out more.

Accept cookies