Dix peintres qui incarnent l'art russe

La Princesse cygne par Mikhaïl Vroubel

La Princesse cygne par Mikhaïl Vroubel

Galerie Tretiakov
Leurs noms sont si populaires que leurs expositions causent immanquablement des files d’attente record de plusieurs heures devant les musées russes. Alors, qui sont ces artistes aimés et connus par tous les Russes, ces classiques intemporels qui sont intégrés au génome culturel national?

1. Andreï Roublev (1360-1428)

Andreï Roublev est le plus éminent peintre d'icônes russes. Son icône légendaire de la Sainte Trinité pourrait être désignée comme le symbole spirituel de l'art russe.

Icône de la Trinité par Andreï Roublev

Il y a peu de faits connus sur sa biographie. On sait qu'il était un moine et a consacré sa vie à Dieu et à la peinture d'icônes. Il est considéré comme un Saint par l'Église orthodoxe russe.

Le Sauveur par Andreï Roublev

Roublev a été parmi les peintres d'icônes qui ont travaillé sur les fresques de la cathédrale Blagovechtchensk du Kremlin de Moscou (elles n’ont pas survécu jusqu'à nos jours). La cathédrale Ouspenski à Zvenigorod et son homonyme à Vladimir ont également été peintes par Roublev, et les fresques peuvent être vues encore aujourd'hui.

L'Archange Mikhaïl par Andreï Roublev

2. Karl Brioullov (1799-1852)

Appelé le « tsar de la peinture » par ses contemporains, Karl Brioullov est considéré comme l'un des premiers artistes internationaux de Russie. Le monumental Le Dernier jour de Pompéi (1830-1833), que le peintre a créé alors qu’il vivait et travaillait en Italie, a obtenu le grand-prix à l'exposition de Paris et a rendu l'artiste extrêmement populaire tant en Europe qu'en Russie.

Le Dernier Jour de Pompéi par Karl Brioullov

Le père du romantisme russe est né de parents français, et portait le nom français de Charles Bruleau jusqu'en 1822. La famille du peintre a donné naissance à une longue dynastie d'artistes, à partir de son arrière-grand-père.

Portrait de l'écrivain et fabuliste russe Ivan Krylov par Karl Brioullov

Mais il est surtout connu comme un portraitiste : la Cavalière de Brioullov constitue l’un des temps forts de la Galerie Treiakov à Moscou.

Cavalière par Karl Brioullov

3. Ivan Aïvazovski (1817-1900)

Personne ne peint la mer comme il l’a fait! Ivan Aïvazovski est un célèbre maître des marines et l'un des peintres russes les plus chers au monde : sa Vue de Constantinople et du Bosphore (1856) a été vendue pour près de 5 millions de dollars en 2012 par Sotheby's.

Vue de Constantinople et du Bosphore par Ivan Aïvazovski

Aïvazovski était extrêmement productif en tant que peintre; son œuvre contient plus de 6000 travaux. La Neuvième Vague (1850), la Mer Noire (1881), Nuit au clair de lune sur le Bosphore (1894), sont parmi les chefs-d'œuvre du peintre.

La Neuvième Vague par Ivan Aïvazovski

4. Alexeï Savrassov (1830-1897)

Le peintre réaliste Alexeï Savrassov a été le fondateur du genre du paysage lyrique dans la peinture russe. Ses œuvres sont emplies d’une perception personnelle et intime de la nature.

Vue du Kremlin de Moscou. Printemps par Alexeï Savrassov

Le destin de ce peintre fut tragique : artiste brillant dès son jeune âge et devenu l'académicien à l'âge de 24 ans, il était grandement estimé par ses contemporains et les autorités, mais il mourut à l'âge de 67 ans dans un hôpital pour pauvres.

Les Freux sont de retour par Alexeï Savrassov

Savrassov est l'auteur de l'un des paysages les plus célèbres de l'art russe - les Freux sont de retour. Chaque petite fille ou petit garçon de Russie doit écrire à l’école une rédaction consacrée à cette peinture, ainsi les Russes connaissent cette œuvre d'art dès leur plus tendre enfance. Les Freux sont si populaires que Savrassov est parfois appelé l'auteur d'une seule peinture, étant donné qu’aucun de ses autres chefs-d'œuvre n’a surpassé la popularité de celui-ci.

5. Ivan Chichkine (1832-1898)

Un matin dans une forêt de pins par Ivan Chichkine

Véritable artiste du peuple, Chichkine figure en haut du podium dans le classement de popularité et de célébrité des peintres russes parmi le public national, selon le Centre Panrusse d'étude de l'opinion publique.

Coucher du soleil par Ivan Chichkine

Il est probablement l'un des premiers peintres que les enfants russes apprennent à connaître en raison des très populaires bonbons au chocolat appelés Michka kosolapi (ours pataud), dont l’emballage arbore une peinture de Chichkine qui est devenue extrêmement populaire à l'échelle nationale, le Matin dans une forêt de pins.

6. Ilya Repine (1844-1930)

Grand peintre réaliste, il a créé une image épique de la vie russe dans toute sa diversité et sa complexité. L'artiste était engagé sur les questions sociales et nombre de ses tableaux ont un arrière-plan idéologique significatif - fait qui n’enlève rien à ses mérites artistiques.

Procession religieuse dans la province de Koursk par Ilya Repine

Parmi ses plus célèbres chefs d’œuvre – les Bateliers de la Volga (1870-1873), représentant le travail inhumain de personnes qui devaient déplacer de grands navires le long du fleuve. Repine l’a peint alors qu’il était encore étudiant de l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg.

Les Bateliers de la Volga par Ilya Repine

La peinture a provoqué un scandale retentissant : certains critiques l'ont qualifiée de plus grande profanation artistique jamais réalisée, étant donné que le peintre « monumentalisait » une scène de la vie des « couches inférieures ».

Visiteur inattendu par Ilya Repine

7. Viktor Vasnetsov (1848-1926)

Ivan-Tsarévitch chevauchant un loup gris, les Bogatyrs, la Jeune fille des neiges, la Princesse Nesmeïana… voici un bref aperçu des œuvres brillantes de Viktor Vasnetsov. Vous vous rendez compte en le découvrant qu'il est le principal peintre du folklore russe.

Ivan Tsarévitch chevauchant le loup gris par Viktor Vasnetsov

Ayant adapté les contes de fées russes en peinture, il était qualifié de « Bogatyr (preux chevalier, ndlr) de l’art russe » par ses contemporains.

Alionouchka par Viktor Vasnetsov

Vasnetsov s’intéressait également beaucoup à l'architecture : il est l'auteur de la façade de la Galerie Tretiakov à Moscou. Il a également travaillé sur les fresques de la cathédrale de Vladimir à Kiev.

8. Mikhaïl Vroubel (1856-1910)

La Princesse cygne par Mikhaïl Vroubel

L'un des plus brillants représentants de l'art nouveau russe et artiste au destin tragique, Mikhaïl Vroubel a souvent créé des peintures qui reproduisent ses cauchemars. Il était particulièrement intéressé par la représentation de l'image du démon. Ses contemporains pensaient que la folie tragique dans laquelle le peintre a sombré à la fin de sa vie était la conclusion logique de son intérêt pour le diable.

Démon déchu par Mikhaïl Vroubel

Vroubel était également intéressé par la peinture monumentale et a réalisé des croquis pour les fresques de la cathédrale de Saint-Vladimir à Kiev. Il avait un penchant pour l'art décoratif, réalisant de la sculpture majolique, des tuiles de poêle, et des vases en céramique.

Fresques de la cathédrale de Saint-Vladimir à Kiev par Mikhaïl Vroubel

9. Valentin Serov (1865-1911)

L'éminent peintre russe Valentin Serov est connu comme un maître du portrait psychologique. C'était un honneur pour les représentants de l'élite russe de se faire tirer le portrait par le peintre.

Jeune fille éclairée par le soleil par Valentin Serov

Il y avait une file d'attente permanente à son studio, mais dans le même temps les modèles le redoutaient car le peintre était très sagace et pouvait représenter les défauts d'une personne de façon très caustique.

L'Enlèvement d'Europe par Valentin Serov

Certains critiques considèrent Serov comme un représentant de l'impressionnisme russe. Sa peinture la plus emblématique dans ce style est la Jeune fille aux pêches qui fait partie de la collection de la Galerie Tretiakov.

La Jeune Fille aux pêches par Valentin Serov

10. Boris Koustodiev (1878-1927)

Boris Koustodiev est un artiste qui a capturé les scènes de la vie quotidienne du village russe et des fêtes sur ses toiles lumineuses et gaies.

Femme de marchand prenant le thé par Boris Koustodiev

Il a étudié avec le célèbre artiste Ilya Repine. Koustodiev était membre du légendaire mouvement artistique Mir Iskousstva (Monde de l'art) qui est célèbre pour la production des Ballets russes de Sergueï Diaghilev.

Le Bolchevik par Boris Koustodiev

Parmi ses peintures les plus célèbres figurent le Thé chez l’épouse d’un commerçant, Beauté et Bolchevique. Cette dernière œuvre constitue une réaction et une interprétation artistique de la révolution russe.

Beauté par Boris Koustodiev

Vous êtes à la Galerie Tretiakov et vous n’avez qu’une heure ? Voici les dix œuvres à ne surtout pas rater.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies