13 peintures réalistes qui vous aideront à comprendre l'âme russe

Si vous vous préparez pour un voyage en Russie ou si vous rêvez tout simplement d'un tel voyage, jetez un œil à ces images qui donnent vie aux maisons de village, aux églises et même aux forêts et vous donnent le sentiment de vous y trouver.

Cour au mois de mai (village de Velikoïe, région de Iaroslavl)

L'artiste Viatcheslav Palatchev est né dans le village de Semibratovo, entre les anciennes villes de l'Anneau d'Or de Iaroslavl et de Rostov-la-Grande. Depuis l'enfance, il était entouré de petits villages avec des maisons pittoresques et des étangs, des églises et une nature incroyable. Durant tout son temps libre dans son enfance et sa jeunesse, Viatcheslav a exploré cette région. « J'essaie de traduire ces impressions et mes souvenirs dans mes peintures », a déclaré l'artiste à Russia Beyond.

Printemps sur la montagne Tougovaïa (Iaroslavl)

Les lieux pittoresques de la région de Iaroslavl sont tout simplement un paradis pour l'artiste : où que vous regardiez, vous verrez un endroit idéal pour peindre en plein air. « Autour de la forêt de pins, des forêts d'épinettes et de bouleaux. À distance de marche, il y a de grandes carrières de sable avec de l'eau pure, et à proximité des champs et la rive de la Volga ».

La route blanche

La maman et le grand-père de Palatchev sont eux aussi des artistes, mais ils travaillent dans les techniques décoratives et appliquées de khokhloma et de l'émail de Rostov. « J'ai moi aussi commencé avec des miniatures en émail, et de ce fait l'attention aux détails et l'élaboration des éléments sont restés pour toujours ».

Dans la forêt de pins

L'ancienne génération a aidé Viatcheslav à maîtriser les bases du dessin, puis il a étudié lui-même la peinture, par essais et erreurs, en copiant et en imitant d'abord ses classiques préférés : Ivan Chichkine, Isaac Levitan, Vassili Polenov et d'autres. « Leur réalisme et l'image vivante de la nature dans toute sa diversité qu’ils transmettent sont les plus proches de moi dans mon travail. Être capable de transmettre la fraîcheur de la brume et la chaleur du soleil couchant m'inspire toujours ».

Couleurs du Sud  (Balaklava)

Viatcheslav n'a pas d'atelier, il peint des maisons même par mauvais temps. Pendant ses voyages il fait des croquis ou des esquisses et prend beaucoup de photographies. « Cela aide à restaurer la mémoire de l'impression liée à la nature lorsque je travaille sur une peinture à la maison ».

Enfance

L'artiste dessine, y compris sur commande. « Les clients me demandent souvent de réaliser des images avec des vues de leurs villages natals et les maisons des clients eux-mêmes, à partir de photographies, de descriptions et de souvenirs ». Il arrive que Viatcheslav tire des images de son imagination.

Iaroslavl. Rive de la Kotorosl

Le travail sur une photo dure de plusieurs jours à plusieurs semaines. « Une grande partie est déterminée par la taille, la complexité du sujet et l'élaboration détaillée des éléments. De nombreuses œuvres sont réalisées par étapes avec le séchage des couches de peinture ».

Rosée du matin

Viatcheslav admet que les sept à huit premières années ont été difficiles. « J'ai dû joindre les deux bouts pour ne pas avoir faim et avoir l'opportunité de consacrer tout mon temps à la peinture et à me perfectionner ».

Ruelle de village

Après 20 ans de travail acharné, Viatcheslav gagne suffisamment pour se permettre de vivre modestement dans la campagne russe. Les peintures de Viatcheslav sont assez exigeantes, mais elles sont relativement peu coûteuses: de 8-10 000 roubles (110 - 140 euros) la toile de 30х40cm et jusqu'à 20 000 roubles (280 euros) pour un tableau de 50х70cm (pour toile/huile).

Pissenlits du matin

« Je rencontre souvent des opinions stéréotypées sur les artistes dépeints comme des gens oisifs, instables et simplement paresseux, passant le plus clair de leur temps dans l'observation et la réflexion pendant que la peinture sèche », déplore l'artiste.

Étude (Carélie, rive du lac Ladoga)

En fait, réussir à peindre ne peut être qu'un travail difficile et constant, nécessitant 10 à 12 heures de travail par jour. « L'ensemble du mode de vie est une occasion pour l'amélioration et la formation des compétences, et ce, pendant des années ».

Calme interrompu

Environ une fois tous les deux ou trois ans, des expositions personnelles de Viatcheslav ont lieu, généralement dans son Iaroslavl natal. Il arrive que pour une exposition grandeur nature, il n'y ait tout simplement pas assez de travaux à présenter. « Beaucoup de tableaux sont achetés immédiatement, mais seulement quelques-uns peuvent être réalisés chaque mois ».

Pêche abondante

Les peintures de Viatcheslav peuvent être vues dans les salons d'art de Iaroslavl, de Rostov-la-Grande et de Moscou, ainsi que sur le site personnel de l'artiste. Vous pouvez également commander une œuvre via sa page.

Si vous êtes en pleine contemplation devant des femmes grassouillettes et aux joues roses, des festivités folkloriques et une débauche de couleurs, alors il se peut que vous soyez en train de regarder un tableau de Boris Koustodiev. Découvrez ici comment cet artiste paralysé a immortalisé la vie russe du XIXe siècle.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies