En images: les dix plus belles gares du Transsibérien

Legion Media
Certaines gares en Russie sont de véritables chefs-d'œuvre architecturaux!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La citation bien connue « la Russie n'a que deux problèmes, les idiots et les routes » ne fonctionne certainement pas ici. Sur plusieurs milliers de kilomètres, de Moscou à Vladivostok, on peut voir de véritables chefs-d'œuvre architecturaux, littéralement « au bord de la route ».

Moscou

La gare de Iaroslavl, où commence le voyage le long du chemin de fer transsibérien, frappe par sa beauté architecturale. Le bâtiment a été construit à la fin du XIXème siècle, et au début du XXème il a été reconstruit selon le projet du célèbre architecte Fiodor Schechtel. Le décor combine des éléments du style russe, ainsi que de l’Art Nouveau. Elle ressemble à un terem médiéval et est couronnée de toits en forme de peigne et de chatior, comme les anciennes églises du pays. La façade est quant à elle ornée d'une « ceinture » en céramique turquoise.

Kirov

Cette ville est un important nœud ferroviaire. Elle relie les chemins de fer du nord, les trains de Saint-Pétersbourg et de Vologda à l'Oural et à la Sibérie. Le bâtiment de la gare moderne a été construit en 1961 dans le style de l'empire stalinien – avec une arche, un fronton doté de bas-reliefs et un décor en forme d'armoiries volumineuses de l'URSS.

 >>> Transsibérien: dix photos du plus long chemin de fer au monde devenues virales

Omsk

La gare principale de la ville a été construite en 1958 également dans le style de l'empire stalinien. Son bâtiment est majestueux, mais laconique à l'extérieur, et luxueusement décoré de marbre à l'intérieur.

Novossibirsk

La première gare de Novossibirsk a été ouverte en 1896 (en fait, la ville a été construite autour du chemin de fer). Au début, le bâtiment était en bois et sa version moderne n'est apparue que dans les années 1930. La partie centrale de la façade est un arc de triomphe, élément fétiche de l'architecture soviétique.

Krasnoïarsk

La gare de cette grande ville sibérienne ressemble à une incroyable galerie marchande. La première station a été construite ici en 1895, a été immédiatement électrifiée et avait l'air très impressionnante le soir. La gare a acquis son aspect actuel, y compris une incroyable voûte de toit, au XXIe siècle après une reconstruction à grande échelle.

>>> Sept voyages en train à travers la Russie à effectuer au moins une fois dans votre vie

Irkoutsk

La gare d'Irkoutsk a été construite en 1906-1907 et est un monument architectural d'importance fédérale. Le bâtiment dans le style du classicisme fait plus penser à un palais royal qu'à une gare.

Slioudianka

Nous pouvons parier que vous n'avez jamais entendu parler de Slioudianka, une petite ville située sur les rives du lac Baïkal. Néanmoins, le Transsibérien la traverse, et c'est un important nœud ferroviaire. La gare locale est une véritable merveille architecturale. Elle a été construite au début du XXème siècle à partir de marbre blanc et rose, qui est extrait là, non loin de Slioudianka.

Oulan-Oudé

Le premier train à destination de la gare de cette ville à la périphérie de l'Empire russe est arrivé en 1899 et a donné une puissante impulsion au développement de la cité. La gare moderne a été construite en 1937, cependant, depuis lors, elle n'avait pas été rénovée et, jusqu'à récemment, elle avait l'air plutôt sinistre. En 2019 toutefois, une reconstruction a été réalisée et désormais des couleurs jaune-vert-bleu assez bouddhistes saluent ceux qui arrivent dans la capitale de la République de Bouriatie.

>>> Pourquoi la Russie a construit le chemin de fer transsibérien

Birobidjan

Un classique soviétique en retenue, avec des arcs et des pilastres, sans aucune prétention, voilà à quoi ressemble la gare de la capitale de la Région autonome juive de Russie. La place de la gare est décorée du chandelier à sept branches traditionnel des Hébreux appelée menorah ; ici, vous pouvez également voir un monument aux personnes déportées qui sont apparues sur ces terres non développées de l'Extrême-Orient à la fin des années 1920.

Vladivostok

Nous avons déjà vu ce toit en forme de peigne quelque part, n'est-ce pas ? C'est vrai, à Moscou. La gare de Vladivostok est une réplique de celle de Iaroslavl et est également construite dans le style néo-russe. Selon les constructeurs du chemin de fer transsibérien, celui-ci semble donc avoir un aspect architectural complet. La gare est adjacente au terminal du port maritime. En outre, la première pierre du bâtiment de la gare a été posée en 1891 en présence du futur empereur Nicolas II.

Dans cet autre article, nous vous emmenions à la découverte de la seule et unique gare constructiviste de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies