Sept voyages en train à travers la Russie à effectuer au moins une fois dans votre vie

Legion Media
Visitez les anciennes cités médiévales du pays, admirez le cristallin lac Baïkal et parcourez les immensités de Russie sans quitter votre confortable siège ou banquette de train.

Si vous appréciez de voyager sans vous presser et avec tout le confort nécessaire, ne vous refusez alors pas le plaisir d’admirer le vrai visage de la Russie à travers la fenêtre d’un train. Les trajets que nous vous présentons ici durent de quelques heures à plusieurs jours. Il ne vous reste qu’à choisir la formule vous convenant le mieux !

La région moscovite

La région de Moscou regorge de lieux intéressants : à Kolomna par exemple il est possible de goûter la célèbre pastila (confiserie traditionnelle aux fruits) à la pomme, à Istra s’ouvre à vous le fabuleux monastère de la Nouvelle Jérusalem, tandis qu’à Serguiev Possad, en plus de la populaire laure, se trouve un passionnant musée du jouet. Pour s’y rendre, rien de plus simple, il suffit d’emprunter un circuit ferroviaire thématique, soit de manière autonome, soit en excursion organisée. Les trains et destinations changent à chaque saison : jusqu’à fin février grâce à l’« express hivernal » vous pouvez découvrir les enchanteurs marchés de Noël, tandis qu’au printemps c’est un choix idéal pour célébrer Maslenitsa et déguster des blinis. À noter que plusieurs fois dans l’année les excursions sont gratuites, profitez-en donc ! Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site des trains de banlieue de Moscou. 

Lire aussi : Le charme des trains de nuit russes: camarades de fortune, thé chaud et conversations à cœur ouvert

«Russie impériale» et Transsibérien

Le légendaire Transsibérien relie la capitale russe à celle de l’Extrême-Orient, Vladivostok. Imaginez simplement : vous prenez place dans votre train, n’en ressortez qu’une semaine après, et êtes pourtant toujours en Russie ! Les trains de passagers habituels partent quotidiennement de Moscou et passent par Ekaterinbourg, Novossibirsk, Tioumen, Krasnoïarsk, Irkoutsk et bien d’autres villes pour des arrêts de 15-20 minutes. Bien entendu, si vous ne vous sentez pas l’âme de passer une semaine entière dans un wagon, vous avez la possibilité de vous arrêter où bon vous semble.

Un voyage à bord du train spécial « Russie impériale » dure quant à lui deux semaines, mais il sera parsemé d’excursions de journées entières. Malgré des tarifs assez élevés, les repas sont inclus dans la formule, tout comme une croisière sur un yacht privé à Vladivostok. Une autre option encore plus longue vous permet également de rejoindre Pékin. Peut-on rêver périple plus palpitant ? 

Express autour du Baïkal

Auparavant, la voie circulaire du Baïkal faisait partie du Transsibérien, mais en raison de la construction du barrage d’Irkoutsk, certains tronçons ont été submergés et cette portion s’avère donc à présent un cul de sac. Y circulent toutefois différents trains, tant des modèles vintages touristiques que des normaux. Il s’agit de la meilleure variante pour contempler la beauté du lac. La voie débute à la gare de Slioudianka (accessible depuis Irkoutsk) et s’achève à celle de Port Baïkal, en marquant plusieurs arrêts en chemin de 15 à 40 minutes. Du terminus, il est ensuite possible de gagner le village de Listvianka en bateau, puis de prendre le bus pour revenir à Irkoustk. Comptez environ 12 heures pour l’ensemble du trajet

Lire aussi : Six raisons de ne jamais prendre le Transsibérien

Train rétro dans le nord de Moscou

Vous est offerte l’opportunité de monter à bord d’un train du début du XXe siècle pour explorer le nord de la capitale. Le départ se fait à la gare de Riga et l’arrivée à celle de Krasny Baltiets. Il est ici question d’un trajet de 15 minutes, suivi d’une visite de l’ancien dépôt de la ville, puis du retour. Prévoyez pour le tout environ trois heures.

L’Anneau d’or

L’Anneau d’or est le circuit touristique le plus célèbre de Russie. Il comprend les anciennes cités, souvent princières, entourant Moscou, qui ont conservé leur architecture médiévale. Les excursions organisées en train sur ce circuit durent en général 2-3 jours et incluent plusieurs haltes (Vladimir, Souzdal, Iaroslavl, etc) accompagnées de visites guidées. 

Sur le littoral de la mer Noire

Si vous êtes un amateur de mer et de montagne, pourquoi choisir entre les deux quand vous pouvez parfaitement prendre la direction de Sotchi, populaire station hivernale et balnéaire ? Y serpente un chemin de fer reliant le parc olympique à la ville de Touapsé. Dans un train de passagers habituel, ce parcours vous prendra deux heures et demie. Horaires et tarifs à consulter sur cette page.

Lire aussi : Cinq lieux de Russie incontournables pour les amateurs de trains

Au fin fond de la campagne russe

À 360 kilomètres de Moscou, dans la région de Tver, se trouve la modeste voie ferrée de Zemtsy-Jarkovski. Un petit train moderne constitué d’un unique wagon parcourt les 47 kilomètres de ce tronçon en 3h20, ce qui lui vaut d’être qualifié par les locaux de train le plus lent de Russie. En revanche, cela vous laissera tout le loisir de vous extasier devant les villages presque abandonnés des environs ainsi que les denses forêts le long des rails. C’est en été que ce périple est le plus appréciable. (Horaires disponibles en suivant ce lien.

Dans cet autre article, nous vous livrons huit précieuses astuces à connaître avant de prendre le train en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies