Découvrez la seule et unique gare constructiviste de Russie

Andreï Safonov/visitivanovo.ru
Fraîchement rénovée, elle a donc reçu une nouvelle vie, mais préserve fidèlement ses racines.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

C’est à l’aube de l’ère soviétique, en 1930, qu’une gare réalisée dans le style constructiviste est apparue dans la ville russe d’Ivanovo, située à quelque 300 kilomètres au nord de Moscou. Elle doit sa renommée au fait qu’elle est la seule et unique gare du pays dotée de ce style.

L'architecture constructiviste met en effet l'accent sur la nature utilitaire des bâtiments : chaque élément doit servir son but. Toutefois, reconstruite à plusieurs reprises par le passé, la gare a perdu avec le temps son aspect initial.

Ainsi, les fenêtres originales ont été remplacées, de nouvelles colonnes ont été installées et le grand hall s’est vu diviser en deux salles séparées. Il en résulte que ce bâtiment vieux de plusieurs décennies avait l’air terne et miteux.

Lire aussi : Comment la politique a bouleversé l’architecture en Russie

Cependant, en 2018, historiens et architectes ont déployé des efforts conjoints pour redonner à la gare son aspect originel, tout en la modernisant et la rafraîchissant.

Le projet final a été une sorte de compromis : le nouveau design est inspiré par les idées constructivistes des premiers architectes de la gare, mais est complété par les nouvelles solutions et tendances architecturales.

À titre d’exemple, devant le bâtiment, les architectes ont décidé de laisser plus d’espace pour les piétons au détriment de la chaussée. En outre, la gare a été dotée de rampes réservées pour les personnes souffrant d’handicaps physiques et d’une entrée plus pratique.

La façade de la gare a également connu une rénovation majeure. Tout en préservant son aspect constructiviste, elle a acquis une allure plus moderne.

Un expert français de l’avant-garde russe: «Il est temps d’aller dans une direction plus subtile» 

Les sièges dans le hall principal ont été remplacés par des bancs. 

Quant aux colonnes, elles ont été décorées de motifs et le design du sol a également été revu.

La ville étant réputée pour ses étoffes, un métier à tisser a été installé dans le hall pour servir à la fois d’élément décoratif et incarner le symbole d’Ivanovo.

Restaurées, les fresques soviétiques ont retrouvé leur aspect originel...

... et le marteau et la faucille, ce célèbre symbole de l’Union soviétique, n’y fait pas exception. Bien qu’il ne serve plus d’emblème de l’État, il a été décidé de le préserver dans un souci de conserver l’aspect authentique de la gare.

Dans cet autre article, admirez les plus belles gares de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies