Hauts lieux de Russie: vingt endroits de toute beauté devant lesquels s’émerveiller

Ces clichés proposés dans notre série d’articles-photos attestent à quel point est belle et pleine de contrastes la plus grande contrée du monde. Nous vous invitons donc à découvrir la Russie dans toute sa diversité.

Vallée de la Mort, Kamtchatka

Comme vous pouvez le deviner au nom de cet endroit, sa beauté est trompeuse. Ce paysage bizarre, rappelant celui d’un monde extraterrestre, est sous l’emprise d’un gaz toxique. Ses principales victimes sont des oiseaux et autres animaux, quant aux touristes, l’accès à ce lieu leur est tout simplement interdit. Pour en savoir plus sur la vallée de la mort, suivez le lien vers cette autre publication

L'Ouvrier et la Kolkhozienne, Moscou

Devenu l’un des symboles de l’ère soviétique, ce monument a été initialement conçu pour l'Exposition universelle de 1937 à Paris, où il dominait le pavillon de l'URSS. Cette sculpture a réussi à créer une fureur, mais une série de péripéties y ont précédées. Apprenez en plus en suivant ce lien

Mosquée Qolsharif, Kazan

Principale mosquée de la République russe du Tatarstan et l’une des plus belles du pays, Qolsharif se dresse au sein du kremlin de Kazan, à l’emplacement de l’ancienne détruite en 1552 par les troupes d’Ivan le Terrible, lors de l’assaut de la ville.

Naryn-Kala, République du Daghestan

La plus ancienne citadelle du pays se trouve dans la ville daghestanaise de Derbent. Plus grand bastion fortifié de tout le Caucase du Nord, il a été fondé au VIe siècle par les Perses, lorsque la ville était sous la domination de l'Empire Sassanide. Elle est passée sous le contrôle des Russes en 1796.

Teriberka, région de Mourmansk

Le monde n’a appris l’existence de ce village aux mélancoliques paysages arctiques qu’après le succès mondial du film Léviathand’Andreï Zviaguintsev. Depuis, les os de baleines et des canots brisés sont devenus sa carte de visite.

Krasnaïa Poliana, près de Sotchi

Ce village montagneux est sillonné par des restaurants, des hôtels et des spas, mais ce qui compte le plus, ce sont les paysages qui s’ouvrent depuis ce lieu. Cette station de ski huppée a par ailleurs accueilli les épreuves de neige lors des Jeux olympiques d’hiver 2014.

Steppes de la Tchouïa, Altaï

Des paysages cosmiques et la liberté nomade – le sud de l’Altaï diffère peu de l’Arizona. Pendant la canicule estivale, on parierait que cette étendue jaune se transforme en une peinture impressionniste animée.

Hôtel Metropol, Moscou

Lieu phare de la capitale russe, il donne sur le théâtre Bolchoï et a accueilli durant son histoire la reine Sophie de Grèce, Kim Jong-il, Sharon Stone, David Bowie et Michael Jackson. Le dimanche, il est ouvert aux visites touristiques.

Souzdal, région de Vladimir

Fondée au XIe siècle, cette ville russe a réuni en elle tout ce qu’on peut attendre d’une « province russe idéale » : un kremlin, des églises, un village russe, des rivières et des prairies. Souzdal semble en réalité être encore ancré dans le passé.

Koutkhiny Baty, Kamtchatka

À 4 kilomètres du lac Kourile, se dressent d’étonnantes falaises de pierre ponce, dont la hauteur atteint près de 110 mètres. 

Grotte d’Orda, région de Perm

La grotte subaquatique la plus longue de Russie et de toute l'Eurasie se trouve sous l'Oural occidental. Avec ses 4 600 mètres de long, elle est un véritable cadeau pour les passionnés de plongée souterraine.

Plage de verre, Vladivostok

Par le passé, une décharge se trouvait non loin d’ici et cette côte était extrêmement impopulaire auprès les locaux. Mais au cours des années, les marées hautes ont poli le verre de bouteilles qui y avaient été jetées et ont créé ce surprenant endroit.

Volcan Tiatia, îles Kouriles, Extrême-Orient russe

Ce volcan actif possédant deux cônes se dresse sur l’île de Kounachir. Sa dernière éruption date de 1973, mais des évaporations toxiques se produisent encore régulièrement.

Cité des morts, République d’Ossétie du Nord-Alanie

L’une des plus anciennes nécropoles d’Ossétie du Nord, elle contient les restes de près de 10 000 personnes et attire des centaines de touristes par an.

Église de la Vierge-de-Sicile, région de Voronej

Aujourd’hui, nul ne sait si ce sont des ermites ou des chrétiens ayant fui les persécutions dans l’empire byzantin qui ont décidé de creuser une chapelle à l’intérieur d’une montagne de craie. Aujourd’hui, cette église inhabituelle est protégée par l’État.

Pont pittoresque, Moscou

Ce pont de couleur rouge vif passe au-dessus de la zone verte Serebriany Bor, dans le nord-est de la capitale russe. Son arc principal mesure 105 mètres, ce qui en fait le plus haut pont à haubans d’Europe.

Terrain de football de Pouchkino, région de Moscou

Pris en photos à l’aide d’un drone, ce terrain au milieu d’un bois ne laissera pas de glace même ceux qui sont indifférents à l’égard de cette discipline sportive.

Roche blanche Aq Qaya, République de Crimée

Haute de 325 mètres, cette falaise verticale de la région de Belogorsk ne cesse d’attirer les cinématographes. À cela, rien d’étonnant, car ce lieu rappelle à s’y méprendre les paysages des Caraïbes.

Chersonèse, Sébastopol

Même en ruines, cette cité antique fondée par les Grecs sur la côte sud-ouest de la Crimée reste splendide et une destination de choix pour les amateurs d’histoire ancienne.

Transsibérien

Huit fuseaux horaires, 87 villes et plus de 9 200 km à travers deux continents – cet itinéraire ferroviaire est souvent qualifié comme étant l’« aventure de toute une vie », consistant à passer une semaine entière sur les  rails.

Dans cet autre article, nous vous livrons huit précieuses astuces à connaître avant de prendre le train en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies