En images: ces décors de films en Russie devenus des curiosités touristiques

Evgueni Mitrochine/Getty Images
Ces châteaux à l'allure médiévale, ces hautes tours et ces rues pavées ont vu le jour uniquement pour des tournages cinématographiques, mais amusent désormais touristes et Instagrammeurs.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Piligrim Porto

En visitant le parc cinématographique Piligrim Porto, dans le Nord de la région de Moscou, vous vous retrouvez dans une cité européenne médiévale. Ce lieu représentant l'Angleterre du XVIIIe siècle a été construit pour la série télévisée historique Les souvenirs de l'agent des services secrets (2011). En plus des vieilles maisons et des rues, s’y trouve une place pour les châtiments publics, une prison, ainsi qu’un énorme bateau pirate ! Bien que tout ait été fait de placo, tout semble très réaliste.

Studio de cinéma Mosfilm

Les décors du studio de cinéma Mosfilm sont situés dans le Sud-Ouest de Moscou, non loin du centre-ville. Vous pouvez y admirer des demeures des vieux Moscou et Saint-Pétersbourg utilisées dans les films Anna Karénine (2017), Docteur Jivago (2005), Le Tigre blanc (2012) et bien d'autres. Cependant, il n'est possible de s'y rendre que dans le cadre de visites guidées organisées par les studios.

Domaine de Gorki Leninskié

Cet ancien domaine noble dont le nom se traduit littéralement par « Collines de Lénine » a été le dernier refuge du leader bolchévique Vladimir Lénine. Sur le territoire du parc, l’on trouve des décors où ont été tournés les films La Légende de Kolovrat (2017) et La Chasse au diable (2017). Ces lieux vous emmènent ainsi dans des villes russes de différentes époques, du XIIe au XXe siècle.

Saraï Batou

Dans la région d'Astrakhan, limitrophe du Kazakhstan, se situe une cité médiévale artificielle appelée Saraï Batou, construite pour le film LaHorde en 2011. Les touristes peuvent y revivre la vie des anciens nomades, s'essayer au tir à l'arbalète, jeter un coup d'œil dans une chambre de torture et même monter à dos de chameau ! En fait, aux XIIIe et XIVe siècles, non loin de cet endroit, il existait une véritable ville du même nom, qui était la capitale de la Horde d'or, empire tataro-mongol ayant placé la Russie sous son joug. Le lieu des fouilles archéologiques s’avère aujourd'hui être un musée.

Rabotcheostrovsk

Rabotcheostrovsk est un petit village carélien sur les rives de la mer Blanche, point d'arrêt sur la route de l'archipel des Solovki. La vue la plus célèbre du village, avec une vieille cabane et un pont, a servi de décor au film de Pavel Lounguine, L'Île (2006). Une baraque abandonnée a été transformée en église et une vieille barge en bois (qui, selon toute vraisemblance, a été laissée par des prisonniers du camp du goulag des Solovki) a été placée à côté. Ainsi, cette scène est devenue une partie de Rabotcheostrovsk.

Lire aussi : Pourquoi les habitants d'un village russe, austère vedette à Cannes, haïssent-ils les touristes?

Village de cinéma pour le film Le Dernier Chevalier

Cette cité de contes de fées sortie de terre pour ce film portant sur un super-héros folklorique russe a été construite dans le Nord de la région de Moscou il y a quelques années. On y trouve de jolies maisons en bois avec des tours et des terems hauts en couleur. Les fenêtres sont décorées à l'ancienne et, dans l'une des maisons, l’on peut même voir un authentique poêle russe.

Décor de film à Soudak

Un grand nombre de films soviétiques et contemporains ont été tournés en Crimée, et des décors sont encore conservés dans différentes parties de la péninsule. Le plateau de tournage près de Soudak a été construit en 2004 pour le film Poisson vivant. Ce dernier n'a jamais été terminé, mais le décor a fini par devenir un lieu de pèlerinage pour de nombreux touristes. L’action de l’œuvre se déroule dans la ville d'Akhtaman, qui a été inspirée par des lieux de peuplement du Maroc et de la Turquie. Aujourd'hui, cet endroit ressemble à une ancienne ville d'Asie centrale détruite par le temps.

Parc viking

Ce parc à thème historique situé entre Simferopol et Alouchta, également en Crimée, a servi de décor au film Viking (2016). Il présente une ville scandinave médiévale réaliste avec une place de marché, un moulin à eau, une forge et un restaurant. Aujourd'hui, ce lieu est très populaire auprès des habitants et des touristes avec enfants.

Ville cinématographique près de Kazan

Le célèbre roman Zouleikha ouvre les yeux (2015) de Gouzel Iakhina a été adapté sur grand écran en 2020. L'intrigue se déroule dans le village sibérien de Semrouk dans les années 1930, mais le décor a été construit près de Kazan, capitale du Tatarstan. Il comprend la maison du commandant, des casernes, une cantine ainsi qu’un club sur les rives de la rivière Kama.

Phare dans la région de Rostov

En 2017, le décor du film Le Gardien de phare (2019) est apparu dans le village de Merjanovo. Ce village spécialement construit se compose de plusieurs maisons en bois et d'une haute tour de phare. L'équipe de tournage a ensuite décidé de laisser le décor aux touristes et il abrite désormais un cinéma-parc, une terrasse d'observation, un café et une balançoire unique offrant une vue imprenable sur la baie. D'ailleurs, il est considéré comme l'un des lieux les plus instagrammables du pays !

Dans cet autre article, nous vous présentions sept lieux de Russie ayant servi de décor à des réalisateurs étrangers.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies