En images: ces lacs colorés de Russie, œuvres de Mère Nature

Iouri Smitiouk/TASS
Ces lacs roses, jaunes ou blancs semblent surréalistes, mais ce ne sont pas des êtres humains qui les ont peints.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Lacs blancs sur les îles Kouriles

Sur l'île de Kounachir, se trouvent deux lacs d'une couleur blanche inhabituelle – Kipiachtcheïé et Goriatcheïé, situés côte à côte. Ils justifient pleinement leurs noms (Bouillant et Chaud), car ils « bouillent » vraiment.

La raison en est que dans leur composition figurent des acides sulfuriques et chlorhydriques naturels, tandis que des gaz volcaniques chauds montent depuis le fond et font « bouillir » l'eau.

Il est préférable d'observer ces merveilles naturelles de loin : en raison de l'émission de gaz sulfuriques, il peut être dangereux de s’y baigner.

Lac Malinovoïé dans lа région de l’Altaï

Ce lac salé est situé près de la frontière avec le Kazakhstan, près du village du même nom (nom signifiant « Couleur framboise »). L'eau doit sa couleur pourpre brillante à la bactérie Serratia salinaria et le lac est considéré non seulement comme l'une des attractions locales, mais aussi comme un véritable site curatif. Les sels et les boues du lac améliorent en effet le métabolisme et réduisent l'inflammation de la peau. Sur le rivage se trouve une base touristique, où vous pouvez séjourner quelques jours.

Lac violet dans la région de l’Altaï

L'un des lacs les plus pittoresques de l'Altaï est situé dans la steppe de Koulounda, non loin de Slavgorod. Il est appelé Bourlinskoïé, ou Boursol, du nom du village voisin. Du sel y est extrait à échelle industrielle – le fond est recouvert de gros cristaux. Le long de son centre sont posées des voies ferrées pour la collecte de cette denrée. Pendant les chaudes journées de juillet et août, le lac devient rose, lila ou violet vif grâce aux artémies, de petits crustacés.

Lire aussi : Le lac Baskountchak, petite sœur russe de la mer Morte

Lacs roses de Crimée

Il existe plusieurs lacs salés curatifs en Crimée, dont certains ont une incroyable couleur rose vif. Le plus célèbre est Sassyk-Sivach, entre les villes de Saki et Eupatoria. Il est possible de le voir en rose de juillet à septembre, et selon la quantité de micro-organismes, le lac peut être peint tant en rose clair, qu’en rouge écarlate. Par ailleurs, il n'est pas profond, bien qu'à certains endroits il puisse y avoir des « creux » allant jusqu'à 1,5 mètre.

Son nom se traduit du tatar de Crimée par « boue odorante », et il est difficile de ne pas être d'accord : il y a véritablement une certaine odeur, comme près de nombreux lacs et de boue médicinale, cependant elle ne dérange pas du tout les nombreux vacanciers et visiteurs des sanatoriums qui abondent dans les environs. Le limon de ce lac est utilisé en application sur la peau et est considéré comme utile pour les articulations. Le sel extrait du lac est quant à lui vendu dans des magasins de tout le pays !

Le lac salé Koïachskoïé (« Soleil » en tatar de Crimée) est situé sur la partie opposée de la péninsule, entre Kertch et Théodosie, et est séparé de la mer Noire par un isthme étroit (seulement 100 mètres de largeur !). Ici, l'eau est non seulement rose, mais aussi violette et de différentes teintes d'orange – tout cela à cause de la bactérie Dunaliella salina, qui sécrète du bêta-carotène, comme une carotte.

Le lac Tchokrakskoïé (« Source » en tatar de Crimée) près de Kertch devient rose-violet par temps chaud. Son eau est saturée de sulfure d'hydrogène et de sel, et sa saumure est considérée comme utile pour le traitement des articulations et du système nerveux. La boue est également utilisée pour la production de cosmétiques.

Lac bleu en République de l'Altaï

Le lac Gueïzernoïé, également connu sous le nom de Lac Golouboïé (Bleu), est situé dans le Sud de la République de l'Altaï, près du village d'Aktach. La couleur bleue vive qu'il acquiert est due aux geysers souterrains, qui projettent à la surface de l'argile bleue, qui diverge dans l'eau en anneaux. Il est ainsi particulièrement beau vu d'en haut.

Lac Elton doré

Le plus grand lac salé d'Europe (sa superficie est de plus de 150 km²) est situé dans le Sud de la Russie, dans la région de Volgograd. Au coucher et au lever du soleil, il acquiert une couleur rose doré – ceci est dû au microorganisme Dunaliella salina et à la réflexion du fond sableux dans l'eau claire. Sur les rives de l'Elton se trouvent des camps touristiques, où s'arrêtent tous ceux qui veulent profiter de la beauté de ce lac.

Dans cet autre article, nous vous présentions les lacs les plus profonds de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies