Eaux thermales: neuf sites incroyables du Caucase russe

DOM.RF
La région balnéaire préférée des auteurs classiques russes est célèbre pour ses sources thermales, ses parcs au milieu des montagnes et ses villes accueillantes aux saveurs méridionales.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Dans la région de Stavropol se trouventplusieurs cités thermales regroupées sous l’appellation d’Eau minérales du Caucase, au milieu des montagnes, entourées de nombreux lacs renfermantdes boues et sources curatives. Chacune de ces villes possède des sources minérales différentes. Les propriétés médicinales de ces eaux étaient déjà connues au début du XIXe siècle : Mikhaïl Lermontov, Alexandre Pouchkine ou encore Léon Tolstoï aimaient y passer l'été, allant d'une station balnéaire à une autre. Nous vous montrons dans cet article les lieux les plus inspirants des environs. 

Sommet du mont Machouk à Piatigorsk

La vue qui s'offre depuis le mont Machouk

La ville balnéaire de Piatigorsk, capitale des Eaux minérales du Caucase, est située aux pieds des monts Machouk et Bechtaou. Ce n'est pas seulement le centre touristique et culturel de la région, mais aussi la plus ancienne station balnéaire de Russie, dotée de nombreux sanatoriums. Vous pouvez vous promener le long des anciennes galeries de sources minéraleс dans le parc central Tsvetnik, jeter un œil dans un café du début du XXe siècle, et admirer les eaux bleues du lac calcaire souterrain Proval. Un téléphérique vous emmènera au sommet du mont Machouk, qui offre une vue vertigineuse sur la ville.

Lire aussi : Le Caucase du Nord, ce joyau injustement délaissé par les touristes

Parc national de Kislovodsk

Vallee des roses

La plus grande fierté de Kislovodsk est son immense parc, qui se trouve juste à la limite de la ville. Il est si grand qu'on peut y marcher pendant une semaine sans passer deux fois par le même itinéraire. La partie inférieure du parc est une zone de villégiature avec un boulevard piéton, de nombreux cafés et restaurants, des magasins de souvenirs et des fontaines. Dans la partie supérieure, on trouve la Vallée des roses entourée de conifères, que vous pouvez emprunter pour atteindre la partie la plus élevée du parc, le stade olympique (à environ 1 200m d'altitude). Le parc comporte de nombreux chemins et sentiers de différents niveaux de difficulté, y compris un parcours spécial où il faut marcher pieds nus pour ajouter du piment à la marche.

Au centre de Kislovodsk, on trouve une datcha datant de la fin du XIXe siècle, des escaliers en cascade de 1930 qui mènent à une plateforme d'observation au centre du parc, et le bâtiment des bains principaux de Narzan, datant du début du XXe siècle et couvert de stucs de style mauresque.

Galerie centrale d’Essentouki

Il est possible de goûter différents types d'eaux minérales dans cette station thermale : c'est là qu'on trouve la plus grande galerie d'eaux minérales en Europe, qui peut accueillir jusqu'à 5 000 visiteurs par jour. À deux pas de l'entrée centrale du parc, on ne peut pas manquer les bains de boue construits au début du XXe siècle dans le style des bains publics antiques.

Parc de villégiature de Jeleznovodsk

La ville se trouve au pied du mont Jeleznaïa, qui lui a donné son nom. Bien que ce soit la plus petite et la plus calme des stations balnéaires, on peut y visiter des sites remarquables. Le palais de l'émir de Boukhara devait initialement servir de maison d'été à l'un des descendants de Gengis Khan, mais celui-ci a refusé de s'y rendre après le décès tragique de l'un des ouvriers, pensant que c'était un mauvais présage. Au centre du parc balnéaire, il est impossible de ne pas passer par la galerie d'eaux minérales Pouchkine et par l'allée des cascades, le long desquelles ruisselle l'eau de la montagne.

Montagne de l'Anneau

Près de Kislovodsk, on peut voir une falaise époustouflante avec une arche grandiose. On ne peut s'en approcher que par un seul côté, derrière l'ouverture. Les touristes les plus courageux l'escaladent et prennent des photos risquées en haut de l'anneau. Depuis cette falaise, on a un point de vue incroyable sur la région.

Mont Bechtaou

Avec son altitude de 1 401m, Bechtaou est la montagne la plus haute et la plus connue de la région des Eaux minérales. Ce nom d'origine turque signifie « cinq montagnes ». Elle possède un paysage diversifié : pentes douces, falaises escarpées,de nombreux sentiers et des forêts denses peuplés d'animaux et d'oiseaux sauvages. Depuis le sommet du Bechtaou, on peut admirer les villes de la région des Eaux minérales et le mont Elbrouz, plus haut sommet d'Europe.

La falaise de Lermontov

Située dans les gorges de la rivière Olkhovka, cette falaise est nommée d'après le célèbre auteur russe, car on pense que l'action de son roman Un héros de notre temps s'y déroule. Son apparence inhabituelle est due à l'altération de ses roches au fil des siècles. Sans surprise, l'endroit est très populaire pour les amateurs de photographie.

>>>Des monts sibériens à la Crimée: les onze stations de villégiature les plus prisées d’URSS 

Chutes de miel

Cinq chutes d'eau se déversent en cascades à travers les gorges de la montagne, d'une manière si incroyable qu'on pourrait les regarder inlassablement. D'après la légende, on les appelait « chutes de miel » parce qu'il y avait des ruches à cet endroit, et que l'eau avait donc un goût de miel.

Lac Tamboukan

Ce petit lac salé est aussi appelé « mer Morte de Piatigorsk ». Les boues de ce lac sont très populaires pour le traitement des maladies de la peau ainsi qu'en cosmétique.

Dans cet autre article, découvrez justement les projets de rénovation de Kislovodsk, qui fera entièrement peau neuve pour devenir une station thermale des plus modernes. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies