Où voir les plus belles nuits blanches de Russie?

En route pour de longues promenades dans le crépuscule d'été au cours de la période la plus romantique du Nord de la Russie.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Durant les nuits d'été dans le Nord de la Russie, la lumière est si vive qu'il est difficile de croire que vous êtes théoriquement en pleine nuit. Ce phénomène naturel est appelé « nuits blanches » et dure de plusieurs jours à plusieurs mois, selon la latitude de la ville.

Carélie

Beaucoup de gens confondent les nuits blanches avec les jours polaires, mais ce n'est pas la même chose ! Les jours polaires ne se produisent qu'aux latitudes situées au-dessus du cercle polaire arctique (au-dessus de 6°33′), et le soleil brille pendant les 24 heures d’affilée (nous avons écrit ici au sujet des jours et des nuits polaires).

En termes scientifiques, les nuits blanches s’appellent en fait « crépuscule civil » - lorsque le soleil se couche derrière l'horizon mais sans obscurité totale. Lorsque cela se produit, il ne fait pas sombre mais vous pouvez apercevoir le crépuscule pendant quelques heures entre le coucher et le lever du soleil. Ce phénomène se produit généralement autour du solstice d'été sous le cercle arctique à partir des latitudes 60°34′, ce qui comprend en fait n'importe quelle ville du Nord de la Russie.

>>> Cinq films qui vous transporteront en Russie 

Saint-Pétersbourg

Les nuits blanches sont une véritable carte de visite du tourisme à Saint-Pétersbourg ! Officiellement, cette période dure du 11 juin au 2 juillet, mais en fait les nuits y sont très courtes de fin mai à mi-juillet. Pendant ce temps, la ville regorge d'événements culturels, notamment le festival de musique Nuits blanches et un spectacle naval pour les bacheliers appelé Voiles écarlates.

Saint-Pétersbourg

Ce qui est plus intéressant, c'est qu'à Saint-Pétersbourg, à proprement parler, nous n’observons pas des nuits blanches, mais le soi-disant « crépuscule nautique ». La ville est située un peu au sud de la frontière où commencent les nuits blanches (59°56′), et on peut voir des étoiles dans le ciel. Mais cela rend-il les nuits de la ville moins enchanteresses pour autant ? Certainement pas. Bien au contraire !

Ville de Petrozavodsk

Les nuits blanches de Carélie sont plus lumineuses et durent plus longtemps que celles de Saint-Pétersbourg. À Petrozavodsk, la capitale de la Carélie, vous pouvez les voir plus de 50 jours par an et même plus sur la mer Blanche. Elles commencent le 25 mai et se terminent le 17 juillet. Pendant l'été, de nombreux événements ont également lieu ici, d’un marathon de nuit à des courses de voitures.

La mer Blanche pendant les nuits blanches

Le point culminant des nuits blanches est le solstice d'été le 22 juin, lorsque le ciel arbore de vives teintes lilas et rougeoyantes. La journée dure 19 heures, avec un court matin et une brève soirée. C'est un moment particulièrement beau sur la côte de la mer Blanche et sur les nombreux lacs de Carélie. Vous pouvez même voir un arc-en-ciel dans le ciel en pleine nuit !

Ville d'Arkhangelsk  (1 233 km de Moscou)

Arkhangelsk est située encore plus au nord, et ses habitants peuvent profiter des nuits blanches du 17 mai au 26 juillet. C'est ainsi que l'écrivain et artiste local Stepan Pissakhov (1879-1960) a décrit cette époque : « En été, il y a de la lumière toute la journée et toute la nuit, et nous ne dormons pas : nous travaillons toute la journée et nous marchons toute la nuit ». C'est vrai. Après tout, comment dormez-vous lorsqu’il y a de la lumière 21 heures par jour ? Pour les plus belles vues, dirigez-vous vers les îles Solovki et le parc national de Kenozero.

Ville de Vyborg (140 km de Saint-Pétersbourg)

Envie d’admirer les nuits blanches avec une vue magique sur un château médiéval ? Alors la merveilleuse ville de Vyborg dans la région de Leningrad vous attend. Le ciel regorge de lumière estivale tous les soirs, même lorsque le temps est nuageux.

Ville de Syktyvkar, capitale de la république des Komis (1 305 кm de Moscou)

À Syktyvkar, capitale de la République des Komis, le soleil passe très légèrement en dessous de l'horizon du 26 mai au 15 juillet. Au moment où les nuits particulièrement lumineuses, la ville éteint même l'éclairage public le soir. Pendant le solstice d'été, le soleil se couche vers 22 heures, avant de se lever à 2 heures du matin.

Ville de Sourgout dans le District autonome des Khantys-Mansis, en Sibérie occidentale (2 904 km de Moscou)

Les nuits blanches de Sibérie ont leur propre charme. Imaginez un ciel lilas brillant au-dessus de paysages industriels sur fond de taïga sans fin ! À Sourgout, le cœur pétrolier de la Sibérie,  « Nuit blanches » est un nom très populaire pour de nombreux cafés et restaurants.

Iakoutsk (8 200 km de Moscou)

À Iakoutsk, les nuits blanches commencent à la mi-mai et durent jusqu'à la mi-août. Dans le même temps, l'été arctique est très court, et même en juin, il peut y avoir de la neige et de la glace. Cela ne contribue à rendre ces paysages encore plus étonnants.

Pourquoi la Russie est-elle si impressionnante ? Pour savoir la réponse jetez un œil à notre publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies