Trois palais insolites de Paul Ier, le plus mystérieux des tsars russes

Vadim Razoumov
Paul Ier n'a pas vécu longtemps, était un personnage controversé et a laissé derrière lui une série d'énigmes et de secrets. Nombre d'entre eux sont reflétés dans des chefs-d'œuvre architecturaux, le tsar s’étant impliqué personnellement dans leur création.
Paul Ier

Le château « tragique »

Dans le château Saint-Michel, Paul a passé les minutes les plus tragiques de sa vie : c'est ici que l'empereur a été assassiné par des conspirateurs. Ce n’était pas ce dont rêvait Paul en lançant la construction de cet édifice. Il espérait en faire sa résidence bien-aimée, une forteresse indestructible et magnifique, dans laquelle lui et sa famille seraient en sécurité et au calme.

Paul a activement participé à la création de ce projet grandiose. Guidés par ses souhaits, les architectes Vassili Bajenov et Vincenzo Brenna ont créé un palais unique en son genre à Saint-Pétersbourg. Avec sa couleur jaune orangé unique, selon la légende inspirée par la couleur des gants de la favorite de l’empereur, le château Saint-Michel se démarque parmi d’autres palais et résidences d’apparat de la capitale russe du Nord.

Les habitants de la ville et les visiteurs le considèrent toujours comme l'un des endroits les plus mystiques de Saint-Pétersbourg. On dit que la nuit, vous pouvez voir le fantôme lugubre de Paul Ier par les fenêtres du château Saint-Michel. Un portrait de l'empereur, situé dans l'une des salles du palais, se déplacerait même miraculeusement...

>>> Que cache le château Saint-Michel, théâtre du meurtre du tsar Paul Ier?

Le palais « ludique »

Le second édifice étroitement lié à la vie de Paul Ier est le palais de Gatchina. Visuellement, il est très différent de la plupart des palais de banlieue et des résidences des empereurs russes. Il ressemble à un château médiéval européen dans un style romantique. Initialement, ce palais a été créé pour le favori de la mère de Catherine la Grande, Grigori Orlov.

Le futur empereur, qui haïssait les nombreux favoris de sa mère toute sa vie durant et les accusait de la mort de son père, a été heureux que Gatchina finisse par lui revenir. L’idée de posséder la résidence préférée de son adversaire réchauffait son âme.

Paul Ier a modifié l'apparence du palais. La résidence de Gatchina a été transformée par lui en une sorte de château ludique.

Sur le terrain situé devant le palais, des défilés et des constructions avaient régulièrement lieu. Un régiment et une flotte ludiques y fonctionnaient. Non loin du grand palais, l'architecte Nikolaï Lvov a construit le Palais du prieuré, qui servait de résidence aux membres de l'Ordre de Malte.

>>> Les quinze plus beaux palais des Romanov

Résidence aux membres de l'Ordre de Malte

En d'autres termes, l'empereur a créé à Gatchina tout un monde dans lequel ses intérêts souvent inhabituels étaient reflétés.

Le palais romantique

Le palais de Pavlovsk est la résidence où Paul Ier et sa famille ont passé leurs années les plus heureuses. Un magnifique palais dans le style classique, un immense parc pittoresque avec de nombreuses innovations paysagères, des pavillons et de « petites formes » architecturales - cette résidence est un véritable chef-d’œuvre du classicisme russe.

Pavlovsk a été offert au futur empereur et à son épouse, l'impératrice Maria Féodorovna, en l'honneur de la naissance de leur premier-né, le futur Alexandre Ier. Paul n’était pas entièrement satisfait de l'apparence du palais - par la volonté de sa mère, il avait été réalisé dans le style classique, tandis que le futur empereur lui-même préférait voir ses résidences comme des analogues des châteaux européens. Néanmoins, la résidence de Pavlovsk était très appréciée de son épouse.

Ils ont connu ici les moments les plus heureux de leur vie commune : ils se sont réjouis de la naissance de leurs enfants, y ont passé des soirées familiales paisibles et y ont élevé leurs héritiers. Les menaces et les complots futurs ne planaient pas encore sur leur vie quotidienne. C’est pourquoi on peut qualifier la période passée à Pavlovsk de plus lumineuse de la vie de l'empereur.

Dans cette autre publication, découvrez dix-sept sites fascinants du patrimoine mondial de l'UNESCO situés en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies