Dix lieux de Russie qui vous transporteront dans le temps

Legion Media
Si vous ne lisez pas ce texte jusqu'à la fin, vous ne saurez jamais où se trouve la plus vieille maison de Russie et pourquoi les architectes soviétiques ont placé une soucoupe volante dans les montagnes du Caucase.

En Russie, on compte beaucoup d'endroits où des bâtiments de différentes époques, de l'Ancienne Russie à nos jours, ont été conservés. Ces témoins de l’histoire ont survécu à l’invasion tataro-mongole et aux terribles incendies et révolutions - pour se familiariser avec l’architecture centenaire, vous n’avez pas besoin de manuel d’histoire.

Ancienne colonie de Riourikovo, Veliki Novgorod, IXe siècle

Veliki Novgorod (560 km au nord de Moscou) est l’une des plus anciennes villes de Russie. C'est ici que les restes de la résidence du premier prince russe, Rourik, ont ​​été retrouvés. D’ailleurs, au centre de Novgorod se trouve la plus ancienne église orthodoxe de Russie: la cathédrale Sainte Sophie qui date du XIe siècle.

Palais d'Andreï Bogolioubski, région de Vladimir, XIIe siècle

Les vestiges du palais princier de Bogolioubovo sont les seuls édifices civils de l’époque qui sont arrivés jusqu’à nous. Dans la résidence d'Andreï Bogolioubski, il y avait aussi des églises, un palais en pierre de deux étages et des murs imposants. Selon la légende, le prince a été tué dans sa propre maison - et pour la rédemption de ce péché à la place de son palais a été érigé un monastère. Les chambres princières y ont été intégrées.

Le plus ancien temple en bois, Carélie, XIVe siècle

L’île de Kiji est un formidable musée de l'architecture en bois. Ici vous pourrez voir la seule église en bois du XIVe siècle préservée. L'église de la résurrection de Lazare a été apportée sur l'île de Mourom, où elle avait la réputation de guérir miraculeusement les infirmités. Et bien qu’elle ne fonctionne plus maintenant, beaucoup de pèlerins vont encore à Kiji pour s'incliner devant Saint Lazare.

Ancienne cour anglaise, Moscou, XVe siècle

L'histoire des relations commerciales russo-britanniques dure depuis le Moyen Âge. Jetez un œil dans l’ancienne cour anglaise au cœur de la capitale (Varvarka, 4): la résidence de la compagnie anglaise de Moscou et la première mission de l’ambassade se trouvaient ici jusqu’au XVIIe siècle. Certains des locaux étaient utilisés comme entrepôts, une partie était résidentielle. Durant la période soviétique, le lieu accueillait une bibliothèque et aujourd'hui, le bâtiment est devenu un musée.

Le plus ancien bâtiment résidentiel de la région de Leningrad, XVIe siècle

Dans la ville de Vyborg (140 km au nord de Saint-Pétersbourg), au 13 rue Krepostnaïa, se trouve la Maison du citadin. Deux familles vivent encore dans cette maison de deux étages du XVIe siècle, construite en blocs de granit. À plusieurs reprises, des réaménagements ont eu lieu: on a agrandi les fenêtres, soulevé les plafonds, mais en général, le bâtiment a conservé son aspect historique.

Le seul Kremlin de Sibérie, région de Tioumen, XVIIe siècle

Dans la Russie médiévale, il y avait beaucoup de structures défensives en pierre également appelées « kremlin ». À l'ère du développement de la Sibérie, un kremlin en pierre blanche a été construit à Tobolsk (à 2000 km à l'est de Moscou). Tous ses bâtiments n'ont pas survécu, mais aujourd'hui, on peut voir la cathédrale Sofia-Ouspensky du XVIIe siècle, les anciennes tours en pierre et les murs de la première capitale de la Sibérie.

Palais luxueux, Saint-Pétersbourg, XVIIIe siècle

Le meilleur endroit où vous pouvez apprécier l'architecture classique du XVIIIe siècle est Saint-Pétersbourg. La nouvelle capitale a été construite par les meilleurs architectes russes et étrangers de l’époque, et aujourd’hui, les palais majestueux et le magnifique tracé des rues regorgent de trésors architecturaux. Si vous voulez voir comment vivaient les empereurs russes, visitez l’Ermitage - l’ancien palais d’hiver, qui est devenu le musée le plus célèbre du pays après la Révolution.

Boom industriel, Moscou, XIXe siècle

Moscou a été gravement endommagée après le grand incendie de 1812 et reconstruite. En l'honneur de la victoire dans la guerre contre l'armée de Napoléon, l'arc de triomphe et la cathédrale du Christ Sauveur ont été construits. À partir du milieu du XIXe siècle, l'industrie se développa activement. À Moscou, les bâtiments de nombreuses usines sont maintenant reconvertis en lofts et en espaces de bureaux à la mode. C’est ce qui s’est passé avec la fabrique de bonbons Krasny Oktiabr (Octobre rouge), où se trouvent aujourd'hui des cafés, des musées, des discothèques et l'Institut Strelka.

Miracle architectural soviétique, Karatchaïévo-Tcherkessie

Les bâtiments de l'ère soviétique en Russie sont nombreux: des monuments en l'honneur de Lénine aux bâtiments de cinq étages dans les quartiers dortoirs. Bien sûr, il y avait des édifices magnifiques dans le style Empire et Art Déco : ce sont les célèbres gratte-ciel de Moscou, la Maison des Communications à Nijni Novgorod, l’opéra de Novossibirsk.

Cependant, pendant les années soviétiques, il y eut aussi des expériences architecturales plus fantaisistes. Par exemple, cet hôtel en forme d’assiette dans la station de haute montagne de Dombaï dans l'esprit du romantisme cosmique, qui régnait dans la culture populaire de ces années. Il fonctionne toujours comme un hôtel – y passeriez-vous le week-end ?

Moscow-City, XXIe siècle

Le centre d’affaires Moscow-City est devenu un lieu emblématique de la ville au même titre que la Place Rouge et le Théâtre Bolchoï. Ses gratte-ciels peuvent être vus de presque n'importe quelle partie de la ville.

Pour avoir un plus ample aperçu des contrastes moscovites, contemplez l’époustouflante vidéo se trouvant dans cette autre publication signée Russia Beyond.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies