Lointain Extrême-Orient: les cinq meilleurs endroits de Vladivostok selon ses habitants

En visitant les plages éloignées et les meilleurs points de vue pour prendre des photos, nous avons rédigé un guide d'initiés de cette ville reculée de l'Extrême-Orient russe.

Plage de verre multicolore – la façon miraculeuse dont la nature traite les déchets humains

Il y avait autrefois près de la plage une immense décharge que les locaux appelaient Mordor à cause de l'émission de gaz toxiques. Étant donné que personne ne s'est baigné ici pendant des lustres, des tonnes de bouteilles broyées, de vieilles assiettes et de vitres ont été usées par la mer au cours des décennies sans que personne n'interrompe ce processus naturel.

Cependant, le sommet de l'APEC de 2012 a apporté des améliorations majeures à Vladivostok et à la région voisine, et la décharge a été supprimée. Ce fut une surprise pour les habitants de découvrir que la plage était couverte non pas de pierres ou de sable, mais de verre poli et de morceaux de céramique multicolores – les anciens déchets de verre et de plastique avaient été « traités » par les marées.

Lorsque Extrême-Orient rime avec gourmand: six mets à savourer absolument à Vladivostok

L'enseignante locale Yana dit qu'elle aime visiter la plage, et qu'elle peut passer des heures à regarder les petits morceaux multicolores, et créer des mosaïques avec elles. Elle souligne avec tristesse que les touristes ont déjà gâché l'endroit en emmenant les « pierres » comme souvenirs.

Colline Alexeïevskaïa - sentez le rythme de la ville

Le point de vue le plus emblématique de Vladivostok est la colline Orlinoïe Gnezdo (Nid d'Aigle), qui offre un superbe panorama sur le port et le magnifique Pont d’or. Mais les habitants disent qu'ils préfèrent une autre « sopka » - Alexeïevskaïa. La colline est située loin des lieux touristiques dans un quartier calme avec seulement des maisons privées.

« J'adore y aller, m'asseoir sur des rochers, les toucher avec ma main et ressentir le souffle et la vie de la ville, a déclaré Katia, directrice artistique. Les ports et les ponts sont autour de moi, et je me sens en harmonie avec ma ville natale ».

Batterie Nazimovskaïa – là où le soleil se couche

Oxana Mayakova

Vladivostok compte plusieurs anciens forts et batteries d’artillerie, dont certains ont été abandonnés et se trouvent maintenant dans des ruines charmantes qu’il ne tient qu’à vous d'explorer. Une de ces batteries vous fera voyager au XIXe siècle - Nazimovskaïa sous le pont Roussky, sur le côté du continent. Ne le confondez pas avec Novosiltsevskaïa qui est située sur l'île Roussky.

C'est l'endroit exact où le soleil se couche - l'horizon rouge est fantastique à partir de là. De plus, vous pouvez vous tenir à côté des piliers du pont et prendre des photos incroyables, souligne la journaliste locale Oksana.

Khlebozavod - l'art contemporain dans le centre historique

Il est peut-être un peu trop tôt pour le déclarer officiellement, mais Vladivostok devient peu à peu l'un des centres artistiques du pays. Il y a dix ans, il n'y avait ici qu'une ou deux galeries d'art contemporain et un musée rétrospectif des beaux-arts. Mais ils ont été rejoints par Zaria, un centre d'art et une résidence qui expose régulièrement des artistes internationaux, et Khlebozavod (littéralement « usine à pain »), qui montre les dernières tendance de la pensée créative.

De Kamtchatka à Kaliningrad: la vie dans un pays avec 11 fuseaux horaires

L'exposition actuelle, Mésaventures de la découverte, présente des objets tels que « Ansible », un dispositif de communication fictif qui établit une connexion entre des objets situés à des distances astronomiques les uns des autres. Ou une série de vidéo-portraits produits par des réseaux de neurones. Quand vous exprimez le moindre intérêt pour l'art contemporain, les habitants demandent immédiatement: « Avez-vous déjà été à Khlebozavod? ».

Baie de Rynda - pétoncles frais avec vue sur la mer brute

Les fruits de mer sont servis partout à Vladivostok, mais le restaurant reculé Chtourval sur l'île Roussky vous servira la nourriture la plus fraîche à un prix bon marché.

L'emplacement éloigné de ce lieu pourrait être un problème - tous les chauffeurs de taxi ne sont pas au courant, alors obtenez une double confirmation du conducteur pour être sûr qu'il peut vous emmener au bon endroit.

En venant ici, après la fin de la route asphaltée, il y a encore 30 minutes de route rurale, tout en profitant de la vue sur les multiples baies vierges de l'île. Après avoir finalement atteint votre destination, à côté de la ferme de coquilles Saint-Jacques, installez-vous aux tables en bois donnant sur la plage, admirez le panorama sur l'eau et les collines qui fera tomber votre mâchoire et dégustez des pétoncles!

« Je ne les mange que crus là-bas, a déclaré la directrice artistique Katia. Ils sont si frais que ce serait un crime de les cuisiner. Des pétoncles sucrés avec une goutte de jus de citron – c’est juste parfait ».

Après un bon dîner, les habitants piquent parfois une tête. L'eau semble trop froide? Ce n'est pas un gros problème pour ceux qui ont grandi à Vladivostok. « Voyez comment je touche l'eau avec ma main extrême-orientale », dit Katia alors qu'elle saute dans de l'eau à 13 degrés Celsius depuis le quai.

Découvrez en outre ces huit blogueurs qui vous donneront des envies d’aventures dans le Grand Nord russe

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies