Trois escapades d'une journée pendant la Coupe du Monde: Volgograd

Legion Media
Volgograd, ville du sud de la Russie autrefois connue sous le nom de Stalingrad, accueillera les supporters cet été en tant que ville hôte de la Coupe du Monde 2018. Après les matchs de football et quand vous aurez déjà vu Mamaïev Kourgan et les musées de la Seconde Guerre mondiale, ces excursions vous ramèneront à la nature.

Volgograd accueillera quatre matchs de phase de groupes durant la Coupe du Monde 2018 prévue cet été : la Tunisie contre l'Angleterre le 18 juin, le Nigeria contre l'Islande le 22 juin, l'Arabie saoudite contre l'Egypte le 25 juin et le Japon contre la Pologne le 28 juin.

Alors que la ville est surtout connue pour son histoire militaire pendant la bataille de Stalingrad, les prairies envoûtantes et les criques scintillantes de la région environnante en ont récemment fait une destination populaire en matière d'écotourisme. Voici quelques idées d’excursions d'une journée qui vous aideront à tirer le meilleur parti de l'été brûlant du sud de la Russie et vous laisseront des souvenirs inoubliables, quelle que soit l’issue des matchs de football.

Lire aussi : Une application mobile vous guidera à travers la Russie durant la Coupe du Monde 2018

1. Croisière sur la Volga (depuis le centre-ville de Volgograd)

La Volga, plus long fleuve d'Europe qui donne son nom à Volgograd, offre certains des paysages naturels les plus spectaculaires de Russie dès lors que vous quittez les limites de la ville. Au fur et à mesure que le bateau amène les voyageurs dans la vaste étendue d'eau et que les paysages urbains de la ville disparaissent au loin, vous serez accueillis par des îlots boisés, des vallées infinies et des plages abandonnées. Il est mieux de voir la Volga pendant l'été, lorsque les passagers du bateau peuvent se tenir à l'extérieur sur le pont pour une meilleure vue sur les couchers de soleil inoubliables derrière les canyons lointains et tentaculaires.

Une croisière sur la Volga est le moyen le plus pratique de contempler la beauté naturelle de la région. Si vous le souhaitez, vous pouvez naviguer pendant une heure seulement, mais de nombreux visiteurs et habitants des environs choisissent de passer une soirée entière à se prélasser dans la beauté ensoleillée de la rivière. Pour ceux qui se sentent un peu plus aventureux, les rives de la Volga peuvent également être atteintes en moto ou en hors-bord, qui ont l'avantage de vous permettre de faire un barbecue ou de camper au bord de la rivière. L'île Sarpinsky, pratiquement intacte, visible depuis le centre-ville de Volgograd, est l'endroit le plus populaire pour cela.

Lire aussi : Les erreurs typiques à éviter lors d’un voyage en Russie

Les bateaux-mouches sur la Volga sont habituellement amarrés près du centre-ville et sont facilement accessibles du centre-ville.

2. Lake Elton (340km de Volgograd)

Situé à proximité de la frontière kazakhe, l'équivalent russe de la mer Morte est assez éloigné de Volgograd, mais il vaut le détour.

Le lac Elton, le plus grand lac d'eau salée d'Europe, regorge de formations cristallines uniques et d'air salé. Ceux-ci sont réputés posséder un vaste éventail de propriétés bénéfiques pour la santé, ce qui a conduit à l'apparition d'une série de spas autour du lac. Le sel a également fait de ce bassin peu profond l'une des merveilles naturelles les plus spectaculaires de Russie, avec une couleur rouge tirant sur le pourpre unique qui scintille comme de l'or dans le soleil de l'après-midi et dégage une odeur remarquable de framboise.

Anormal, isolé et semblant venu d'un autre monde, le lac Elton est une oasis perlée dans la steppe de la Volga, ce qui en fait une expérience totalement différente de celle de la région plus fertile de la Volga. Au beau milieu de la chaleur étouffante du sud de la Russie, le lac Elton a une profondeur moyenne de seulement 10 cm en été, laissant d'innombrables plaines de ravins bordés de sel, de plages peu profondes et de marais autour du lac et du parc naturel Elton. Si vous cherchez un voyage cet été, ce pèlerinage d'eau salée pourrait bien être fait pour vous.

Lire aussi : Top-13 des endroits de Russie où vous pourriez voir un fantôme

Bien que le lac Elton soit une merveille isolée, l'inconvénient est qu'il est mal connecté au monde extérieur et la route la plus rapide nécessite un long détour (pourtant si pittoresque). Le voyage de Volgograd prend environ cinq heures en voiture, et vous pourriez envisager de passer la nuit dans la ville thermale voisine d'Elton. Des bus quotidiens pour Elton sont également disponibles à partir de la gare de Volgograd pour 400 roubles (environ 5 euros) par personne.

3. Zone de chalandise Volga-Akhtouba (30 km de Volgograd)

De l'autre côté de la rivière depuis le centre-ville de Volgograd, vous trouverez de longues étendues de forêts ensoleillées qui bordent la rivière Akhtouba, un affluent tranquille et étroit de la Volga. Ce parc naturel animé et rempli de prairies est l'escapade de week-end la plus populaire parmi les habitants et l'endroit idéal pour un pique-nique d'une journée. Le lieu gâtera les visiteurs avec sa variété de lacs, de terrains inondables, de chênaies et de sanctuaires d'oiseaux.

Lire aussi : Je pars pour la Coupe du Monde en Russie. Ai-je raison de m'inquiéter?

Alors que vous voyagez sur les rives de l'Akhtouba, vous rencontrerez également un éventail de curiosités charmantes. Par exemple, on trouve le lac Lotus près du village de Krasni Bouksir qui, dans sa vie précédente était un plan d'eau inhabituel jusqu'à l'été 2007, quand, pour des raisons inexpliquées, des milliers de lotus roses ont fleuri et transformé le lac en un refuge idyllique pour un après-midi d'été. Si vous voyagez un peu plus loin le long de la rivière, vous pourriez également trouver le curieux village de Tsarev (75 km de Volgograd), une localité météoritique reculée qui a été témoin en 1922 de la plus grande pluie de météorites de Russie, le « Dragon furieux », et reçoit encore fréquemment des averses de météores en été.

La meilleure façon de voir le parc naturel est de prendre une voiture, ce qui vous mènera profondément à l'intérieur de la réserve en moins d'une heure. Sinon, le bus №146, qui part 12 fois par jour de la gare routière centrale de Volgograd, traverse le cœur du parc pour seulement 70 roubles (0,90 euros) par personne.

Pour en savoir plus sur les villes qui accueilleront les matchs de la Coupe du Monde, veuillez suivre le lien.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.