Top-13 des endroits de Russie où vous pourriez voir un fantôme

Legion Media
Chacun de ces lieux mystiques recèle des histoires effrayantes. Dans certains d'entre eux, on peut même rencontrer les fantômes du tsar Paul Ier, de Staline et de Raspoutine...

1. Maison Igoumnov à Moscou

La maison située au 43, rue Bolshaïa Iakimanka à Moscou, également connue sous le nom de Maison Igoumnov, sert aujourd'hui de résidence à l'ambassadeur de France. Elle a été construite à la demande de l'industriel Nikolaï Igoumnov à la fin du XIXe siècle. Il a installé sa jeune maîtresse ici, mais un jour l'a trouvée en compagnie d’un amant. L'amant a été expulsé, mais la jeune maîtresse n'a jamais été revue. On croit qu’Igoumnov, fou de rage, l'a murée dans une des parois. À l'époque soviétique, les gens voyaient souvent le fantôme d'une jeune fille marcher à travers les murs en poussant des soupirs profonds et plaintifs.

2. Maison Koussovnikov à Moscou

Au XIXe siècle, la maison située au №17 de la rue Miasnitskaïa, dans le centre de Moscou, était habitée par un couple riche, mais très avare, Piotr et Sofia Koussovnikov, qui économisaient presque sur tout. Extrêmement méfiants, ils avaient l'habitude de cacher l'argent de leurs serviteurs dans différents endroits. Ils en ont un jour caché dans la cheminée, mais le concierge l'a accidentellement brûlé en allumant un feu. Quand elle a découvert la scène, Sofia est morte sur le coup d'un arrêt cardiaque, et son mari est décédé un peu plus tard. Depuis lors, le fantôme d'un vieil homme courbé dans un manteau est régulièrement apparu dans la rue près de la maison – il s’agit de Piotr Koussovnikov qui pleure son argent perdu.

Lire aussi : Lorsque Russie rime avec ovnis: où y observer ces mystérieux voyageurs extraterrestres?

3. Station de métro moscovite Sokol

Pendant la Première Guerre mondiale, non loin de l’endroit où la station Sokol du métro de Moscou a été construite par la suite, se trouvait un cimetière pour les soldats tombés au combat. En 1918, des exécutions massives d'officiers blancs et de prêtres par les rouges y ont eu lieu. Tout cela a conduit à l'apparition de fantômes dans les tunnels sombres de la station. Tôt le matin, on peut voir des figures diaphanes avec des plaies suppurantes.

4. Le château Saint-Michel à Saint-Pétersbourg

Ce château était une résidence royale construite sur ordre du tsar Paul Ier. Le 21 mars 1801, il y fut tué par un groupe de conspirateurs. On considère que l'esprit agité du tsar fut incapable de quitter le château. Il apparaît là dans les couloirs avec une bougie allumée à la main.

5. Tour Znamenskaïa à Iaroslavl

Pendant la guerre civile de Russie (1917-1922), un groupe de troupes blanches a tenu des positions dans le théâtre Volkovski à Iaroslavl. Le commissaire rouge qui commandait le siège a promis d'épargner leurs vies. Cependant, il a menti et tous les blancs ont été exécutés à la Tour Znamenskaïa. Depuis lors, le fantôme du commissaire qui n'a pas tenu sa promesse peut être vu à l'endroit de son crime.

Lire aussi : À la recherche de la bibliothèque disparue d’Ivan le Terrible

6. Maison de Raspoutine à Saint-Pétersbourg

L'appartement situé au deuxième étage du 64 de la rue Gorokhovaïa à Saint-Pétersbourg est aujourd'hui un appartement résidentiel habituel. Cependant, au début du XXe siècle, c’était le domicile de l’une des figures les plus mystiques de l'histoire russe - Grigori Raspoutine. Son fantôme apparaît parfois ici, effrayant les habitants avec ses pas maladroits et grognant dans les coins sombres.

7. Maison sur le quai

Ce bâtiment situé au 2 rue Serafimovitcha, simplement connue sous le nom de « Maison sur le quai », est l'une des plus célèbres de la capitale russe, connue comme le lieu de résidence de la crème de la crème soviétique : écrivains, artistes, acteurs et généraux y résidaient. Cependant, l’édifice a aussi une histoire sombre. Pendant les Grandes purges, une campagne de répression politique en URSS, des douzaines d'habitants de la maison ont été arrêtés et exécutés. Aujourd'hui, l’immeuble est plein des fantômes de ces victimes, qui apparaissent parfois dans leur ancienne demeure.

Lire aussi : Cinq fantômes qu’on peut rencontrer dans les rues de Moscou

8. Tour de l'ancien hôpital de Riazan

Parmi les gratte-ciels modernes du 15 rue Gorky à Riazan se trouve une vieille tour - tout ce qui reste de l'ancien hôpital. La nuit, on peut voir une silhouette sombre et solitaire dans cette tour. C'est le fantôme d'Alexander Smitten, qui a administré l'hôpital il y a plus d'un siècle.

9. Canal Griboïedov à Saint-Pétersbourg

Pendant une nuit brumeuse de mars, on peut voir le fantôme d'une jeune fille près du canal Griboïedov à Saint-Pétersbourg. Son visage est bleu à cause de l'asphyxie, et il y a une grosse marque rouge sur son cou causée par une corde. C'est la célèbre révolutionnaire Sophia Perovskaïa, qui a assassiné le tsar Alexandre II et a été pendue pour son acte. Rencontrer ce fantôme est un mauvais présage, et peut coûter la vie aux piétons nocturnes.

Lire aussi : Mort dans l’Oural: la tragédie la plus mystérieuse de l’histoire russe

10. Kremlin de Nijni-Novgorod

Selon une légende, lorsque le Kremlin de Nijni Novgorod était en construction, les constructeurs ont été incapables de terminer l'une des tours. Elle tombait sans cesse. À la fin, ils ont décidé de faire un sacrifice et de construire la tour sur le sang de la première personne qui passerait. Leur choix s'est porté sur une femme enceinte qui se précipitait vers la rivière pour aller chercher de l'eau. Elle a été saisie et emmurée vivante dans la tour. Le fantôme d'une femme pâle tenant un bébé est apparu près de cet endroit depuis.

11. Palais Oldenburg près de Voronej

Construit à la fin du XIXe siècle, le palais appartenait à la princesse Eugenia de Leuchtenberg. Aujourd'hui, son fantôme surgit des profondeurs du palais pour se promener dans ses chambres et ses couloirs. Il y a aussi un autre fantôme, beaucoup plus âgé - le fantôme d'une jeune paysanne. On dit même que la princesse Eugenia l'a vu de son vivant.

Lire aussi : Trois histoires d’épouvante sur Saint-Pétersbourg qu'un guide ne vous racontera jamais

12. La maison de campagne de Staline près de Sotchi

Le fantôme de Staline peut être aperçu à sa maison de campagne, située aujourd'hui dans l'hôtel Green Groove près de Sotchi. Le « Père des peuples » marche vêtu de sa veste blanche et fumant sa pipe de marque.

13. Hôpital psychiatrique près de Nijni Novgorod

À proximité de l'hôpital psychiatrique moderne du village de Liakhovo près de Nijni Novgorod, on peut voir un vieux bâtiment abandonné. Il y a plusieurs décennies, une jeune fille s'y est pendue à cause d'un amour non partagé. La nuit, il est possible de voir une silhouette blanche et d’entendre les gémissements et les cris de « l'écolière frappée d’amour », comme les habitants l'appellent.

Depuis plus de quarante ans, une étrange station radio transmet un bruit blanc au milieu duquel on peut entendre des chiffres, des noms et des mots dont on ignore la signification… Pour en savoir plus sur le sujet, n'hésitez pas à vous diriger vers notre  article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.