Une société russe créera un fusil de précision capable de tirer à 7 kilomètres

Sergey Savostyanov/TASS
Ce sera l'arme des forces spéciales possédant la plus longue portée au monde. Le fusil, qui sera doté de cartouches hypersoniques, pourrait à l'avenir être fourni à toutes sortes d’unités militaires.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

À quelques heures en voiture de Moscou se trouve la petite ville de Taroussa, où se dresse un petit bâtiment de plain-pied portant une enseigne « Armes Lobaïev ». À première vue, la maison ne paie pas de mine, mais derrière ses portes  se trouve une usine où sont produits certains des fusils de précision les plus puissants du monde.

C’est ici, début juin 2020, qu’a commencé la production du premier fusil de précision au monde capable d’atteindre des cibles à une distance de 6-7 kilomètres (actuellement, la société Armes Lobaïev détient également un record du monde absolu avec un tir à 4 217 mètres grâce au fusil SVLK-14 « Crépuscule »). La nouveauté s'appelle DXL-5, et ce sera la seule arme qui donnera aux soldats la possibilité d’abattre efficacement au-delà de la ligne d'horizon un ennemi que le tireur verra depuis sa propre taille.

Le concepteur du fusil, Vlad Lobaïev, explique qu'il suffit de gravir une colline ou d’aller au premier ou deuxième étage d’une maison, à environ dix mètres de haut, pour que s’offre devant vous un horizon de tir de 11 kilomètres. Plus le point de vue est élevé, plus la ligne de mire est éloignée.

Ce que l’on sait du DXL-5

Le DXL-5 sera le prolongement idéologique et technique du fusil SVLK-14S, surnommé « Crépuscule ».

« Le Crépuscule a été créé en quelques exemplaires, comme les voitures Ferrari ou Porsche, pour les amateurs de fusils de haute précision et les tireurs d'élite professionnels qui rivalisent en matière de tir à longue portée », a déclaré Iouri Sinitchkine, ingénieur en chef d’Armes Lobaïev, à Russia Beyond.

Le Crépuscule a été conçu pour fonctionner avec les cartouches CheyTac .408 (10,3x77 mm), qui sont propulsées vers la cible à une vitesse de plus de 900 mètres par seconde à la sortie du canon. Dans le même temps, une nouvelle munition avec charge de poudre est en cours de développement pour le DXL-5 ; elle volera à cinq fois la vitesse du son ou plus (plus de 1 500 mètres par seconde).

>>> «Crépuscule», le seul fusil de précision au monde capable de frapper des cibles à 4 km

Ce besoin s'explique tout simplement : à une vitesse de 900 mètres, la balle peut toucher une cible à sept kilomètres en seulement huit secondes. Autrement dit, l'ennemi aura le temps de s'échapper. Par conséquent, un nouveau fusil de haute précision a besoin de munitions volant à une vitesse d'au moins 1,5 kilomètre par seconde.

« Par exemple, la puissance d'une telle cartouche transperce un rail métallique de trois centimètres d'épaisseur. Imaginez ce qui se passerait si un tel projectile frappait un ennemi ? Aucun gilet pare-balles ne pourra le sauver ici », a noté l'ingénieur.

La future cartouche est conçue pour frapper un ennemi protégé dans le blindage le plus puissant, soit de sixième classe de défense. En termes simples, un tel gilet pare-balles ne peut être transpercé qu'avec un fusil antichar de l’époque de la Seconde Guerre mondiale (par exemple, le fusil antichar Simonov avec des cartouches de 14,5 mm) ou similaire en puissance, mais pas en termes de portée et de précision.

Le DXL-5 destiné à enregistrer le record du monde est réalisé en un seul exemplaire. Cette arme deviendra un objet de collection, tout comme les voitures de luxe. Un modèle produit en série fonctionnera également sur de très longues distances d'environ cinq kilomètres.

« Afin de former une personne à tirer à 2-2,5 kilomètres et à abattre des terroristes sur de telles distances, l'État a besoin d’au moins deux à trois ans. Notre fusil transformera le travail contre des ennemis situés très loin du tireur en une "routine quotidienne" et le simplifiera à l’extrême. En fait, c'était le but : rendre le travail des professionnels plus efficace et simple », a ajouté Vlad Lobaïev.

>>> Le Top-3 des meilleurs fusils d'assaut au monde

Selon lui, en raison de la quarantaine liée à la pandémie de Covid-19, les essais en usine du nouveau DXL-5 ont été repoussés de l'automne à l'hiver 2020. Dès que le nouveau fusil confirmera ses capacités techniques, une commission spéciale sera invitée aux tests pour enregistrer le record.

Dans le même temps, les créations d’Armes Lobaïev ne sont pas classées comme « secrètes » et, contrairement à l'AK-12, peuvent être facilement achetées par un individu et livrées à n'importe quelle unité. À quoi ressemblera la version « armée » du DXL-5 et combien coûtera-t-elle à un client étranger ? Réponse début 2021 sur la base des résultats des travaux de recherche et des tests militaires.

Dans cette autre publication apprenez tout sur le fusil de sniper TSVL-8 Stalingrad conçu pour combattre les terroristes en Syrie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies