Le Top-3 des meilleurs fusils d'assaut au monde

Global Look Press
Ces armes ont changé le cours des conflits à travers le monde et ont apporté la gloire et la fortune à leurs créateurs.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le visage du conflit a radicalement changé avec l'apparition des premiers fusils d'assaut. Les fusils à tir sélectif qui utilisent des cartouches intermédiaires et des chargeurs détachables comptaient parmi les armes les plus efficaces à la fin du siècle, remplaçant dans de nombreux cas les mitraillettes. Voici quelques-uns des fusils d'assaut les plus emblématiques et les plus efficaces du monde entier.

Série AK

L'AK-47 du holding Kalachnikov est emblématique en Russie. Sans aucun doute, c'est l'un des meilleurs fusils du monde, avec plus de 100 millions d'exemplaires utilisés dans le monde entier, jouant un rôle essentiel dans les guerres, les révolutions et les révoltes - pour le meilleur ou pour le pire.

Les armes appartenant à la série AK sont réputées pour leur puissance, leur durabilité et leur fiabilité, ainsi que pour leurs faibles coûts de production par rapport aux armes occidentales contemporaines. Même aujourd'hui, les amateurs d'armes à feu dans le monde entier louent les modèles AK pour leur capacité à fonctionner efficacement même mouillés ou couverts de boue ou de sable.

Lire aussi : Fusils AK-47 détournés: lorsque la Kalachnikov est tout sauf une arme meurtrière

Certains blogueurs américains ont même décidé de trouver combien de cartouches de 7,62 sont nécessaires pour « tuer » un fusil AK-47.

Il s'avère que vous devez tirer environ 900 balles pour mettre le feu au canon et détruire totalement son canon et ses mécanismes.

La plupart des experts militaires et des armes à feu font l'éloge du premier modèle, l'AK-47, qui a été lancé sur le marché quelques années après la Seconde Guerre mondiale, comme le meilleur de la série. En 1949, l'armée soviétique reçut le fusil d'assaut à récupération de gaz le plus puissant du monde pour l'époque, chargé avec des cartouches de 7,62. C'était un fusil facile à assembler et à entretenir, capable de percer les murs de briques. Pourtant, il était assez lourd (près de 3,5 kg sans un chargeur). Néanmoins, ce fusil est considéré comme un chef-d'œuvre.

Lire aussi : La Russie crée le premier fusil au monde capable de frapper l’ennemi à 4 km

Le prochain modèle AK-74 a résolu un certain nombre des problèmes mentionnés ci-dessus. Compte tenu du poids de l'AK-47, le nouveau canon a été conçu pour de nouvelles munitions de 5,45 mm et les parties en bois ont été remplacées par des pièces en plastique. Ces détails, associés à une diminution du recul, ont augmenté son efficacité.

L'armée russe attend maintenant la nouvelle AK-12 de la série AK, qui sera l'arme principale des soldats dans les décennies à venir.

H&K 416

Il s'agit d'un fusil d'assaut allemand du XIXe siècle basé sur le M-16 et le G-36. Après son apparition en 2005, il a été immédiatement adopté par les groupes en charge des opérations spéciales dans le monde entier. L'arme a même été utilisée par les troupes d'élite des Marines américains lors de l'opération d'élimination d'Oussama Ben Laden en 2011 au Pakistan.

Les systèmes H&K 416 utilisent des munitions de 5,56 mm aux normes de l'Otan. Le système est facile à utiliser et l'ergonomie est assez similaire à celle des M-16 et M-4. Il est également possible d'installer manuellement différents types de barils en fonction de opérations.

Lire aussi : Quelles armes l’URSS comptait-elle utiliser dans le cadre d’une guerre spatiale?

Le fusil peut être équipé de rails Picatinny qui permettent d'installer une grande variété de dispositifs tels que des bipieds, des lance-grenades, des collimateurs, des lampes de poche et des viseurs nocturnes. Il a également reçu un crosse ajustable et pliable.

Néanmoins, cette arme est assez lourde et possède un fort recul. Pourtant, elle s'est imposée une arme digne des opérations spéciales les plus délicates à travers le monde.

FN SCAR

Un autre ajout brillant au marché de l'armement est le FN SCAR. Son canon peut facilement être échangé avec des calibres OTAN standard de 5.56 à 7.62.

Le fusil possède un piston à gaz à course courte et une portée de feu efficace de 700 mètres. Le point fort de ce fusil est sa modularité ; n'importe quelle partie de ce pistolet peut être facilement réparée en remplaçant la partie cassée par une nouvelle. Il est également fabriqué à partir d'un polymère résistant qui peut fonctionner dans des conditions météorologiques extrêmes.

En tant qu'arme destinée aux forces d'opérations spéciales, il possède un rail Picatinny sur le dessus de son récepteur en aluminium ainsi que deux rails latéraux amovibles, celui du bas étant utilisé pour les lampes de poche et les lance-grenades. Il utilise également un système de type « poussoir » à circuit fermé semblable à la Carabine M1, tandis que la glissière rappelle le Stoner 63 ou le Heckler & Koch G36.

Connaissez-vous vraiment les nouvelles armes russes ? Testez vos connaissances artistiques avec notre quiz !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

This website uses cookies. Click here to find out more.

Accept cookies