Ce Bruce Wayne russe ayant conçu sa propre Batmobile

FastBoomPro
Il est officiellement impossible de la conduire sur route, elle ne peut atteindre qu’une vitesse de 100 km/h, malgré son moteur de 500 chevaux, et un «pistolet laser» se trouve sur son capot.

Les ingénieurs russes de la compagnie FastBoomPro ont créé une réplique de la Batmobile apparaissant dans le film Batman v Superman : L'Aube de la justice, sorti en 2016. Ils ont pris ce que l'on appelle le kit carrosserie et ont placé à l’intérieur de véritables composantes automobiles, correspondant à l'aspect impressionnant de la voiture.

« J'ai vu cette voiture au cinéma, j'ai décidé de l'acheter et de la ramener en Russie. Il fallait faire en sorte qu'elle "tire", "vole" et "rugisse" comme la vraie voiture du super-héros », explique à Russia Beyond Alicher, fondateur de FastBoomPro (qui tient à ce que son nom de famille ne soit pas dévoilé).

Selon lui, la voiture a été achetée en Amérique. Au départ, il s'agissait d'un châssis avec un moteur qui ne pouvait pas dépasser les 30 km/h, ne roulant qu'en première vitesse. 

« Dans les films, toutes les scènes de poursuite sont tournées à 20 km/h, puis en studio l’on rajoute des effets spéciaux. Nous avons dû faire beaucoup de choses [pour transformer le kit en vraie voiture]. Nous avons mis un moteur V8 de 502 chevaux et avons apporté un certain nombre de modifications techniques pour l'empêcher de s'effondrer en cours de route », précise-t-il.

Dans un premier temps, les ingénieurs de l'entreprise ont ressoudé le châssis de la voiture et fourni de nouveaux essieux en alliages de différents métaux afin que les roues de la Batmobile puissent tenir la route et ne pas s’envoler à la moindre bosse.

« Nous avons eu quelques expériences infructueuses, après lesquelles la voiture a volé en éclats. Ensuite, on a trouvé des ingénieurs compétents, et ils ont fabriqué un alliage de plusieurs métaux qui résiste à 1,5 tonne d'acier et à l'inertie d'un moteur de 500 chevaux », poursuit Alicher.

En conséquence, le plafond de vitesse de la Batmobile se porte à présent à 100 km/h. Comme l’ajoute notre interlocuteur : « On peut tirer plus sur le moteur, mais ça fait peur ».

« Il n'y a pas d'aérodynamique. La voiture tremble en mouvement. Malgré les nouveaux essieux, les roues rebondissent toujours sur les bosses. La Batmobile est un jouet, pas une voiture de course. Par conséquent, nous n’ambitionnons pas de battre des records sur la route », affirme son créateur.

Lire aussi : Huit voitures GAZ modifiées artisanalement par des bricoleurs russes

La Batmobile sur la route 

Malgré le fait que, officiellement, la voiture n'existe pas (FastBoomPro n'a rempli aucun document et ne l'a pas enregistrée auprès des autorités compétentes), les créateurs ont effectué plusieurs tests dans les rues de Moscou et de Saint-Pétersbourg et se préparent à tourner une vidéo à part entière à travers la ville. 

Alicher assure cependant qu’il est inconfortable d’en prendre le volant dans la capitale, le champ de vision étant minimal, les virages difficiles (le véhicule mesure 4 mètres sur 6), la Batmobile prenant presque deux voies, tandis qu’aucun emplacement adéquate pour se garer ne se présente.

« En fait, on roule avec en dehors de la ville. Dans les "champs" et sur les nationales, on peut rouler avec n'importe quoi », confie Alicher.

Maintenant, FastBoomPro cherche un acquéreur pour sa création. Le prix de départ pour cette Batmobile s’élève à 55 millions de roubles (775 885 euros).

« On a trois potentiels acheteurs. Nous les avons trouvés sur des bases de données pour nous assurer qu'ils étaient solvables et pour ne pas perdre de temps avec des gens qui veulent simplement jeter un œil à la Batmobile », nuance-t-il. 

Le véhicule est équipé d'une caméra thermique à zoom 250x pour la conduite de nuit et d'un joystick de F-18 pour contrôler le « pistolet laser » à l’avant du capot.

L’arme, bien sûr, n'est pas réelle. Elle permet toutefois de tirer en réalité augmentée sur les passants et les autres voitures sur l'écran du moniteur de la voiture.

Dans cet autre article, découvrez quels super-héros russes évoluent dans les univers Marvel et DC Comics.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies