La Russie testera un nouvel avion de transport militaire d’ici fin 2018

Russia Beyond vous dévoile aujourd'hui l’Il-112V, monoplan flambant neuf en cours de test, dont l'armée russe devrait prochainement se doter afin de renouveler sa flotte aérienne.

Le nouvel avion de transport militaire Il-112V a terminé les tests d’usine et se prépare pour son premier vol, prévu pour la fin de l’année 2018. Si le projet aboutit, il remplacera les modèles soviétiques An-24 et An-26, développés au début des années 1960.

Qu'est-ce que l'Il-112V?

L’Il-112V est un avion de transport militaire léger destiné au transfert opérationnel de petites cargaisons et de personnel. La charge « utile » maximale à bord ne doit pas dépasser cinq tonnes.

L'avion sera disponible non seulement en version militaire avec des hangars agrandis pour le transport de matériel militaire léger, de cargaison et de soldats endurcis, étrangers aux concepts de confort et de commodité; mais il possèdera aussi une version civile.

Lire aussi : La Russie planche sur des avions high-tech capables d’«aveugler» les satellites

L’Il-112V est un monoplan doté d’une configuration aérodynamique traditionnelle. Son aile est haute au-dessus du fuselage et est équipée de deux puissants moteurs à turbopropulseur.

Contrairement aux autres aéronefs de cette classe, les ailes utilisent un entraînement électrique plutôt que des unités hydrauliques. En d'autres termes, l'aviation russe pourrait obtenir son premier avion « électrique ». Cette technologie permet non seulement de réduire les émissions nocives dans l'atmosphère, mais également de réduire considérablement le poids de l'avion. Et, par conséquent, d’augmenter sa fiabilité.

La puissance de chacun des turbopropulseurs atteint 3 000 chevaux, ce qui permet d'atteindre 550 km/h et de transférer 44 soldats à une distance de 2 400 km sans ravitaillement en vol.

Lire aussi : La Russie créera un avion civil sur la base d'un bombardier nucléaire

L'armée aurait l'intention de commander 62 Il-112V. Cependant, le nombre final de nouveaux avions de transport militaire dans l'armée dépendra des résultats des tests et de la situation économique du début des années 2020, lorsque les concepteurs auront finalement rendu leur projet.

Savier-vous, où la Russie enterre-t-elle ses avions hors-service ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies