Les cinq armes russes les plus attendues des années à venir

Reuters
D’ici une décennie, l'armée obtiendra des armes d’une nouvelle ère qui changeront le visage de l'armée russe et empêcheront tout conflit majeur.

Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine a déclaré que le programme de réarmement avait finalement été signé par le président : le complexe militaro-industriel obtiendra près de 340 milliards de dollars pour créer des systèmes d'armes de nouvelle génération.

Nous examinerons ci-dessous les développements les plus attendus et intéressants.

Missiles nucléaires Sarmat

Ce sera le système d’armement le plus volumineux et le plus dévastateur au monde. Il prendra la place de son ancêtre Voevoda dans les silos autour de la Russie, d’où il protègera la patrie.

Ainsi, le Sarmat ou RS-28 est un missile balistique intercontinental lourd avec un poids total de 100 tonnes et un poids utile de 10 tonnes.

C'est le seul missile au monde capable de couvrir 17 000 km et d'éliminer tout ce qui se trouve sur son chemin.

Lire aussi : Ces robots-démineurs russes qui ont subi leur baptême du feu en Syrie

Chaque missile aura au moins 15 ogives multiples à guidée indépendante (MIRV), chacune avec une puissance comprise entre 150 et 300 kilotonnes, capables de créer un nouveau Grand Canyon sur le point d’impact.

Pourtant, cette arme de dissuasion ne sera utilisée qu’en tout dernier recours, s’il n'y a pas d'autre moyen de sauver le pays de la destruction totale.

Missiles hypersoniques

Parmi les autres ajouts cruciaux à l'arsenal russe figurent les premiers missiles en mesure de dévaler vers leur cible à 2,5 km/s (huit fois plus rapide que la vitesse du son).

C'est la version antinavire des missiles portant le nom de code Tsirkon. La plupart des informations concernant ces armes sont strictement confidentielles, mais ce que les médias savent, c'est qu’elles obtiendront une puissance de dévastation similaire aux missiles de croisière Kalibr, qui ont été utilisés pour la première fois pendant campagne syrienne.

Lire aussi : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Kalachnikov

Avion de chasse de cinquième génération Su-57

Des machines expérimentales de ce type ont déjà rejoint l'opération militaire en Syrie pour tester leur puissance dévastatrice et essayer les nouveaux missiles et bombes spécialement créés pour eux.

À l'heure actuelle, le Su-57 est le deuxième chasseur de cinquième génération dans le monde après l'américain F-22 Raptor. Ces machines sont invisibles pour les systèmes radar ennemis et peuvent utiliser des systèmes qu'aucun autre chasseur n'est capable de maîtriser.

Pourtant, le ministère de la Défense ne révèle pas les caractéristiques des nouveaux missiles et des bombes créés pour le Su-57. On sait toutefois qu'il obtiendra tous les types de missiles air-air et air-sol, ainsi qu'un canon de 30 mm.

Lire aussi : Des «oiseaux de nuit» venus de Russie pour combattre Daech

Il est également connu que ses bombes et missiles seront cachés à l'intérieur de son fuselage afin de réduire l'attention des radars ennemis sur l’appareil.

En particulier, parmi les projectiles figurent la bombe d'aviation incendiaire hautement explosive OFZAB-500 et la bombe d'aviation à explosion air-carburant ODAB-500PMV.

L'hélicoptère militaire le plus rapide au monde

Actuellement, cette machine en cours de développement est appelée le « laboratoire volant » ; à l'avenir, elle se transformera en un appareil capable de voler à une vitesse de 500 km/h avec huit hommes armés jusqu’aux dents à bord. En comparaison, la vitesse maximale du Ka-52 Alligator est de 320 km/h.

Lire aussi : La Russie crée le premier fusil au monde capable de frapper l’ennemi à 4 km

La nouvelle machine sera basée sur le modèle Mi-24. Et comme l'a noté Oleg Tchesnokov, le chef de l’entraînement au combat de l'aviation militaire des forces aérospatiales russes, le complexe militaro-industriel crée des systèmes de surveillance et de ciblage d’une nouvelle ère spécialement pour ce modèle qui seront révélés dans les années à venir.

Fusil d'assaut AK-12

C'est le fusil le plus attendu non seulement en Russie, mais partout dans le monde après que les ingénieurs ont promis de fournir sur le marché une version civile de l’AK-12.

Ce modèle rappelle une version modifiée du modèle précédent, l’AK-74. Il utilise les mêmes munitions de 5,45 mm. Pourtant, la série AK-12 a reçu des rails Picatinny intégrés sur le dessus et sur le dessous. Ainsi, même un soldat du rang, sans parler des hommes des forces d’élite, obtiendra une optique avancée et un éclairage pour opérer efficacement dans toutes les conditions.

Néanmoins, un ajout important est la crosse réglable. Le fusil d’assaut a également obtenu un recul inférieur au modèle précédent et peut facilement être utilisé par des tireurs non-professionnels.

Saviez-vous comment fonctionne le plus grand hélicoptère du monde ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies