Pourquoi les chasseurs russes atterrissent-ils sur des routes de campagne?

Ministère russe de la Défense
La conduite dans le pays est déjà tristement célèbre pour ses accidents et ses mauvaises routes, il ne manquait plus que les avions volant à basse altitude...

Début janvier, un bombardier lourd Su-34 et deux chasseurs Su-30M2 ont atterri sur une route fédérale dans la région de Rostov (1000 km au sud de Moscou). Le tronçon routier est généralement rempli de voitures, mais l'armée russe l'a détourné pour des exercices visant à tester les compétences des pilotes : pourraient-ils faire atterrir leurs machines de plusieurs millions de dollars sur une piste courte et mince ?

La piste de fortune faisait seulement 18 mètres de large, étant donc deux fois plus étroite qu'une piste d'atterrissage militaire classique. Juste au cas où vous vous poseriez la question, la police militaire a fermé la route à la circulation pendant que les exercices se déroulaient. Éviter les voitures civiles aurait certainement ajouté une dimension supplémentaire aux tests, mais pas ce n’était pas au programme cette fois-ci.

Lire aussi : Comment la Russie combat-elle les drones?

Selon le ministère russe de la Défense, les pilotes ne se sont pas arrêtés complètement : ils ont remis les gaz à chaque fois que les roues de leurs avions frôlaient la surface de la route.

« Les pilotes ont effectué l'exercice surnommé le +convoyeur+ : quand ils touchent que le sol avec leurs roues arrière, ils décollent immédiatement sans perdre de vitesse », a expliqué le ministère.

Les chasseurs et les bombardiers ont également mené une bataille aérienne simulée tout en exécutant des acrobaties complexes. Les forces protégeant la piste ont repoussé une attaque mise en scène, pendant qu'un hélicoptère Ka-27 a accompli une mission d'entraînement au sauvetage.

Lire aussi : Ce que les as du ciel soviétiques dessinaient sur leurs avions pendant la Seconde Guerre mondiale

Seulement en Russie

C'est la première fois que des atterrissages tactiques de bombardiers lourds et d'avions de chasse ont lieu sur l'une des routes du pays. Cependant, les Russes ne sont pas étrangers aux étrangetés de l'armée de l'air.

Conduire en Russie peut être dangereux, surtout si les chars sortent de nulle part...

Que vous soyez poursuivi une autre voiture, passe encore - mais que diriez-vous d'un avion !

Saviez-vous qu'un avion de chasse russe de cinquième génération vole avec un tout nouveau moteur ? Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous diriger vers notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies