Sept choses à ne surtout pas faire dans le métro de Moscou

Sergey Fadeichev/TASS, Pixabay
Il y a tellement d'endroits à Moscou où vous pouvez vous détendre. Mais ne le faites jamais, jamais en plein milieu d’un quai bondé!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le métro de Moscou est le cœur de la ville, l’épicentre de la vie urbaine. Chaque jour, des millions de personnes l’empruntent pour aller au travail et rentrer chez elles. Et comme pour tout transport public, il existe certaines règles, officielles et tacites.

1. Sauter par-dessus les tourniquets

Frauder à Moscou est vraiment un défi. Il y a des tourniquets partout, et s'il y a de la queue pour les tickets (ils coûtent moins d’un euro !), vous pouvez maintenant payer avec Apple/Samsung Pay ou une carte de crédit ordinaire. Cependant, si vous êtes un fan de saut en hauteur, la sécurité et la police de l'autre côté du tourniquet sont toujours prêtes à vous accueillir.

Et si vous ne savez pas comment acheter un ticket de métro, consultez notre guide.   

2. Se tenir sur le côté gauche de l'escalator

Chaque Moscovite le sait depuis son enfance : tenez-vous sur le côté droit de l’escalator, passez sur le côté gauche. C'est très ennuyeux quand les gens occupent l'intégralité de l'escalier mécanique en mouvement, bloquant le passage de ceux qui sont pressés. Et croyez-le ou non, beaucoup de gens à Moscou sont pressés ! Certains escaliers mécaniques peuvent être très longs, et les passagers montent et descendent souvent non seulement pour gagner quelques minutes et ne pas être en retard au travail, mais aussi pour faire un peu de cardio, ce qui n’est pas superflu avant 8 heures de posture assise au bureau !

>>> Les erreurs typiques à éviter lors d’un voyage en Russie

3. Porter un gros sac à dos

Les gens qui pensent que leur énorme sac à dos ou sac à bandoulière ne pose aucun problème sous-estiment totalement la densité de passagers qui peuvent être forcés de monter dans une même rame. Alors ne pensez pas qu’ils seront ravis d’être écrasés contre votre gros sac ! Au moins, essayez de l'enlever en entrant dans la voiture de métro, et peut-être que les autres passagers vous donneront un peu moins de coups de pied…

4. Occuper deux sièges

Certaines personnes veulent prendre autant de place que possible et mettent leurs sacs sur le siège à côté d'eux dans une rame bondée. Peut-être pensent-ils qu’ils valent plus que les autres 258 passagers à bord ? Ou que ces derniers devraient rester debout après avoir travaillé toute la journée ? Quelle que soit la raison, c'est très malpoli !

5. S’arrêter pour réfléchir... au milieu des couloirs

Savez-vous ce qui exaspère le plus les Moscovites dans le métro ? Imaginez que vous êtes pris dans une foule qui descend du train et se dirige vers la sortie ou la correspondance. Mais il y a une personne qui se tient en plein milieu même du passage, bloquant la circulation et essayant de se rappeler où elle est et où elle doit aller. Exaspérant !

Il y a en fait des tuyaux afin de se repérer pour les nouveaux arrivants ! Consultez notre guide d'utilisation de la carte du métro de Moscou - dans le train ou en ligne.   

6. Regarder/écouter votre smartphone sans casque

Oui, nous comprenons, les écouteurs sont toujours un peu gênants - même les earpods - mais ce n'est pas une excuse pour écouter de la musique ou regarder des films plein pot sans les porter. Bien sûr, vous pourriez penser que les gens autour de vous veulent également se divertir pendant le voyage. À la place, rangez simplement votre téléphone et profitez du voyage !

>>> Comment les Russes ont changé ma vie: témoignage de la Française Aurélia

7. Sauter dans une rame sur le départ

Cela arrive tous les jours, surtout lorsque vous êtes pressé. Les trains s'arrêtent dans les tunnels avant d'atteindre la prochaine station… mais savez-vous pourquoi ? Lorsqu'un passager décide de sauter dans le train au tout dernier moment, alors que les portes se ferment déjà, le conducteur n'a pas d'autre choix que de les rouvrir, retardant ainsi le train. En conséquence, d'autres rames attendent dans les tunnels derrière. C'est pourquoi sauter dans une rame sur le point de partir ne fera que vous retarder - ainsi que des milliers de personnes dans les trains suivants. Vous savez, les métros passent toutes les 90 secondes, alors ne paniquez pas si vous en avez raté un ! Gardez votre calme et attendez le suivant !

Dans cet autre article, nous nous penchons sur les différences entre les métros de Saint-Pétersbourg et de Moscou.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies