Comment louer un vélo en libre-service à Moscou?

Ramil Sitdikov/Sputnik
Profitez de la capitale de la Russie à deux roues et parcourez ses rues pleines d’histoire avec vos amis.

Enfin ! Il fait beau et chaud dans la ville, et les Moscovites époussettent leurs vélos. Si vous n’en possédez pas un pas de soucis, car c'est vraiment du gâteau d’en louer un.

Comment louer un vélo

Tout d'abord, vous devez vous inscrire sur le site de partage de vélos de Moscou via l'application (App Store, Google Play) ou sur un terminal. L'application montre la station de location la plus proche de vous. Lorsque vous vous inscrivez, vous devez indiquer votre nom, votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone portable. Le système vous enverra un SMS avec votre code PIN personnel. Vous pouvez également ajouter une carte Troïka (en savoir plus à ce sujet ici) - vous ne pouvez pas payer grâce à elle, mais il est plus facile d'utiliser le système si vous en avez une.

Choisissez votre vélo, appuyez sur « OK » sur le tableau de bord, entrez votre identifiant et votre mot de passe (à partir de votre SMS), ou joignez la carte Troïka enregistrée. Attendez le bip et commencez à rouler.

Lire aussi : Les meilleurs itinéraires pour faire un footing à Moscou

Si vous voulez savoir combien de temps il vous reste, appuyez simplement sur « OK » et vous verrez la minuterie et le kilométrage.

Lorsque vous avez terminé, pas besoin de ramener le vélo à la même station – n’importe laquelle fera l'affaire. Poussez le vélo dans le cadenas, appuyez sur « OK » sur son tableau de bord, et attendre encore le son (un signal signifie que la location est terminée, trois signaux indiquent une erreur). Note importante : vous devriez recevoir un SMS à ce moment précis et sur le tableau de bord du vélo les mots « Vozvrat ok » (« Retour est ok ») apparaîtront.

Si vous souhaitez louer un vélo électrique, vérifiez la puissance de sa batterie : un vélo avec des indicateurs verts, jaunes et rouges peut parcourir 18 km, jaune et rouge - 10 km, rouge - 5 km. L'e-bike ne doit être ramené qu'à la station e-bike. Si vous ne le faites pas, vous écoperez d’une amende de 1 000 roubles (13 euros).

Lire aussi : Moscou-plage: dix endroits à ne pas rater

Trouver une station de vélo de location

Il y a 430 stations à travers la ville avec plus de 4 300 vélos, dont 260 vélos électriques. Vous pouvez les repérer près des stations de métro, des parcs et des itinéraires touristiques. À côté des vélos, vous trouverez un terminal électronique - utilisez-le pour prendre votre biclou.

Choisissez le bon vélo

Regardez les pédales : il est préférable de choisir les grandes avec des pointes en plastique car elles empêcheront vos pieds de glisser. Ajustez ensuite la hauteur de la selle de vélo - et mémorisez le numéro du vélo sous la selle. Cela vous fera gagner du temps par la suite.

Certains Russes notent également qu'il est plus confortable d'utiliser la béquille latérale classique à la place des béquilles centrales, car elle est plus facile à utiliser.

Lire aussi : Six erreurs classiques à éviter dans le métro de Moscou

Ne prenez pas de vélos avec une selle tordue car c'est ainsi que les utilisateurs montrent qu'un vélo doit être réparé. De plus, si vous voyez un vélo endommagé dans une station, retournez la selle et les techniciens comprendront qu'ils doivent la réparer. (Le numéro de téléphone du service d’assistance est le +74959664669)

La question de l'argent

Le prix de location d'un vélo à Moscou pour une journée est de seulement 150 roubles et 600 roubles pour un mois : cela comprend 30 minutes de vélo. Le système va geler 1000 roubles sur votre carte à titre de dépôt de garantie, somme qui sera restituée après la fin de la location. Si vous prévoyez de rouler pendant plus de 30 minutes, le temps supplémentaire sera puisé dans votre dépôt. Plus de 30 minutes coûte 30 roubles (0,3 euros), deux heures - 100 roubles (1,3 euros), trois heures - 450 roubles (6 euros), et ainsi de suite. Si vous roulez pendant plus de 48 heures, vous serez condamné à une amende de 30 000 roubles (6,3 euros).

Le système de partage de vélos de Moscou accepte les cartes Visa et MasterCard. Le prix de l'e-bike est le même.

Lire aussi : Cinq bizarreries de Moscou qui vous ont probablement laissé bouche bée

Faire du vélo à Moscou

Il est préférable de rouler sur les pistes cyclables spéciales : vous les trouverez au centre-ville et dans les parcs. En Russie, les cyclistes peuvent rouler sur la partie droite de la chaussée, ainsi que sur les trottoirs. Vous ne pouvez pas utiliser un vélo sur les autoroutes (comme le périphérique de Moscou) et les zones piétonnes. Vous devez suivre les règles de circulation et faire un signe avant de tourner.

Si vous avez besoin de vous arrêter pendant un moment, utilisez le câble rétractable pour verrouiller le vélo. Entrez le code PIN pour verrouiller le câble. Entrez à nouveau le code PIN ou utilisez votre carte Troika pour utiliser le vélo à nouveau.

Vous pouvez prendre votre vélo dans un train de banlieue (vous avez besoin d'un billet spécial), dans le bus et sur l’Anneau central de Moscou.

Voici les cinq itinéraires cyclistes à couper le souffle pour découvrir la capitale russe sous un jour nouveau.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies