Six erreurs classiques à éviter dans le métro de Moscou

Natalya Nosova
Même les Moscovites font des va-et-vient, confondent les arrêts et reviennent sur leurs pas, se trompant dans le calcul du temps de trajet et ratant leur correspondance. Nous vous briefons sur les erreurs les plus courantes afin de vous aider à utiliser le métro de Moscou comme un vrai Moscovite (voire même mieux).

1. Confondre les stations avec des noms identiques

Il y a plusieurs stations portant le même nom : par exemple, Kourskaïa sur la ligne circulaire et Kourskaïa sur la ligne radiale ; idem pour Komsomolskaïa, Belorousskaïa, et ainsi de suite. En outre, il y a deux paires de stations qui sont nommées de façon identique, mais ne sont pas reliées entre elles. Ce sont : deux stations Arbatskaïa et deux stations Smolenskaïa ; pour couronner le tout, géographiquement, elles sont très proches les unes des autres, mais pas interconnectées.

Lire aussi : Cinq bizarreries de Moscou qui vous ont probablement laissé bouche bée

Il y a Arbatskaïa sur la ligne 3 (une grosse station, avec des changements pour les lignes 1, 4 et 9); et Arbatskaïa sur la ligne 4, sans aucune correspondance. Les deux stations Smolenskaïa sont également sur les lignes 3 et 4. Donc, si quelqu'un vous donne rendez-vous sur Arbatskaïa ou Smolenskaïa, assurez-vous que vous parlez bien tous les deux de la même station!

2. Se perdre dans les stations avec des quais menant dans des directions opposées

Actuellement, il y a deux arrêts où vous pouvez vous perdre ou même aller dans la mauvaise direction, parce que les plates-formes sont organisées de manière différente si on les compare avec la majorité des stations du métro de Moscou.

Le plus important est Kitaï-Gorod, l'une des stations de métro les plus encombrées. Lors de l'organisation d'un rendez-vous à Kitaï-Gorod, vous ne pouvez pas utiliser le lieu habituel de réunion de Moscou « au centre du quai » parce qu'il y a deux salles connectées par un passage central et elles sont presque identiques (merci, les concepteurs du métro de Moscou) !

Il est facile, cependant, de différentier un quai de Kitaï-Gorod de l'autre, si vous connaissez un truc : la plate-forme où passent les trains allant vers le sud, dans la direction de Tretiakovskaïa sur la ligne 6 et Taganskaïa sur la ligne 7, est surnommée « Krystal », parce que ses colonnes ressemblent à des cristaux. Le quai avec les trains allant vers le nord, vers Tourguenevskaïa sur la ligne 6, et Kouznetski Most sur la 7, est appelée « Garmochka » (accordéon), également en raison de la forme des colonnes. Ouf ! C’est plus facile à mémoriser maintenant !

Lire aussi : Sept étapes pour prendre le métro de Moscou comme un vrai Moscovite

Pour se retrouver à Kitaï-Gorod, donnez-vous rendez-vous « à côté de la grosse tête », le monument à Viktor Noguine, un chef bolchevique. Son monument en forme de tête est situé du côté nord de la station, là où l'on sort par l'escalier (il y a un escalator à l'autre extrémité).

Le deuxième « quai double » est Tretiakovskaïa, joignant les lignes 6 et 8. C'est moins compliqué, et les quais diffèrent en apparence. L'un d'eux a un passage fermé au centre, et c'est celui qui mène au sud; la station Oktiabrskaïa est la suivante. Depuis l'autre quai Tretiakovskaïa, les trains partent pour la ligne 8 (dont c'est le premier arrêt), et vers le nord pour la ligne 6 jusqu'à Kitaï-Gorod. Facile !

3. Se tromper de direction à Kievskaïa

De la station Kievskaïa sur la ligne 4, les trains peuvent aller dans deux directions possibles : il y a la « vieille » partie de la ligne, prochaine station Stoudentcheskaïa, dernier arrêt Kountsevskaïa ; et la « nouvelle » partie, prochain arrêt Vystavotchnaïa, terminus Mejdounarodnaïa, où se trouve le complexe d'affaires de la ville de Moscou. La « nouvelle » partie est utilisée moins fréquemment, et les trains pour Vystavotchnaïa partent avec des intervalles plus longs. Pour bien faire les choses, lisez le nom de l'arrêt final indiqué sur la locomotive du train quand il arrive en station, et jetez un œil aux téléviseurs au-dessus des quais.

Lire aussi : Cinq stations du métro de Moscou à visiter absolument

4. La station Aéroport n'a pas d'aéroport

Une erreur commune commise par les non-Moscovites visitant Moscou pour la première fois est de penser que l'un des aéroports de Moscou est situé près de la station de métro Aeroport, qui est à 10 minutes du centre. Cette erreur peut éventuellement vous faire rater votre avion ! Tous les aéroports de Moscou partent loin du centre-ville et sont accessibles par les trains Aeroexpress des gares de Belorousskaïa, Kievskaïa et Paveletskaïa. En passant, le nom Aeroport est dû à un ancien aérodrome expérimental, qui est remplacé depuis belle lurette par des logements.

5. Mauvais calculs en utilisant l’Anneau central de Moscou

La Ceinture centrale de Moscou (MTsK) est une caractéristique relativement nouvelle du métropolitain, c’est une ligne circulaire qui relie toutes les lignes du métro avec un vaste cercle au-delà de la ligne 5. Les Moscovites, en particulier ceux qui vivent en périphérie de la ville, l’utilisent avec plaisir. Mais un nouveau venu pourrait calculer à tort le temps des changements entre les lignes de métro et le MTsK. La plupart des changements sont courts et vous n'avez pas à sortir dans la rue, mais il y a sept stations de le MTsK où il faut de cinq à 10 minutes pour réaliser la correspondance, et il faut alors sortir dans la rue et marcher. Nous les avons choisies pour vous, et les avons classées à partir de la plus longue distance qu'il faut pour effectuer le changement (on mentionne d’abord les stations de le MTsK, puis les stations de métro) :

  • Panfilovskaïa-Oktiabrskoïe Pole, 800 mètres, 11 minutes
  • Baltiïskaïa-Voïkovskaïa, 750 mètres, 10 minutes
  • Khorochevo-Polejaïevskaïa, 640 mètres, 8 minutes
  • Avtozavodskaïa-Avtozavodskaïa, 530 mètres, 8 minutes
  • Doubrovka-Doubrovka, 560 mètres, 10 minutes
  • Boulvar Rokossovskogo-Boulvar Rokossovskogo, 340 mètres, 6 minutes
  • Izmaïlovo-Partizanskaïa, 310 mètres, 6 minutes
  • Chosse Entouziastov-Chosse Entouziastov, 300 mètres, 7 minutes

Lire aussi : Seigneur des Anneaux: une nouvelle voie ferrée circulaire pour Moscou

6. Marcher lentement

Moscou est une ville animée où des milliers de personnes se pressent dans des directions différentes. Pour la plupart, c'est une routine quotidienne qu'ils effectuent presque automatiquement. Ainsi, ils pourraient être légèrement déçus si, à l'heure de pointe, ils trébuchent sur les touristes marchant lentement pour admirer l'architecture fascinante du métro de Moscou. Les gens à Moscou sont généralement très polis (l’impolitesse peut coûter cher dans une mégapole comme celle-ci), alors ils gardent en général leurs émotions en eux-mêmes, et vous seriez poliment piétiné et doucement poussé à l'extérieur en un clin d'œil.

Notre conseil est simple – pour mieux visiter le métro de Moscou, choisissez les heures comprises entre 11h00 et 15-16 heures, puis après 21h, quand il y a beaucoup moins de monde dans le métro. S'il vous arrive d'être dans le métro de Moscou à l'heure de pointe, il suffit d'aller dans le sens de la foule et ne vous arrêtez pas. Revenez à un moment où vous aurez plus de temps pour profiter de l'éclat de l'un des plus grands trésors de Moscou.

Découvrez l'évolution de ce légendaire système ferroviaire souterrain de la capitale russe au fil des ans dans notre autre publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.