Comment les étrangers peuvent acheter de l’immobilier en Russie

Le parc Novaya Skhodnya dans la région de Moscou

Le parc Novaya Skhodnya dans la région de Moscou

Sergei Bobylev/TASS
Vous êtes désormais sûr que vous voulez rester dans le plus grand pays du monde, et vous en avez assez de la location et des propriétaires? L’étape suivante pour vous est d'acheter votre premier appartement en Russie. Suivez ces cinq étapes pour ne pas devenir fou dans la jungle des options, des offres et des documents!

Nous avons déjà expliqué comment survivre à votre chasse à l'appartement à Moscou, et nous allons maintenant encore plus loin. Pour savoir ce que vous avez à faire pour acheter votre premier appartement ou tout autre type de propriété en Russie, nous avons parlé à des experts de l'Agence russe du logement (AHMLK).

En Russie, il n'y a pas d'interdiction pour les personnes ou les sociétés étrangères concernant l'achat de biens immobiliers. Dans quelques cas seulement, l'acquisition de terres est interdite, ce qui s'applique particulièrement aux terres arables (vous ne pouvez que les louer), les zones frontalières, les zones pétrolières et gazières, les zones situées à l'intérieur des installations militaires, les parcs nationaux, et les soi-disant « villes fermées ».

Le parc Novaya Skhodnya dans la région de Moscou

Juste pour que tout soit clair d’emblée : l'achat et l'enregistrement de propriété ne vous accordera aucun droit particulier en termes de droit de séjour ! Ce sont des processus absolument différents. Par exemple, si vous êtes en Russie sur un visa d'affaires, c'est le seul visa que vous aurez même après votre achat.

1. Choisissez l’appartement de vos rêves!

En construction :

En Russie, il est courant d'acheter des appartements alors qu'ils sont encore en construction. Dans ces cas, la société de construction n'investit pas ses fonds propres ou empruntés, mais l'argent des futurs propriétaires des appartements. Le secteur de la construction d’appartement dans la Russie moderne fonctionne principalement de cette façon.

Lire aussi : Les sept quartiers les plus chers et les moins chers de Moscou

Lorsque vous optez pour une propriété qui est encore en construction, vous devrez, bien sûr, attendre qu'elle soit terminée pour le déménagement. C'est un sérieux désavantage. D'autre part, vous avez plus d'influence sur l’aspect que votre maison de rêve aura à la fin.

Qui plus est, ces appartements et les blocs d'appartement peuvent être beaucoup moins chers que la propriété achetée clé en main.

Le parc Novaya Skhodnya dans la région de Moscou

Déjà construit :

Pour acheter un appartement neuf qui est déjà construit, vous devez être très chanceux! En particulier autour des grandes villes que sont Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni Novgorod, Kazan, etc., il n'y a presque pas d'appartements libres quand le processus de construction arrive enfin à son terme.

Lire aussi : Moscou talonne Paris dans le classement mondial pour les prix de l'immobilier de luxe

Une, deux ou vingt chambres ?

Dans les blocs nouvellement construits, vous pouvez trouver beaucoup d'appartements d'une pièce, parce que dans les appartements russes le salon est souvent utilisé comme une chambre à coucher. Pour le moment, seules les grandes villes ont des entreprises qui ont commencé à construire un plus grand nombre d'appartements de deux pièces et plus.

Dans les immeubles plus anciens, vous pouvez trouver de grands appartements avec environ six, sept, ou même dix chambres. Mais ces appartements ne sont souvent vendus que sur une base pièce par pièce. Et pour savoir qui y est encore enregistré, c’est souvent très compliqué.

2. Trouvez la zone de vos rêves

Une autre caractéristique clé de votre nouvelle maison est l'emplacement! Une grande aide pour comparer les différentes régions de l'ensemble du pays est fournie par l'indice AHML de l'environnement urbain.

Lire aussi : Vivre à Moscou, combien ça coûte?

3. Obtenir un coup de main - l'agent immobilier

Nous recommandons fortement de trouver un agent immobilier local ayant la connaissance de votre langue maternelle. Dans les grandes villes au moins, il existe de nombreuses agences ainsi que des agents immobiliers individuels qui offrent des services dans différentes langues.

L'agent immobilier sera très important, parce qu'il ou elle peut vérifier les documents d'enregistrement de votre future propriété: le certificat de propriété et les fondements d'acquisition, l'accord de tous les copropriétaires, et peut-être les hypothèques existantes.

L'agent immobilier sait également comment prouver s'il y a encore quelqu'un d’enregistré ou pas dans l’appartement. Parce que si quelqu'un d'autre est enregistré, ils pourraient soudainement décider de venir résider avec vous dans « leur » maison… Et ils auraient la Loi de leur côté !

Lire aussi : Comment survivre à votre recherche d’appartement en Russie

4. Payez maintenant - ou peut-être plus tard

Pour le paiement, vous avez deux options faciles :

Payez maintenant !

Si vous avez assez d'argent pour verser la somme entière immédiatement.

Dans ce cas, bien sûr, vous éviterez la plus grande partie du stress bureaucratique. Tout ce dont vous avez besoin est d’un compte bancaire - avec un compte russe, il sera beaucoup plus facile de transférer de grosses sommes d'argent.

Prenez un crédit !

Vous pouvez également opter pour une hypothèque et rembourser la propriété chaque mois au cours des prochaines années (ou décennies). Il est essentiel d'être conscient que le taux d'intérêt moyen pour le moment est d'environ 11%, mais possède une tendance à la baisse.

Lire aussi : Trouver un emploi en Russie: sept questions à se poser

Obtenir une hypothèque pour acheter une propriété n'est pas facile pour les étrangers; toutefois divers programmes spéciaux leur sont proposés par Sberbank (la plus grande banque de Russie), la banque en ligne Tinkoff, et quelques autres établissements. Pour plus de détails, vous pouvez demander à votre succursale locale ou jetez un œil à leur site Web.

5. Achetez votre nouvelle maison russe!

Faites le vous-même !

Pour conclure un contrat d'achat, vous avez besoin d'un passeport avec une apostille de votre pays et d'une traduction notariée.

Si les documents sont en ordre, vous serez alors contrôlé par le ministère de l'Intérieur de votre propre pays et l'ambassade de Russie.

Lire aussi : Plongeon dans le quotidien d'un Français en appartement communautaire soviétique

Par l'intermédiaire d'un représentant :

Vous pouvez également choisir un représentant - il est recommandé de trouver un citoyen russe! – pour conclure le contrat. Alors vous n'aurez pas besoin de toutes les traductions et les tampons. C'est donc beaucoup plus facile.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.