Recette de la Tcharodeïka, ce gâteau soviétique, symbole de l'enfance à Moscou

Victoria Drey
Ce gâteau qui a 40 ans d'histoire est devenu le premier d'URSS à avoir une longue durée de conservation. Maintenant, vous pouvez le préparer dans votre cuisine et en profiter.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

À la fin de l'époque soviétique, la célèbre Tcharodeïka était incontestablement le gâteau préféré de nombreux Moscovites et était vendue dans presque toutes les pâtisseries de la capitale du pays. En russe, le mot « tcharodeïka » signifie « enchanteresse », et le gâteau porte bien son nom. À première vue, il n'a rien de spécial : il se compose de deux couches de génoise et de crème et est recouvert de glaçage au chocolat. Cependant, la combinaison de ces ingrédients simples vous donne l'un des gâteaux les plus légers, les plus moelleux et les plus délicieux auxquels vous voudrez souvent revenir.

J'ai été sincèrement surprise quand j'ai découvert à quel point la Tcharodeïka est similaire à un autre dessert très populaire parmi le peuple soviétique – le gâteau « Lait d’oiseau ». La différence est que sa recette est beaucoup moins compliquée, car au lieu du soufflé propre au Lait d’oiseau, la Tcharodeïka contient une simple crème pâtissière.

>>> Ce crumble aux fruits rouges inspiré des biscuits de babouchka

Ingrédients pour la génoise :

  • 120g de farine
  • 120g de sucre
  • 4 œufs
  • ½ cuillère à café de levure chimique
  • une pincée de sel

Ingrédients pour la crème :

  • 300ml de lait
  • 70g de sucre
  • 1 œuf
  • 2 cuillères à soupe de fécule de maïs / de farine
  • 1 cuillère à café de sucre vanillé
  • 200ml de crème épaisse
  • une pincée de sel

Ingrédients pour le glaçage :

  • 60ml de lait
  • 30g de beurre
  • 3 cuillères à soupe de cacao en poudre
  • 2 cuillères à soupe de sucre

Préparation :

Commencez par préparer votre génoise de base : battez les œufs avec le sucre et le sel dans un grand bol. Prenez votre temps et fouettez-les bien pendant au moins 7 minutes pour obtenir une génoise gonflée.

Ensuite, tamisez la farine et la levure sur la surface du mélange d'œufs et mélangez soigneusement avec une spatule. Faites cela lentement afin que la pâte gonflée ne s’altère pas.

>>> Napoléon «fainéant»: ce délicieux dessert fera le bonheur de votre fête

Lorsque les ingrédients sont bien mélangés, transférez la pâte dans un moule de cuisson recouvert d'une feuille de papier sulfurisé.

Faites cuire la génoise à 180°C pendant 30 à 40 minutes et, une fois qu'elle est prête, ne la retirez pas du moule tant qu'elle n'a pas complètement refroidi.

Pendant ce temps, préparez la crème pâtissière : dans une casserole, mélangez l'œuf, le sucre, la farine ou la fécule de maïs et une pincée de sel.

Ajoutez la moitié du lait, fouettez jusqu'à obtenir une consistance lisse et commencez à chauffer à feu moyen. Lorsque le mélange devient suffisamment chaud, ajoutez l'autre moitié du lait et commencez à fouetter continuellement – le mélange sera très liquide au début, mais après quelques minutes, vous remarquerez qu’il commence à s'épaissir. Il est important de remuer constamment la crème pour qu'elle ne contienne pas de grumeaux. Lorsque la crème épaissit, faites-la cuire encore une minute, puis retirez du feu. Recouvrez-la d'un film alimentaire en touchant sa surface afin qu'il n'y ait pas de condensation sur le film, et laissez-la dans un coin froid jusqu'à ce que la crème soit complètement refroidie.

Dans un bol propre, fouettez la crème épaisse très froide jusqu'à l'obtention d’une consistance pouvant tenir en pics mous et mettez-la de côté.

Lorsque la crème a refroidi, ajoutez-y la crème fouettée et remuez doucement avec une spatule.

Maintenant, retirez la génoise du moule et coupez-la soigneusement en deux couches égales.

Placez la première couche sur une assiette et mettez quelques cuillères à soupe de crème dessus. Certaines recettes de ce gâteau recommandent de tremper les couches du biscuit avec du sirop de sucre, mais je ne le fais pas. Bien que cela rende le biscuit plus moelleux, à mon goût, le gâteau devient trop sucré.

Maintenant, mettez la deuxième couche de génoise par-dessus. Pour le dessus du gâteau, j'utilise toujours la moitié « inférieure » de la génoise car elle est plate.

Appliquez le reste de crème sur la surface du gâteau. C'est une étape facultative, mais je pense que cela rend le gâteau plus attrayant. Laissez-le au réfrigérateur environ 30 minutes pour durcir légèrement le gâteau avant de le glacer.

Pour le glaçage : mélangez le lait, la poudre de cacao, le sucre et le beurre dans une casserole et chauffez-les à feu doux.

Remuez constamment le glaçage jusqu'à ce qu'il soit épais, très lisse et brillant.

Maintenant, recouvrez le gâteau de glaçage sur tous les côtés et réfrigérez pendant au moins 4 à 5 heures, de préférence toute la nuit. Dégustez la délicieuse Tcharodeïka avec une bonne tasse de café.

Priatnovo appetita !

Dans cet autre article, découvrez notre recette de la Kovrijka au chocolat, version russe ultime de pain sucré pour vos envies gourmandes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies