Napoléon «fainéant»: ce délicieux dessert fera le bonheur de votre fête

Victoria Drey
Découvrez la recette moderne la plus simple du gâteau soviétique le plus compliqué.

Si vous interrogez un Russe sur son gâteau préféré, il est fort probable que la réponse soit « Napoléon ». En Russie, vous pouvez le trouver facilement dans tous les cafés, boulangeries et supermarchés. Mais ceux qui aiment vraiment ce gâteau savent que rien ne vaut un Napoléon fait maison : ce gâteau multicouches contient de nombreuses strates de pâte feuilletée généreusement maculées de crème à la vanille. Les fans de Napoléon pensent que ce gâteau est un élément essentiel de la cuisine russe et soviétique.

À l’origine, ce dessert à base de pâte feuilletée et de crème pâtissière provenait de France : on pense que le Napoléon est inspiré du mille-feuilles français. Ce nom a du sens : les dizaines de fines couches de pâte feuilletée rendent ce dessert emblématique. Aujourd’hui, personne ne peut dire avec certitude pourquoi les pâtissiers russes ont donné à ce gâteau le nom de Napoléon, mais la version la plus populaire est qu’il a été fabriqué comme symbole du 100e anniversaire de la victoire contre l’armée de Napoléon Bonaparte en 1812.

>>> Bonbons, gâteaux, vodka... Comment la Russie est tombée amoureuse de Napoléon

Faire le gâteau Napoléon a toujours été une grande affaire dans ma famille. Quand j'étais enfant, je me souviens que je demandais constamment à ma mère et à ma grand-mère de faire un grand Napoléon pour ma fête d'anniversaire : chaque année, elles ajoutaient de plus en plus de couches. Et le Napoléon géant avec des bougies a toujours été la principale vedette de ma table de fête.

Aujourd’hui, nous n’avons ni le temps ni la patience nécessaires pour réaliser un véritable chef-d’œuvre à « mille couches ». Il semble que cette recette soit encore meilleure que la recette originale : non seulement vous pouvez préparer autant de portions individuelles de Napoléon que vous le souhaitez, mais vous n’avez pas à attendre une éternité que le gâteau devienne mou et moelleux au réfrigérateur : l'authentique Napoléon doit rester au froid pendant au moins 24 heures. La crème du Napoléon « fainéant » a un autre grand avantage, sa crème : au lieu d’une crème au lait ordinaire, je fais un glaçage similaire, mais à base de crème épaisse. Cela donne à la crème un goût plus riche et unique et porte votre Napoléon à la perfection.

Ingrédients

  • 250 g de pâte feuilletée
  • 250 g de crème épaisse à 20% de matière grasse ou plus
  • 1 gros œuf 
  • 100 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de sucre vanillé ou d'extrait
  • Une pincée de sel

>>> Un «hit» russe venu de France: le gâteau Napoléon

 Préparation

Tout d’abord, sortez du congélateur une feuille de pâte feuilletée achetée en magasin et décongelez-la à température ambiante. Assurez-vous de saupoudrer la surface de la pâte avec un peu de farine et de la recouvrir d’un essuie-tout ou d’une pellicule de plastique afin que la surface de la pâte ne sèche pas.

Pendant ce temps, préparez la crème. Dans un bol résistant à la chaleur, mélangez la crème épaisse, l'œuf, la farine, le sucre, le sucre vanillé ou l'extrait et le sel jusqu'à consistance lisse.

Placez le bol contenant le mélange au bain-marie et remuez constamment au fouet pendant 5 à 7 minutes, jusqu'à ce que la crème devienne assez épaisse. La consistance doit être semblable à celle d'une crème pâtissière ordinaire. Retirez la crème prête du bain-marie, couvrez d'une pellicule de plastique et laissez dans un coin froid jusqu'à ce que la crème soit complètement refroidie.

Vous pouvez maintenant passer à la pâte : étalez-la légèrement en forme de rectangle sur une surface farinée. Coupez la feuille en 6 à 8 morceaux et déposez-les sur un plat allant au four recouvert d'un morceau de papier sulfurisé. Piquez chaque segment de pâte à l'aide d'une fourchette pour que la vapeur puisse s'échapper au four.

Faites cuire la pâte pendant 15-20 minutes à 200°C jusqu'à ce que les morceaux soient dorés, sortez du four et laissez-les refroidir complètement. Après cela, n'utilisez que vos mains pour déchiqueter la pâte en flocons - ils serviront pour les couches de pâte par la suite.

Je recommande également de couper les têtes croustillantes et de les broyer finement dans un mixeur : ces miettes sont idéales pour la décoration de Napoléon.

Pour terminer la crème, battre du beurre très doux jusqu'à ce qu'il soit aéré et presque blanc.

Puis combinez le beurre et la crème : cuillère à soupe par cuillère à soupe, ajoutez le beurre fouetté dans la crème froide.

Fouettez quelques minutes à l'aide d'un mélangeur jusqu'à consistance lisse. La crème Napoléonest prête à l'emploi.

Maintenant il est temps d’assembler le Napoléon: utilisez des bols à dessert ou des verres. Commencez avec une cuillère à soupe de crème sur le fond, couvrez d’une couche de flocons de pâte, ajoutez à nouveau de la crème, une autre couche de flocons de pâte et terminez avec davantage de crème au sommet.

Tout ce que vous avez à faire est de saupoudrer généreusement de chapelure le dessus des Napoléons et de laisser les desserts au réfrigérateur pendant 2 à 4 heures pour que la pâte soit bien imbibée de crème.

Décorez les Napoléons avec du sucre en poudre, des baies ou de la menthe juste avant de servir et déguster avec un café.

Priatnovo appetita !

Vous êtes un grand amateur de cuisine et d'histoire ? Cet article présentant le menu de Lénine et du tsar Nicolas II devrait particulièrement vous plaire.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies